Mardi 19 novembre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La loi contre le gaspillage alimentaire récompensée à Göteborg

Par Sarah Chabane | Publié le 31/10/2019 à 09:06 | Mis à jour le 31/10/2019 à 11:04
Photo : Arash Derambarsh recoit le prix Win Win à Göteborg pour son rôle dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en France - Photo : Win Win Gothenburg Sustainability Award
Arash Derambarsh Win Win

 

Aujourd'hui à Göteborg est remis le Win Win Gothenburg Sustainability Award au Français Arash Derambarsh pour son rôle dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en France. L’avocat s’est entretenu avec Le Petit Journal Stockholm avant la remise de ce prix d’envergure internationale. 
 

Le "Nobel" du développement durable

Le prix Win Win Gothenburg Sustainability Award, ou prix de la ville de Göteborg pour le développement durable est un prix international remis chaque année depuis 2000 par la ville suédoise. Il récompense une personne ou organisation pour sa “contribution exceptionnelle vers un avenir plus durable”. Il est le premier prix en matière de développement durable et met en avant des personnalités et initiatives du monde entier. La ville de Göteborg avait par exemple récompensé la femme d'État Norvégienne Gro Harlem Brundtland, à l’origine du rapport des Nations Unies “Notre avenir à tous” ou Rapport Brundtland en 2002 mais aussi le nord américain Al Gore en 2007 ou bien encore le diplomate ghanéen Kofi Annan. Le prix fête ses 20 ans cette année. 

 

Arash Derambarsh et une loi pionnière en Europe

Docteur en droit et avocat au barreau de Paris Arash Derambarsh est également un homme politique français (UDI, Alternative Libérale, LR) et militant contre le gaspillage alimentaire depuis plusieurs années. Engagé publiquement depuis 2014 dans ce combat il est avec son Manifeste contre le gaspillage l’un des artisans de la désormais mondialement connue loi du 11 février 2016 contre le gaspillage alimentaire

Soutenue par le rapport du député Guillaume Garot, cette loi pionnière en Europe a notamment interdit la javellisation des invendus alimentaires aux enseignes alimentaires de plus de 400 mètres carrés et l’obligation pour celles-ci de donner les denrées à des associations caritatives ou de les transformer (compost, méthanisation). Cette loi et le Pacte National contre le gaspillage alimentaire la soutenant et signé par les grands noms de l’agroalimentaire français se sont depuis imposés comme des exemples en la matière en Europe et dans le monde entier. La loi a permis une augmentation de 23% à 24% en moyenne des dons d'invendus alimentaires aux associations en France et a selon le député Guillaume Garot inité une réponse positive et un engagement notable de la part des industriels envers la lutte contre le gaspillage alimentaire. La loi devrait être élargie à toutes les enseignes alimentaires et au secteur privé de la restauration collective notamment. 

La ville de Göteborg a choisi de mettre ce combat à l’honneur en la personne de l’élu de Courbevoie Arash Derambarsh. Récompensé par le prix Win Win cette année à Göteborg nous avons pu nous entretenir avec Arash Derambarsh lors de son déplacement en Suède avant la remise du prix aujourd'hui à l’Opéra de Göteborg. 



Créer une législation européenne

Lorsqu'il a reçu l’appel Arash Derambarsh a cru à un canular, il ne pensait pas que son travail avait atteint un tel niveau international. Mais le jury du prix Win Win lui a expliqué que la loi avait eu un écho immense notamment en Suède. Et en effet, l'élu français nous a expliqué avoir visité plus de 40 pays dans le monde en tant qu'ambassadeur de la loi à la rencontre de chefs d'Etat et gouvernement et de parlementaires. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il venait en Suède un pays qu'il apprécie beaucoup et ou il a notamment participé aux conférences EAT et Scanpack. 

Pour Arash l'urgence aujourd'hui est de créer une loi européenne sur le modèle français. Sans cette loi impossible de lutter contre la pauvreté en Europe. Une loi européenne permettrait aux 100 millions de personnes qui ne mangent pas à leur faim en Europe de se nourrir. Pour parvenir à son objectif l’élu de Courbevoie a lancé une pétition européenne qui a atteint près de 1,6 million signatures, cette pétition est le premier pas vers une loi européenne dans le principe d’une Initiative citoyenne européenne.

Arash Derambarsh a également sollicité l’aide et le soutien d’Emmanuel Macron pour faire une proposition de directive européenne au Conseil Européen afin que les Chefs d’Etat de l’Unione européenne soutiennent cette loi française. 

Pour en savoir plus et suivre la remise du prix WIn Win c'est par ici.

 

Sarah Chabane photo portrait

Sarah Chabane

Tombée amoureuse de la Suède durant mon année d'Erasmus je suis revenue m'y installer sur le long terme. Je me passionne pour les questions de durabilité et suis toujours à l'affût d'événements culturels notamment en matière de cinéma.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

domi jeu 31/10/2019 - 22:06

C'est incroyable que cette personne soit considérée à l'origine de la loi sur le gaspillage alimentaire de 2016, c'est une escroquerie ! Votre article mentionne que cette personne s'implique sur le gaspillage alimentaire depuis 2014. Or Guillaume Garot, alors ministre de l'agroalimentaire avait initié en 2013, un pacte national contre le gaspillage alimentaire et c'est ce pacte qui a été la base de la loi de 2016 dite "Garot" car c'est bien celui-ci à l'origine de la loi !!!

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles