Vendredi 16 novembre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La demoiselle aux fourneaux : Cajsa Warg

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 13/11/2017 à 05:00 | Mis à jour le 13/11/2017 à 08:06
Photo : Cajsa Warg auteur livre cuisine suédoise Hjelpreda I Hushållningen För Unga Fruentimber
Cajsa_Wargs_kokbok

 

Si ce nom vous rappelle quelque chose, c’est que vous avez reconnu le nom d’une des deux épiceries fines éponymes de Stockholm ou bien que vous êtes un spécialiste de cuisine et plus particulièrement de cuisine suédoise.

Car Cajsa Warg est avant tout l’auteure de Hjelpreda I Hushållningen För Unga Fruentimber, un manuel contenant principalement des recettes de cuisine, 800 au total, mais également des instructions sur la teinture des textiles et d'autres choses liées à l'entretien ménager pour les jeunes femmes… Un livre datant de 1755 !

 

Le personnage

Originaire d’Örebro, Anna Christina Warg alias Cajsa Warg, née en 1703, est à l’origine la gouvernante et la cuisinière de plusieurs personnalités stockholmoises influentes. A l’époque, on utilisait la charmante appellation de “husmamsell”. L’histoire ne dit pas si c’est ce réseau de personnalités ou bien les 5000 daler (le riksdaler est une monnaie introduite en Suède en 1534 sous le nom de daler, dérivé du thaler) hérités à la mort de sa mère qui lui permirent de publier son premier livre en 1755. Ses employeurs, souvent des gourmets, faisaient l’éloge de sa cuisine et lui ont permis d'accéder au statut de célébrité. A la mort de son dernier employeur, Cajsa Warg achète un appartement et vit de ses royalties. Elle meurt en 1769, et sa tombe se trouve à Klara Kyrka à Stockholm.

 

Un livre au succès incroyable

L’ouvrage Hjelpreda I Hushållningen För Unga Fruentimber a été publié en 14 éditions en suédois dont 4 durant le vivant de Cajsa. Il y eut plusieurs traductions : en allemand, en finnois et en estonien. Au 18ème siècle, alors que Cajsa pose son savoir-faire sur le papier, la gastronomie suédoise s’inspire depuis longtemps de la cuisine allemande et se laisse emporter par le charme de la cuisine française. Le livre reste une référence à partir du XVIIIème et jusqu’au XIXème siècle, époque où les cuisines se modernisent. C'est une petite révolution dans le sens où les mesures et les temps de cuisson que Cajsa donnaient étaient plus précis que dans les autres livres de cuisine, et ils étaient basés sur des matières premières qui n'étaient pas trop difficiles à obtenir.

 

Cajsa Warg cuisine

 

Evolution de la cuisine suédoise

Cajsa serait certainement très étonnée par notre manière de manger des légumes tels qu’ils se présentent, elle qui faisait mijoter même la salade. Dans son ouvrage, elle ne fait pas mention des pommes de terre qu'elle commencera à utiliser seulement vers la fin de sa vie. Cependant, elle utilise beaucoup les légumes-racines, un héritage qui perdure dans la gastronomie suédoise.

Cajsa Warg est aujourd’hui pratiquement plus connue pour l’adage “Man tager vad man haver” autrement dit “On fait avec ce qu’on a”, dont la maternité serait d’ailleurs une erreur puisqu’on ne retrouve pas la citation dans ses écrits. On la connait également pour les deux sympathiques épiceries fines du même nom, chères aux gastronomes citadins stressés en mal d’inspiration culinaire. 

Si le livre de Cajsa Warg est accessible en suédois sur Wikisource : Hjelpreda I Hushållningen För Unga Fruentimber, il semble cependant que les recettes qu’on y trouve aient besoin d’un petit lifting. Mais tel un héritage précieux, elles inspirent d’excellentes préparations culinaires déclinées dans de nombreux livres de cuisine plus récents et dans nombre de restaurants suédois. Plus d'excuses, maintenant, vous en connaissez l'histoire !

 

 

Madanm Paton et Anne Donguy, 13 novembre 2017

 

Pour trouver les épiceries fines Cajsa Warg

Si la cuisine suédoise vous intéresse, (ré)écoutez l'émission sur France Inter "on va déguster" du 23 octobre 2016.

 

lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AGENDA DU WEEK-END

Que faire ce week-end à Stockholm ? 16 au 18 novembre

Une journée de débats, un vernissage, une fête des lumières ou l’ouverture des premiers marchés de Noël, une fois de plus vous aurez beaucoup de choix pour occuper ce week-end de novembre...

Communauté

PORTRAIT

Portrait : Journal d’un artiste français à Stockholm

Au bord du l'eau dans un charmant appartement au sud de Kungsholmen, se trouve l’atelier d’Alex, artiste français installé à Stockholm depuis près de deux ans. Le Petit Journal Stockholm l’a rencontré

Vivre à Stockholm

SOCIÉTÉ

Stockholm dit non à l’Apple Store

La municipalité de Stockholm a décidé de stopper deux projets architecturaux controversés. Elle remet également en question la candidature de la ville au Jeux Olympiques d’hiver de 2026.