Jeudi 3 décembre 2020
Stockholm
Stockholm

Où trouver une galette des Rois à Stockholm ?

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 03/01/2020 à 07:00 | Mis à jour le 03/01/2020 à 07:00
Photo : Galettes de Rois Crédits : Creative Commons Attribution
Galettes-des-rois-stockholm

Ça y est ! Les fêtes de Noël sont passées et le Nouvel An a été célébré. Alors que les dernières décorations de Noël s’effacent tranquillement de notre paysage urbain, il est temps de se concentrer sur une nouvelle célébration : l’Épiphanie !

 

Un petit peu d’histoire...

Aujourd'hui, le monde chrétien célèbre l'épiphanie. En France, on fête l'arrivée des Rois Mages à Bethléem en partageant la célèbre galette des rois. Les Suédois, eux, s'ils n'ont pas de tradition culinaire particulière, ont fait du 13e jour après Noël (« Trettondag ») un jour férié.

 

La tradition remonte au Moyen Âge : l'épiphanie était le moment pour les stjärngossar, garçons vêtus de blanc et coiffés de chapeaux pointus décorés d'étoiles, d'aller de villages en villages, pour y donner des spectacles et chanter. Aussi, pendant ces 12 jours entre Noël et l'épiphanie, les hommes ne devaient faire aucun mouvement rotatif, car le temps s'étaient arrêté… Pas bête quand on pense que Noël se dit Jul, et que Jul signifie roue, une roue qui s'arrête pendant cette période avant de repartir vers le printemps !

 

Aujourd'hui, les petits garçons s'habillent plutôt en stärngossar pour la Sainte Lucie, même s'il n'est pas impossible d'en croiser quelques-uns le 6 janvier. En fait, les traditions se sont un peu perdues, si bien qu'on se demande pourquoi l'Épiphanie reste un jour férié ici. La Suède est en effet un des rares pays à en faire un congé payé, alors que beaucoup de chrétiens ne savent même pas de quoi il s'agit. Almega, un syndicat patronal, a d'ailleurs lancé le débat il y a quelques années, s'attaquant surtout au caractère religieux des jours fériés en Suède. Selon lui, ils devraient être neutres, et ce serait aux employés de décider individuellement quels jours seraient fériés. Un sujet controversé, mais qui n'a pas fait plus de vagues après que Martin Modeús, évêque au sein de l'Eglise de Suède, ait affirmé son importance.

 

Trouver la galette parfaite !

On va être honnête. L’Épiphanie est une célébration de l’arrivée des Rois Mages, certes, mais c’est aussi une bonne occasion de déguster une délicieuse pâtisserie dans un moment de convivialité certain !

Voici donc quelques adresses où vous pourrez trouver votre galette des Rois :

 

Fosch Artisan

Téléphone : 08-52800077

Deux Adresses :

  1. Löjtnantsgatan 8
  2. Birger Jarlsgatan 63

Plus d’informations sur leur site internet

 

Petite France

Téléphone : 08-618 28 00

Adresse : John Ericssonsgatan 6

Plus d’informations sur leur site internet

 

Les Petits Boudins

Téléphone : 08-650 48 50

Adresse: Fridhemsgatan 60

Plus d´informations sur leur site internet. 

 

Picard

Vous pouvez aussi trouver votre galette dans de nombreux Picard.

Deux tailles sont proposées : soit deux petites galettes pour 59,95 SEK, ou alors une grande pour 99,95 SEK.

Plus d'informations sur le site internet de Picard Suède. 

 

Recette de Cyril Lignac

Si le cœur vous en dit, vous pouvez également faire votre propre galette à la maison !

Voici la recette proposée par le chef Cyril Lignac, pour une galette frangipane :

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

 

Ingrédients

2 œufs - 50g de sucre - 30g de farine - 25cl de lait entier - 1 gousse de vanille.

Crème d'amande : 3 jaunes d'œufs - 125g de poudre d'amandes (en suédois : mandelmjöl) - 100g de sucre - 125g de beurre doux pommade.

 

Frangipane : le mélange crème d'amande + crème pâtissière - un bouchon de rhum.

Divers : 2 disques de pâte feuilletée (en suédois : smördeg) - 2 jaunes d'œuf - Pépites de chocolat (facultatif)

 

Etape 1 : la crème pâtissière

Battez dans un saladier 2 œufs entiers avec 70g de sucre, ajoutez la farine puis 25 cl de lait bouillant.

Versez le mélange dans la casserole et fouettez sans  vous arrêter pendant 3mn après la reprise de l'ébullition.

Le mélange va épaissir sans attacher, la crème pâtissière est prête.

Coupez environ 80 cm de film alimentaire et posez-le dans un plat, versez la crème chaude et recouvrez de film. Faites refroidir la crème pâtissière pendant 1h au minimum.

 

Etape 2 : la crème d'amandes

Travaillez ensemble au fouet le beurre pommade et le sucre jusqu'à obtention d'une pâte homogène et blanche. Ajoutez les œufs un par un et enfin la poudre d'amandes.

 

Etape 3 : la frangipane

Ajoutez la crème pâtissière à la crème d'amandes afin de l'alléger. Mélangez bien à l'aide d'un fouet. Parfumez avec un bouchon de rhum.

 

Etape 4 : montage et cuisson

 

Préchauffez le four à 200°. À l'aide d'un pinceau, recouvrez la bordure du premier disque de feuilletage de jaune d'œuf, sur 2 cm environ.

Ajoutez la crème frangipane, idéalement en utilisant une poche à douille, en partant du centre : faites une spirale. Ne pas aller trop vers les bords.

Ajoutez la fève. Déposez délicatement le 2e disque de feuilletage, soudez les bords en chassant l'air vers l'extérieur. À l'aide du pinceau et du jaune d'œuf, dorez la galette.

À l'aide d'un petit couteau, décorez en rosace en partant du centre le dessus de votre galette. Faites également 2 ou 3 incisions pour permettre à l'air de s'échapper et au feuilletage de ne pas trop se développer.

Enfournez 10 minutes à 200°, baissez à 180° et cuire 30 minutes supplémentaires. C'est fini !

Il ne reste plus qu'à déguster entre amis ou en famille !

 

Margot PAGE,  Sarah ZIAI, Fabienne ROY

 

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Kev lun 07/01/2019 - 08:01

Bonjour, Merci pour cet article. Pouvez-vous également rajouter le site Internet de Picard dans un souci d’equité ? Merci www.picard.se

Répondre

Expat Mag

Varsovie Appercu
TRADITIONS

LA SAINT-NICOLAS : Comment la fête-t-on en Pologne ?

Le matin du 6 décembre, les enfants polonais regardent bien sous leurs oreillers et dans leurs chaussons pour voir si Saint-Nicolas a récompensé les enfants sages qu'ils ont été pendant l'année.

Sur le même sujet