Lundi 16 septembre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ocean bus : rouler sur l’eau

Par Geoffrey Desvaux | Publié le 20/08/2019 à 14:00 | Mis à jour le 20/08/2019 à 14:00
Photo : Ocean Bus Stockholm
Ocean Bus Stockholm

Entre mer et terre, la ville de Stockholm déploie un engin tout-terrain : l'Océan bus. Une visite complète de la ville est rendue possible grâce au bus amphibien de cette compagnie.


Gilets de sauvetage et ceintures de sécurité sont obligatoires pour ce trajet. Le bus aux dents aiguisées de requin est stationné dans la rue de Strömgatan, entre l’Opéra Royal et le Grand Hôtel. Le navire-bus est immanquable dû à son look hors du commun. Après avoir réservé ses places et le créneau souhaités sur le site , l’équipage demande de venir 20 minutes avant l’embarquement.

Sur le quai, ou plutôt sur le trottoir, la guide alerte les futurs passagers : “Etes-vous nerveux ? Car vous devriez l'être !”. Une fois dans l'antre de la bête, la guide compte les passagers à bord, puis ces derniers peuvent payer leurs tickets à 290 SEK par personne. La passerelle est fermée, le moteur bruyant fait rugir le bateau-squale. C’est parti pour 75 minutes de visite entre terre et mer.

 

Intérieur de l'Ocean Bus
Ocean Bus à Stockholm


Les airbags sont remplacés par des gilets de sauvetage jaune fluo accrochés au-dessus des têtes. L'Ocean bus prend la route. La jeune guide demande un tonnerre d’applaudissements pour le commandant de bord Jerry. Le conducteur agite alors sa casquette de marin. Pour commencer, le bus arpente les rues de Stockholm afin de
découvrir les trésors de la ville. De la Bibliothèque Royale à l'église d’Elim rachetée par Zlatan Ibrahimovic, le véhicule amphibien entame sa virée. L’engin ne passe pas inaperçu, les badauds s’empressent de sourire en voyant le requin ambulant. Arrivé au parc Skansen, le voyage prend une tout autre tournure, la musique de Titanic paralyse le bus avant sa transformation.

“Vous aimez le son ?” : la guide s’amuse face à la situation. Puis, une seconde musique retentit, celle de Pirates des Caraïbes. Jerry accélère, et fonce tout droit dans les eaux de la mer Baltique. Les roues laissent alors leurs places aux hélices. Le poisson accroché au-dessus du tableau de bord est dans son élément. Les passagers applaudissent la manoeuvre du capitaine. Le vent s’engouffre dans le bateau, il met alors les pleines voiles pour la seconde partie de la visite.

 

Stockholm
Stockholm

 

Le navire penche trop d’un côté, la guide demande à certaines personnes d’interchanger leurs places pour retrouver un équilibre convenable. Le bus se retrouve au milieu de la voie maritime. L’Ocean bus navigue en eaux profondes, les passagers sont émerveillés à la vue de l’horizon. La guide aiguille la longue vue des
touristes en expliquant différentes anecdotes des lieux rencontrés. Du musée Vasa au Palais-Royal, le bateau trouve son rythme de croisière.

Après avoir affronté la mer, le bateau s'apprête à reprendre son utilisation initiale. Sur la mélodie de l’agent 007, le capitaine Jerry regagne la terre ferme et active le mode bus. La visite se termine alors en découvrant d’autres monuments de Stockholm. Il jette l’ancre au point de départ, à Strömgatan. Le temps défile à grande vitesse dans ce voyage, preuve que l’activité n'est pas un naufrage.

Capture d’écran 2019-06-03 à 10.43.37

Geoffrey Desvaux

Curieux et aventurier, je parcours le monde de l’actualité dévoilant ses mystères au quotidien. Étudiant en journalisme, j’utilise ma plume afin de prendre de la hauteur sur les sujets.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.

Sur le même sujet