Jeudi 4 mars 2021
Stockholm
Stockholm

Festival international du film de Stockholm : du 11 au 22 Novembre

Par Fabienne Roy | Publié le 11/11/2020 à 06:30 | Mis à jour le 11/11/2020 à 06:30
Photo : Présentation du Festival 2020, Photo : Fabienne Roy
Stockholm film festival

Ouverture ce mercredi 11 Novembre de la 31 ème édition du Festival international du film de Stockholm. Année particulière, dispositif particulier, avec une nouvelle formule : « le Festival on Demand ».

 

Cette année, durant le festival, les cinéphiles pourront à la fois se rendre au cinéma ou regarder un film depuis chez eux. Les places dans les cinémas seront toutefois limitées à 50 personnes, conformément aux restrictions actuelles en vigueur dans la capitale.

 

Le film d'ouverture,  « The World to Come » de Mona Fastvold, sera projeté à 17h30 au cinéma Skandia le mercredi 11 novembre. Les billets sont disponibles sur le site Internet du festival : lien.

 

 

Stockholm film festival

 

Le festival « On Demand »

 

Cette année, il est plus important que jamais de soutenir la vie culturelle suédoise et internationale. Par conséquent, le Festival international du film de Stockholm investit dans une plate-forme en ligne où toute la Suède peut regarder de nombreux films du programme.

déclare Git Scheynius, directrice du Festival international du film de Stockholm.

 

Stockholm film festival
Git Scheynius lors de la conférence de presse, Crédit : Fabienne Roy

 

Le Festival "on Demand" est disponible sur le site Web du festival et propose une solution de paiement à la carte à partir de 59 SEK / film.

La plateforme sera disponible en même temps que le festival physique du 11 au 22 novembre 2020.

 

Ci-dessous, la liste des films disponibles « On demand » :

 

76 Days – Hao Wu, Weixi Chen, Anonymous (USA, 93 min)

Bad Hair – Justin Simien (USA, 115 min)

Dinner In America – Adam Cartier Rehmeier (USA, 106 min)

February – Kamen Kalev (Bulgaria, France, 125 min)

Ghosts – Azra Deniz Okyay (Turkey, Qatar, 90 min)

Gunda – Victor Kossakovsky (Norway, USA, 93 min)

Identifying Features – Fernanda Valadez (Mexico, Spain, 95 min)

Memory House – João Paulo Miranda Maria (Brazil, France, 87 min)

My Little Sister – Stéphanie Chuat & Véronique Reymond (Germany, 99 min)

No Hard Feelings – Faraz Shariat (Germany, 92 min)

One Night In Miami – Regina King (USA, 110 min)

One Of These Days – Bastian Günther (USA, Germany, 119 min)

Relic – Natalie Erika James (Australia, USA, 89 min)

Stray – Elizabeth Lo (USA, Turkey, Hong Kong, 78 min)

Surge – Aneil Karia (United Kingdom, 105 min)

The Man Who Sold His Skin – Kaouther Ben Hania ( Tunisia, France, Belgium, Germany, Sweden, 104 min)

The Mole Agent – Maite Alberdi (Chile, 84 min)

The Ties – Daniele Luchetti (Italy, 100 min)

The Wasteland – Ahmad Bahrami (Iran, 102 min)

Thou Shalt Not Hate – Mauro Mancini (Italy, Poland, 96 min)

Vivos – Ai Weiwei (Germany/Mexico, 112 min)

 

Covid-19 : De plus amples informations sur la façon dont le Festival se conforme aux restrictions de l'Agence suédoise de la santé publique sont régulièrement mises à jour sur le site du festival.

 

Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède, aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Stockholm ?

PORTRAIT

Antoine Le Padan fondateur de "Créateurs engagés"

Vous souhaitez vous investir dans un projet environnemental, durable mais avez besoin d’aide pour vous lancer ? Le petitjournal.com Stockholm s’est entretenu avec Antoine Le Padan, entrepreneur ...

Expat Mag

Bombay Appercu
Religion

Les déités féminines dans l'hindouisme

Dans l’hindouisme, l'être suprême peut aussi avoir un aspect féminin qui s’appelle la Devi et recouvre plusieurs formes, la mère aimante, la fidèle épouse, la déesse puissante ou féroce.