Dimanche 19 septembre 2021

Stefan Löfven : "Chaque décision que vous prenez compte ''

Par Fabienne Roy | Publié le 12/11/2020 à 06:30 | Mis à jour le 12/11/2020 à 09:02
Stefan Löfven coronavirus

Le Premier ministre Stefan Löfven a prononcé un discours, mercredi 11 Novembre, dans le cadre de l'annonce d'une décision visant à arrêter la vente d'alcool après 22 heures. Nous vous partageons celui-ci, traduit en français.

 

Il y a des moments dans la vie où l'on a l'impression qu'une heure a plus de 60 minutes, où les semaines s'éternisent, et malheureusement, nous vivons une telle période maintenant. Le temps saigne, les soirées se ressemblent et les moments forts de l'hiver que vous attendez avec impatience, qu'il s'agisse de fêtes ou de voyages, sont annulés. Cela ne fait même pas un an que nous, en Suède, avons classé la maladie Covid-19 comme une maladie socialement dangereuse, et déjà le temps avant le coronavirus semble complètement lointain.

 

Nous sommes en novembre. C'est le mois le plus sombre de l'année et l'obscurité sera avec nous pendant un certain temps maintenant, et malheureusement, il semble aussi que nous nous dirigeons vers des temps plus sombres en ce qui concerne la propagation de l'infection dans certaines parties du monde, en Europe et ici, en Suède.

 

Toutes les indications vont maintenant dans la mauvaise direction.

 

L'infection se propage rapidement et au cours de la semaine dernière, le nombre de patients Covid-19 traités en soins intensifs a plus que doublé. Jusqu'à présent, le secteur de la santé gère la pression, mais le personnel a été surchargé de travail depuis le printemps et il risque maintenant de rester longtemps en première ligne.

 

Nous sommes en avance sur une situation qui risque de devenir complètement sombre. Nous risquons que plus de gens tombent malades, plus de gens meurent, plus de gens surmenés dans le secteur de la santé, plus d'opérations reportées. Nous risquons, en Suède, la situation que nous avions au printemps. J'ai tenu de nombreuses conférences de presse cette année et j'ai répété encore et encore à peu près la même chose: assumer la responsabilité, suivre les conseils, suivre les recommandations, nous devons aider.

 

Et l'objectif primordial est, a été tout le temps, de réduire la propagation de l'infection, d'aplatir la courbe qui va maintenant dans la mauvaise direction et que les bonnes mesures soient introduites au bon moment. Nous devons donc nous en tenir à cela, cela demande de la persévérance, chaque personne doit suivre les recommandations et les conseils qui existent, ce ne sont pas des conseils généraux, ce sont ce qu'il faut faire.

 

Il y a beaucoup de gens qui font encore la bonne chose, il y en a beaucoup qui gardent leurs distances, qui refusent les invitations à des fêtes, qui interrogent peut-être aussi leurs amis qui agissent de la mauvaise manière, et beaucoup qui prennent leur part de ce fardeau partagé. Beaucoup d'entre vous, parmi nous, faisons notre part, mais certaines personnes ne le font pas.

 

Certaines personnes, je ne sais pas si sciemment ou non, ignorent cela, et cela risque de nous affecter tous. Il y a plus de gens qui ont commencé à se relâcher à l'automne, cela ne fait aucun doute, plus de gens pensent qu'une soirée n'a pas d'importance, peut-être qu'un jour faire du shopping au centre commercial ne veut peut-être rien dire, plus de gens pensent: " la fête d'anniversaire ne fera pas de différence" ou " ma réunion ne joue pas un grand rôle », mais malheureusement cela fait une différence.

 

Chaque décision que nous prenons dans notre vie de tous les jours fait une différence, elle compte. Le comportement de chacun, la négligence de chacun, compte.

 

Dans la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement, le gouvernement estime que nous avons besoin de plus de mesures pour freiner la propagation de l'infection. Par conséquent, la vente d'alcool sera interdite après 22 heures, selon une proposition que le gouvernement a envoyée pour consultation aujourd'hui et qui devrait s'appliquer à partir du 20 novembre.

 

Le gouvernement continuera de prendre les décisions nécessaires pour protéger la vie, la santé et l'emploi des gens, mais c'est avant tout la responsabilité partagée de tous de faire ce qui est nécessaire pour freiner la propagation de l'infection. De toutes les personnes.

 

 

Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède, aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s) Réagir