Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - Médina de Tunis : de Bab Souika à la Kasbah

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 03/05/2018 à 01:00 | Mis à jour le 03/05/2018 à 01:00
zledin

Loin du tumulte des boutiques de la rue de la Kasbah, entre Bab Souika et la rue du Pacha se mêlent centres culturels et bijoux d'architecture empreints d'un passé millénaire. Lorsque vous quittez la ville moderne pour entrer dans la Medina, une ambiance moyenâgeuse surgit, les voitures et le bruit s'évanouissent

Classée au patrimoine Mondial de l'Unesco, la Medina de Tunis est un village dans la ville, où se mêlent artisans, épiciers, poètes, artistes ?

Depuis la place Bab souika et sa magnifique mosquée immaculée, un petit tour au marché de la rue Halfaouine s'impose : pittoresque et odorant, il offre poisson à la criée, menthe, coriandre et feuilles de brik fraiches, tête de mouton farcie, boutons de jasmin et pois chiches "au verre", légumes et fruits savoureux ? incontournable !

Aller au coeur de la Médina
Plongez ensuite dans la Medina par les ruelles pavées ancestrales vers le souk sidi Mehrez, puis prenez la rue de Monastiri où les maisons arabo-andalouses aux balcons bleus côtoient les épiciers qui empilent jusqu'au plafond les boites de thon, de sardines et de tomates pour égayer leur boutique. Au détour de la rue Achour, un vendeur de zrir (sésame) vous fera peut-être découvrir des pâtisseries introuvables ailleurs.

Rue Sidi Brahim, poussez la porte cuivrée de la Zaouia (1850) qui continue de recevoir, les adeptes du rituel de la Tijaniya (guérison des possédés) qui se tient tous les vendredis, après la prière d'Al-Asr.medina

En face, la rue du Tribunal est le haut lieu culturel de la Medina : Maison de l'artiste, de la poésie, Dar Lasram (sauvegarde de la Medina) et le centre Tahar Haddad juste avant la grand'place baignée de soleil.

Si vous n'avez jamais testé le hammam traditionnel (femmes) essayez celui de la tortueuse rue de la Noria. Plus haut, la musique des cordonniers vous accompagne jusqu'à la rue du Pacha.

Une beauté ancestrale
Ici, rien n'a changé. La rénovation massive de la Medina s'est arrêtée dans ce quartier, pour le plus grand plaisir des puristes.

La beauté des peintures anciennes écaillées rivalise avec le cloutage artistique des portes lourdes, toutes munies de deux heurtoirs asymétriques : leur disposition décalée donne un son différent pour le visiteur homme ou femme. Ainsi, la maitresse de maison pudique saura si elle peut vous ouvrir ou pas?

Flânez dans les impasses chargées d'histoire où chaque porte est différente, et où les chats sont rois? Levez les yeux vers les balconnets de fer forgé, les terrasses mosaïquées d'où jaillissent bougainvilliers et palmiers? Vous n'êtes plus à Tunis, vous êtes "ailleurs".

A partir de la  Medersa Bir Al Ahjar, la rue du Pacha est polie et propre : plus de peintures écaillées ni de guirlandes de fils électriques, elle prend des airs de Sidi bou said et offre aux touristes hôtels et restaurants de charme.

Avant de partir, dégustez un délicieux thé à la menthe dans les salons traditionnels de Dar El Medina ou sur la terrasse de Dar Hamouda Pacha pour vous laisser envoûter une dernière fois et à tout jamais par la Medina de Tunis.

Découvrir Tourbet El Bey avec Selwa Ben Saïd

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet