Samedi 16 octobre 2021
TEST: 2292

Possessions, la série mystique franco-israélienne

Par Aurélie Billecard | Publié le 10/11/2020 à 17:45 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Possessions série

Possessions, la nouvelle série franco-israélienne de Canal+, est un thriller porté par Reda Kateb et Nadia Tereszkiewcz. Une jeune expatriée française à Tel Aviv voit son mariage tourner au cauchemar, lorsque son époux est assassiné.

Natalie (Nadia Tereszkiewcz), une jeune expatriée française installée à Tel Aviv, est accusée d’avoir poignardé à mort son mari lors de leur mariage. Karim (Reda Kateb), le vice-consul de France en Israël chargé d’aider les ressortissants Français en difficulté, se plonge dans l’histoire de Natalie et de sa famille pour élucider l’affaire. Telle est la situation de départ de Possessions, une mini série franco-israélienne, créée par Shachar Magen et réalisée par Thomas Vincent, lancée le 2 novembre sur Canal+.

 

Un mythe juif

Possessions est une série complexe, entre le cartésianisme de Karim et les mythes et superstitions du judaïsme incarnés par de nombreux personnages, comme la mère de Natalie.

Le réalisateur Shachar Magen s’est inspiré du mythe du « dibbouk », un esprit habitant le corps d’un individu auquel il reste attaché. Natalie est véritablement possédée par ce démon, la rongeant de l’intérieur, et qui l’aurait peut-être poussée à commettre l’irréparable ? Influencée par la spiritualité, la jeune veuve est forcée par sa mère, de se marier avec cet esprit jaloux afin d’apaiser son esprit.

Dans la série, d’autres personnage sont également possédés. La mère de la jeune expatriée et son amie sont sous l’emprise des superstitions du judaïsme. En addition du pouvoir spirituel et religieux, le regard masculin observe, juge, critique, et use le corps de la femme. 

 

L’essor des séries franco-israéliennes

Depuis quelques années, les séries israéliennes font un carton à l’international comme Hostages, Shtisel ou encore Fauda. Nombreux sont ceux prédisant un bel avenir, en particulier, aux productions franco-israéliennes. Après les deux mini-séries No man’s land et L’agent immobilier, diffusées sur Arte, c’est au tour de Possessions sur Canal+. Le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) a d’ailleurs initié en décembre 2019 une résidence franco-israélienne de co-écriture de séries. Avec le soutien de l’ambassade de France et de l’Institut français d’Israël, la résidence permettrait à 12 scénaristes, six Français et six Israéliens, de travailler ensemble et mettre en commun leurs talents afin de développer des séries à ambition internationale. 

Nous vous recommandons
118706627_104533904718606_7858939562566256367_o

Aurélie Billecard

Étudiante en management culturel et journalisme, fille d’expatriés en Asie et en Europe pendant une dizaine d’années, elle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne