Samedi 25 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Trump sera bien le premier chef d'Etat à rencontrer le nouvel empereur

Par Julien Loock | Publié le 20/04/2019 à 10:28 | Mis à jour le 20/04/2019 à 10:33
trump-abe-japon-naruhito

Des sources officielles avaient pressenti cette visite dès le mois de février dernier. C'est aujourd'hui devenu une information confirmée par le gouvernement japonais. Le président américain Donald Trump et la première dame Melania Trump se rendront au Japon, en mai, pour rencontrer le nouvel empereur Naruhito. 


Selon l'agence de presse japonaise Kyodo News, cette visite officielle se déroulera du 25 au 28 mai. Cette invitation fait du président américain le premier chef d'Etat à rencontrer le nouvel empereur japonais, suite à son intronisation le 1er mai.


Outre le fait d'être un véritable honneur pour Donald Trump, cette visite d'état comprendra également plusieurs sessions de discussions entre le président américain et le premier ministre japonais, Shinzo Abe. 


Le porte-parole du gouvernement nippon, Yoshihide Suga, s’est exprimé vendredi devant la presse au sujet de cette visite. Selon ses mots, le fait que le Japon invite le président américain et sa femme comme premiers invités d'Etat, sous le signe de la nouvelle ère Reiwa, symbolise l'alliance indéfectible entre les Etats-Unis et le Japon.


Même son de cloche du côté du gouvernement états-unien, qui voit en cette visite officielle un moyen d'approfondir les liens étroits entre les peuples américain et japonais et souligne l’importance de l'alliance et du partenariat entre les deux pays.


Le programme de la visite d'Etat comprend la rencontre avec le nouvel empereur et la participation à un banquet qui se tiendra au palais impérial. Donald Trump devrait également profiter du spectacle d'un combat de sumo au dernier jour du tournoi prévu le 26 mai. 


M. Abe et M. Trump doivent également examiner ensemble un classe Izumo, un destroyer porte-hélicoptères de la Force maritime d'autodéfense japonaise, le plus grand jamais construit par le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.


Les discussions entre les deux hommes politiques se focaliseront sur des problématiques liées à la question de la dénucléarisation de la Corée du Nord et des enlèvements par Pyongyang de ressortissants japonais dans les années 70 et 80.


Le premier ministre japonais et le président américain sont amenés à se revoir deux fois également avant l'été, une première fois les 26 et 27 avril à Washington et une seconde fois en juin pour le sommet du G20 à Osaka.

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir