Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXOTIC X MODERN : l'Art Déco français à l'honneur à Tokyo

Par Julien Loock | Publié le 09/10/2018 à 16:50 | Mis à jour le 09/10/2018 à 16:59
teien meguro tokyo 4

Le musée d'art métropolitain Teien de Tokyo accueille jusqu'au 14 janvier 2019 une exposition fascinante à l'intitulé énigmatique : EXOTIC X MODERN, French Art Deco and inspiration from afar. De quoi véritablement titiller la fibre artistique de chaque passionné d'art qui apprécie (re)découvrir les empreintes laissées par les styles des époques passées. Quintessence de l'art d'entre-deux guerres en France et premier mouvement architecture-décoration de nature mondiale, l'Art Déco aime entrer dans les maisons pour y apporter sa touche particulière et son esthétisme envoûtant. Avec plus de quatre-vingts œuvres, l'exposition temporaire retrace un pan de l'Art Déco, celui des influences d'Asie et d'Afrique. Un pot-pourri délicieux pour les sens qui fera voyager le visiteur à travers les époques et les civilisations. 

 

teien meguro

 


Le musée d'art métropolitain Teien de Tokyo 


Situé dans l'arrondissement de Minato, à quelques encablures de la station de Meguro et de Shirokanedai, le musée d'art métropolitain Teien de Tokyo est, en lui-même, une véritable raison de franchir le portail métallique qui mène à lui. Nous vous en parlions longuement lors de sa réouverture au public, après travaux, le 18 novembre 2017. Son contexte historique est l'authentique reflet d'une époque et de l'histoire d'une famille royale au destin tourné vers l'Hexagone. Ancienne résidence du Prince Yasuhiko Asaka, le musée dévoile l'héritage poignant laissé par le couple amateur d'art et fasciné par la France. Alors qu'il étudiait en France en tant que membre du corps militaire en 1923, Yasuhiko, le huitième fils du Prince Kuni Asahiko, a été victime d’un grave accident de la route. Comme il devait endurer de nombreux traitements et opérations sur une longue période, sa femme, la princesse Nobuko, l’a alors rejoint à Paris pour être à ses côtés. Pendant leurs deux années passées dans la capitale française, le couple royal en a profité pour visiter la phénoménale exposition "Art déco" de 1925. Envoûtés par les arts décoratifs, ils décident, de retour au Japon, de mettre tout leur cœur à la construction de leur propre résidence, en hommage à ce courant artistique unique. 


La construction de la résidence devient alors le théâtre d'un échange entre la famille royale et des artistes français en vogue, comme Henri Rapin ou René Lalique pour ne citer qu'eux. Transformée en musée en 1983, cette résidence est une rareté patrimoniale exceptionnelle à Tokyo. Cet inaccoutumé exemple d'Art Déco, au cœur d'un luxuriant jardin, crée une ambiance singulière pour le visiteur. Son intérieur incroyable a déjà été témoin de plus de cent-soixante-dix expositions depuis son ouverture publique, mêlant avec amour, sculpture, peinture, mode ou encore joaillerie. Depuis 2014 et sa nouvelle expansion moderne, le musée offre un cadre supplémentaire pour son exploration des arts en tout genre. La galerie lumineuse et avant-gardiste joue un rôle actif dans la promotion de l'art contemporain. Pour prolonger le plaisir, l'enceinte du musée abrite un café et un restaurant, idéaux pour un entracte bienvenu après la contemplation enchantée des œuvres du musée.

 

musée tokyo

 


EXOTIC X MODERN à Tokyo


L'une des forces de l'Art Déco est de n'avoir aucune frontière : l'inspiration des cultures non-occidentales est totale. Après la Première Guerre mondiale, l'Europe était véritablement ébranlée et craignait un nouveau chapitre belliqueux. En ces temps sombres, l'inspiration artistique a préféré rebondir vers des horizons aux charmes esthétiques avérés. Les arts africains, comme la musique et la danse, ont été importés en France, escortés à leur arrivée par un enthousiasme foisonnant de la part des artistes. L'intérêt grandissant pour les cultures orientales et asiatiques, dont le Japon, a suivi également cette tendance à l'ouverture sur le monde. Et c'est spécifiquement sur cet aspect humain et international que l'exposition EXOTIC X MODERN : French Art Deco and inspiration from afar a souhaité se focaliser. Avec plus de quatre-vingts œuvres, EXOTIC X MODERN explore ainsi la façon dont les artistes et les designers français ont adopté et interprété les idées et les arts des cultures lointaines. Le musée révèle un large panel d'œuvres en tout genre qui souligne cette ouverture d'esprit du monde de l'art de l'entre deux-guerres au-delà des frontières. Peintures, dessins, sculptures, objets décoratifs, vêtements ou encore bijoux, la variété des pièces présentées au public est richissime. La majorité des œuvres provient de trois musées français : le Musée des Années 30, le Musée des Arts Décoratifs à Paris et Mobilier National. 

 

musée meguro

 


Découpée en quatre actes et en trois expositions thématiques spéciales, EXOTIC X MODERN offre au public charmé une vision exhaustive de l'Art Déco à la française teinté d'influences sans frontières. L'acte "Exotisme de la mode" expose à nos yeux des pièces d'une rare beauté comprenant des robes du designer Paul Poiret et d'anciens bijoux étincelants de Van Cleef & Arpels, alors que l'acte "Exotisme de l'art décoratif" dévoile le travail exceptionnel d'artistes talentueux, comme Jean Dunand et sa laque parfaite ou encore l'artiste franco-japonaise Eugénie O'kin et son vase en ivoire que l'on prend le temps d'admirer sous tous les angles. Dans l'annexe contemporaine, la troisième partie de EXOTIC X MODERN invite le visiteur à revivre le Paris des années 30, avec un focus sur l'Exposition coloniale internationale de 1931 et la représentation du colonialisme, quand le quatrième et dernier acte offre un voyage à la redécouverte des terres étrangères. Et parce que chaque visite se vit avec un regard différent, des coups de cœur se dessineront au fil des pièces de la maison. Les nôtres ? Le vase Rapin N°21 en porcelaine de Sèvres d'un bleu mystique, les étuis à cigarettes de Joseph et Marcel Chaumet et pour finir, "Forest" de Jean Dunand, une œuvre de 6 mètres sur 3, à l'ambiance unique, telle une photographie onirique d'une savane enchantée. On y retournera avec grand plaisir.


Informations sur le musée d'art métropolitain Teien de Tokyo
Adresse : 5 Chome-21-9 Shirokanedai, Minato, Tokyo 108-0071
Horaires : 10h00 - 18h00
(Fermé le second et quatrième mercredi du mois)
Tarification :
1200 yens pour un adulte
960 yens pour les étudiants
600 yens pour les seniors (65 ans et plus)

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.