Dimanche 21 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Japon : création d’une assurance contre le harcèlement scolaire

Par Charlotte Gide | Publié le 27/05/2019 à 13:04 | Mis à jour le 27/05/2019 à 13:10
harcelement-japon-assurance

D’avril 2017 à mars 2018, environ 250 enfants se sont suicidés au Japon d’après des chiffres du Ministère de la santé. Une des causes principales : le harcèlement scolaire. Pour y remédier, une société met en place une assurance pour protéger les familles face à ce phénomène.

 
Le film japonais Silent Voice en a fait son histoire. Le harcèlement scolaire est un gros problème au pays du soleil levant. 
 

D’après le ministère de l’Education japonais, on déplore près de 410 000 cas de harcèlement scolaire dans les écoles primaires et secondaires en 2017. 90.000 de plus par rapport à 2016. Ces chiffres préoccupent l’Etat et les familles, inquiètes d’un phénomène de plus en plus commun dans l’enseignement. 
 

L’ijime (苛め), nom japonais du harcèlement scolaire, est au cœur de plusieurs initiatives entreprises pour essayer de faire baisser ce chiffre alarmant. Les parents d’élèves et certaines associations veulent alerter le gouvernement.
 

Un service anti-brimades a même été mis en place par la police pour prévenir d’éventuels troubles suite à un cas de harcèlement. 
 

Récemment, c’est une compagnie d’assurance qui a décidé de se spécialiser dans la lutte contre le harcèlement scolaire : Yell. C’est une première au Japon. Un forfait de 2640 yens par mois (un peu moins de 22 euros) peut être souscrit par les familles pour couvrir leur enfant face aux attaques de leurs camarades.
 

L’assurance couvre tout ce qui en découle comme des frais médicaux ou matériels, mais aussi un service juridique si les parents souhaitent monter un dossier ou rassembler des preuves. 
 

Il ne faut pas oublier que le Japon est un des pays ayant un fort taux de suicide (14 personnes sur 100.000 selon l’Organisation Mondiale de la Santé) ; une partie concerne les enfants / adolescents victimes de harcèlement scolaire (245 en 2018). 
 

 

 

Nous vous recommandons

charlotte-gide-journaliste

Charlotte Gide

Etudiante en journalisme, atteinte de cinéphilie aiguë depuis 23 ans. Aime la culture asiatique, les voyages et les koalas.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tokyo

POLITIQUE

Le Reiwa Shinsengumi : un parti « populiste » ?

Le jour des élections est arrivé, la campagne électorale touche à sa fin. Les chefs passent les troupes en revue une dernière fois et postent leurs derniers messages sur les réseaux sociaux.