Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Comment fête-t-on la Saint-Valentin au Japon

Par Clara Piron | Publié le 13/02/2019 à 08:43 | Mis à jour le 13/02/2019 à 10:41
japon-chocolat-saint-valentin

Partout dans le monde, c'est à la date du 14 février que les couples célèbrent leur union et que les célibataires en profitent pour déclarer leur flamme. Cette fête, avant tout commerciale, a été introduite au Japon par les compagnies de chocolats dans les années 30. Et au Japon, le 14 février est définitivement une fête bien particulière : les femmes, et seulement les femmes, sont censées offrir des chocolats aux hommes. Ces messieurs pourront alors offrir en retour, eux aussi, du chocolat lors du White day, le 14 mars. Très alléchant et croustillant, ce marché génère plus de 50 milliards de yens, autant pour le 14 février que pour le 14 mars. Autre différence notable, il est aussi de coutume, lors de la Saint-Valentin au Japon, d'offrir des chocolats à ses amis. Il en existe plusieurs sortes et ils ont tous une signification bien particulière.

 


Les giri choco (chocolats de courtoisie) 
 

Cette catégorie des giri choco représente les chocolats que tout le monde peut recevoir. Ils peuvent être donnés à chaque personne de son entourage, comme par exemple, des collègues de travail ou encore son supérieur hiérarchique. Attention bien sûr, ce sont généralement des chocolats que l’on donne à une personne sans aucune affection sentimentale particulière. C’est en quelque sorte une marque de politesse. Ces chocolats sont souvent peu chers et industriels, ce qui n’est pas le cas des autres sortes.

 

Les tomo choco (les chocolats de l’amitié)
 

Cette famille de chocolats est focalisée sur la jeune génération qui aime les offrir à ses ami(e)s, au collège ou au lycée. Contrairement aux giri choco, offrir des tomo choco démontre une affection amicale. On peut également retrouver, dans cette catégorie, les chocolats offerts à son père, par exemple, comme signe de gratitude. Et comme il n'y a pas de mal à se faire plaisir, il existe aussi les jibun choco, que l'on offre... à soi-même. 

 

Les honmei choco (les chocolats de l’amour) 
 

Et nous y voilà, place à la valeur sentimentale! Les femmes japonaises offrent les honmei choco lors d’une déclaration d’amour ou tout simplement à leur petit ami ou mari. Ces chocolats sont soit faits maison, soit de très bonne qualité et donc souvent très chers. En retour, les hommes doivent aussi offrir ce genre de chocolats, le 14 mars. Mais pour ceux qui ne souhaitent pas attendre le White day, il existe les gyaku choco, ou chocolats de retour. Les hommes peuvent les donner à leur chère et tendre le 14 février. Signe distinctif, le packaging est alors retourné (effet miroir). Décidemment, la Saint-Valentin est une histoire avant tout... de chocolat.
 

Nous vous recommandons

clara

Clara Piron

Etudiante en troisième année de journalisme à Nice. Au Japon pendant deux mois pour m’imprégner de cette culture qui me passionne.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tokyo

CULTURE

Comment fête-t-on la Saint-Valentin au Japon

Cette fête, avant tout commerciale, a été introduite au Japon par les compagnies de chocolats dans les années 30. Et au Japon, le 14 février est définitivement une fête bien particulière.