Jeudi 25 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PATRIMOINE - Inauguration de Ksar Saïd, Palais des Lettres et des Arts

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 25/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 25/03/2019 à 08:13
KSAR

Le 21 mars 2019, le chef du gouvernement Youssef Chahed a inauguré le palais beylical Ksar Saïd rebaptisé “Ksar Saïd, Palais des Lettres et des Arts”, désormais accessible au public.

Simultanément se tenait le vernissage d’une exposition intitulée “La Régence de Tunis … Fenêtre de la Méditerranée”, et le début de la cérémonie de lancement de la manifestation “Tunis Capitale de la Culture islamique pour l’année 2019” qui se tiendra les 21 et 22 octobre 2019, sous le haut patronage de S.E. M. Béji Caïd Essebsi, Président de la République Tunisienne.

Ce fut aussi l'occasion de la célébration du 63ème anniversaire de la fête de l’Indépendance.

Youssef Chahed a souligné l’importance de cette exposition « qui vise à montrer une partie infime de l’histoire de la Tunisie sur une période de plus de deux siècles … la véritable révolution de la Tunisie est celle de sa culture et de son histoire”.

Il s’agit de la seconde exposition au palais Ksar Saïd, après sa restauration, après “l’Eveil d’une Nation”, organisée du 25 novembre 2016 au 27 février 2017, à l’initiative de la Fondation Rambourg.

Le chef du gouvernement  était  accompagné notamment du Mohamed Zine El Abidine, ministre des Affaires Culturelles et Abdulaziz Othman Altwaijri, directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO).


Tunis, capitale de la culture islamique 

Auparavant, les délégations hôtes ont visité le siège de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), situé à proximité du palais Ksar Saïd.

Il a salué les deux pays, le Yémen et le Bahreïn, ayant remis le flambeau de la manifestation Capitale de la culture islamique à la Tunisie, ainsi que l’Egypte qui prendra la relève en 2020.

l’Isesco œuvrera en coordination avec le ministère des Affaires culturelles et ses institutions afin que l’année soit “riche en événements pour une meilleure la visibilité de l’histoire de la Tunisie, ancrée dans le temps. L’intérêt sera focalisé “pas uniquement sur la période islamique mais sur toutes les ères qui ont marqué le pays. Une histoire qui témoigne de la place de la Tunisie, carrefour important de la civilisation humaine, grâce à l’apport des savants tunisiens qui ont contribué à la diffusion des connaissances et enrichir la civilisation et la pensée humaines”.

Le démarrage officiel continué l'après-midi à la Cité de la Culture.

Placé sous l’égide du ministère des Affaires Culturelles, “Tunis, Capitale de la Culture islamique pour 2019” est un évènement organisé par l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO).

Crédit photo : Sybel

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Tunis ?

TOURISME

ESCAPADES - Chemtou et la cité de marbre

Chemtou  est situé à 16 kms de Bulla Régia.  au cœur de l'ancien pays numide. Le site se compose de deux grandes parties : la carrière, avec ses installations industrielles, et la cité de l'antique

Vivre à Tunis

TOURISME

ESCAPADES - Chemtou et la cité de marbre

Chemtou  est situé à 16 kms de Bulla Régia.  au cœur de l'ancien pays numide. Le site se compose de deux grandes parties : la carrière, avec ses installations industrielles, et la cité de l'antique

Sur le même sujet