Quelle est la signification du drapeau israélien ?

Par Anne-Claire Voss | Publié le 01/09/2022 à 15:32 | Mis à jour le 01/09/2022 à 15:44
Le drapeau israélien avec un ciel bleu en fond

Vous êtes-vous déjà demandé ce que signifiait le drapeau israélien ? Cet étendard teinté de bleu et blanc rempli de symboles religieux, et de résistance…

 

Le drapeau israélien apparaît pour la première fois le 14 mai 1948. Seulement quelques mois plus tard, la Knesset - le parlement d'Israël siégeant à Jérusalem - le reconnaît tel que son drapeau national. Pourtant, celui-ci avait été imaginé bien avant son officialisation.

 

L’histoire du drapeau israélien

C’est avec l’émergence du mouvement sioniste au 19e siècle que la première version du drapeau israélien voit le jour. Un drapeau similaire à celui d’aujourd’hui avait été exposé en 1891 à Boston, dans le Massachusetts. Imaginé par Jacob et Charles Askowith, celui-ci est basé sur le châle de prière juif, dit le tallit. Sur la première version proposée était inscrit en bleu Maccabee - une famille juive qui mena la résistance contre la politique d’hellénisation. Cette idée de drapeau a, par la suite et avec d’autres variantes, été proposée en 1897 lors du premier congrès sioniste international. Durant la Seconde Guerre mondiale, certains groupes de résistances, notamment britanniques, ont par ailleurs continué à l’utiliser comme symbole.

 

Le bleu du drapeau

Une des principales particularités du drapeau israélien est sa couleur Tékhélèt, désignant des variants de bleus décrits à plusieurs reprises dans la Bible Hébraïque. Ce bleu n’est ni spécifié par la loi israélienne, ni même par l’Institut des normes d’Israël. Une nuance est cependant décrite dans un avis (18 février 1950) du Bureau israélien de l’information. Des variations de bleu plus claires ont alors été utilisées dans des drapeaux antérieurs et sont encore utilisées par certaines organisations israéliennes, mais il est écrit que les couleurs trop claires se décoloreraient facilement dues au soleil tapant d’Israël.

 

L’étoile de David

L’étoile de David, symbole essentiel dans le judaïsme, est elle aussi présente au centre du drapeau. Et elle trouve deux explications principales. Composée de six branches, celle-ci représente le fondement de cette culture. Selon la Kabbale - loi donnée à Moïse sur le mont Sinaï - les deux triangles inversés du Maguèn David représenteraient les dichotomies inhérentes à l’être humain tel que le bien et le mal, ou encore le spirituel et le physique. Une autre interprétation possible est celle de la relation entre les Juifs et Dieu. La flèche vers le haut représenterait les bonnes actions, et celle du bas les mauvaises.

 

Sur le même sujet
Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tel Aviv !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale