PLAGE VALENCIENNE – Valence ville

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 06/07/2017 à 23:00 | Mis à jour le 30/05/2018 à 22:59
Photo : © Playas-Valencia.com
La plage du Cabanyal

Qui a séjourné dans la capitale du Turia, ne serait-ce qu'un week-end, connaît forcément « la plage de Valence ». C'est pourquoi cette semaine, Lepetitjournal Valence et son complice Playas-Valencia.com ont sorti les tables et les glacières pour profiter des trois plages de Valence !

Les parasols sont légion

"La plage de Valence" ou encore la Malvarossa, sont les termes utilisés, à tort, pour faire référence à la frange littorale de la ville. Cependant, il ne s'agit, en réalité, pas d'une plage, mais de trois plages. Certains habitants et autres puristes n'hésiteront pas à vous l'expliquer et à vous spécifier leurs délimitations exactes et les distinctions entre chacune de ces plages.

Avec un peu plus de deux kilomètres de rivage, ces trois plages urbaines au sable doré, la Malvarossa, El Cabañal et El Canyamelar représentent l'âme maritime d'une ville qui a longtemps tourné le dos à la mer.

La Malvarossa, qui tient son nom d'un type de géranium qui peuplait autrefois la zone, est la plage la plus au nord de la ville. C'est la plus vaste et la plus large, comptabilisant à elle seule un kilomètre de côte, ce qui explique pourquoi son nom est souvent utilisé par défaut pour toute la frange littorale. Cette ancienne station balnéaire a inspiré une grande partie de l'?uvre du peintre Joaquin Sorolla, qui a immortalisé ses eaux d'un bleu azur, sa lumière captivante caressant les vagues et des scènes typiques de la Belle Époque Valencienne. La Malvarossa se démarque également grâce à ses magnifiques villas de style Art Nouveau face à la mer, dont celle qui fut la résidence du célèbre écrivain valencien Vicente Blasco Ibáñez, aujourd'hui transformée en musée. Ces trésors architecturaux sont en conflit direct avec les nombreux restaurants sur sa promenade, dont le style, en préfabriqué, laisse malheureusement fortement à désirer. La Malvarossa est fréquentée toute l'année. Les plus sportifs y trouveront de nombreux événements leur permettant d'assouvir leur passion tout en respirant l'air frais de la mer, comme son festival de cerfs-volants ou encore le Taronja Festival, qui vient de se terminer, proposant des Master Class de Capoeira ou de Pilates.

Les cerfs-volants sont de sortie

À partir de l'hôpital, s'en suit la plage d'El Cabañal, Cette plage emblématique tire son nom du quartier adjacent et s'étend jusqu'à l'ancienne station thermale Las Arenas, transformée aujourd'hui en luxueux hôtel cinq étoiles. Le Cabañal est un ancien quartier de pêcheurs très pittoresque, dont le nom, qui provient de « cabane », nous rappelle à quel point la vie y était simple autrefois : la mer, les plaines maraîchères et une maison de fortune pour seule richesse. Sur cette plage, équipée de multiples services, cohabitent les étudiants Erasmus, les jeunes valenciens et les familles de ce quartier populaire ; public des plus éclectiques, que l'on retrouve également sur le fameux mercadillo hippy, marché d'été organisé sur la promenade jusqu'à la mi-septembre. Ses terrains de volley-ball sont également fréquentés toute l'année, ainsi que ses établissements de nuit, hauts lieux de la vie nocturne estivale. Il faut souligner l'importance de la tradition de la Semaine Sainte Maritime, avec sa procession pendant laquelle une statue est transportée jusqu'au bord de mer, devant le regard stupéfait baigneurs.

Des cyclistes

Après l'hôtel, c'est la plage d'El Canyamelar ou de Las Arenas, qui prend le relai. Elle tient également son nom du quartier grâce auquel on y accède. La plage se rétrécit ici presque de moitié dans sa largeur et s'étend jusqu'à l'imposante digue du Port de Valence. Sa promenade plus étroite et très soignée est faite de boutiques et de nombreux restaurants aux noms évocateurs et même mythiques. C'est la plage la plus urbaine de la ville, avec une ambiance jeune accentuée par l'ouverture récente de plusieurs Beach Club où se prélasser sur des lits balinais ou boire un cocktail autour d'un bar? directement dans la piscine ! Toute la zone de la Marina donne également à cette plage un grand dynamisme et de nombreuses activités culturelles tout au long de l'année.

Même si elles sont parfois décriées ou snobées par les valenciens en comparaison des plages moins urbaines et moins fréquentées, le trio des plages de Valence reste incontournable et a de quoi séduire tous les profils de visiteurs, qu'ils soient sybarites, noctambules, sportifs ou en quête d'authenticité.

Les terrasses sont nombreuses sur la plage

 

 

En savoir plus sur la Malvarossa, El Cabañal, El Canyamelar

Vous recherchez une plage à Valence ? Le site Playas-Valencia.com vous aide à la trouver en français et à découvrir toutes les plages de la Province.

Et pour être informés de toute l'actualité des plages de Valence, suivez Playas-Valencia.com sur leur page Facebook et leur compte Instagram 
 

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale