Gröna Lund, le paradis des petits et grands au cœur de la ville

Par Hugo Messina | Publié le 30/07/2022 à 06:00 | Mis à jour le 30/07/2022 à 06:00
Photo : Le mythique parc d'attractions Gröna Lund - Crédits : Hugo Messina
Concert de Sting à Gröna Lund, 17 Juin 2019 © Fabienne Roy

Pour occuper vos journées, partez à la découverte du plus vieux parc d’attraction de Suède. Du simple carrousel au grand huit à frissons, tout le monde y trouve son bonheur !

 

Un lieu chargé d’histoire

Créé en 1883 par un entrepreneur allemand dans le divertissement, Gröna Lund est le plus vieux parc dans son genre dans le royaume. À l’époque, l’envie était de monter un endroit où les familles aisées de la capitale puissent venir se détendre, notamment durant le dimanche.

Ce qui fait le charme des lieux, c’est avant tout son emplacement. Le parc prend place sur les rives de l’île de Djurgarden, ancien parc de chasse du roi, il a la particularité d’avoir été construit au sein même d’anciennes habitations du 19ème. Dès lors, à peine l’entrée franchie, une ambiance pré-industrielle scandinave apparait.

Le grand âge de ce parc d’attraction, qui fête ses 138 ans en 2021, fait que l’endroit a forcément connu des moments historiques. Le plus tragique est sûrement l’incendie de 1935, détruisant alors trois attractions. Néanmoins, Gröna Lund a aussi été marqué par de beaux moments, notamment des concerts inédits. De Bob Marley en 1980 à Sting en 2019, l’histoire retiendra surtout le concert de Jimi Hendrix en 1967, durant lequel le guitariste légendaire refusa de s’arrêter de jouer. L’organisation a même été dans l’obligation de débrancher sa guitare des amplis.

Parmi les attractions, plusieurs se dressent depuis des décennies. Ainsi, on peut citer les auto-tamponneuses RadioBilarna, de 1968, Lustiga Huset, créé en 1917 et rénové dans les années 80, ou encore le Cirkuskarusellen, plus vieille attraction toujours en fonction, construite en 1892.

 

Toujours autant prisé des Stockholmois

Entre amis ou en famille, l’affluence demeure constante à Gröna Lund. Le parc a su se réinventer et rester moderne au cours des années, en développant des attractions sensationnelles, comme des simulateurs de chute libre, de gigantesques parcours de montagnes russes, desquels on dévale 80 mètres en 6 secondes, ou encore avec les plus hautes chaises volantes du monde. Désormais, 31 attractions sont accessibles au public. Les derniers chiffres de 2019, avant l’épidémie, dénombrait pas moins de 1,6 millions de visiteurs.

Tout est pensé pour que vous profitiez à 100 % des joies du parc. Six restaurants, en plus de nombreux stands de street-food, offrent de quoi se restaurer après un grand huit, voire après mais attention à l’estomac retourné… Pour le plus jeunes qui ne peuvent pas encore monter à bord des nacelles, où la taille minimale autorisée est d’1 mètre 40 pour la plupart, des étales proposent de petits jeux avec des prix à la clef. On peut par exemple s’essayer au tir à trois points, au Skeeball ou encore aux fléchettes. Bref, vous l’aurez compris, quand il n’y en a plus, il y en a encore !

En ce qui concerne l’accès, là encore tout est facilité. On peut opter pour s’y rendre à pied depuis le centre-ville, mais également prendre le tramway qui s’y arrête devant, arriver en vélo ou trottinette électrique, ou même choisir de traverser les eaux stockholmoises. En effet, un ferry SL fait la navette entre Gamla Stan et l’île de Djurgarden, la station se situant quasiment à l’entrée de Gröna Lund.

Symbole de son attractivité permanente, le site du parc avance un chiffre d’affaires de plus de 500 millions SEK, soit près de 50 millions d’euros, par an. La propriété du groupe Parks & Resorts Scandinavia, depuis 2001, fait ainsi partie des attractions touristiques les plus prolifiques du pays, et ce depuis des années.

 

Pour plus d’informations, le site est accessible en anglais.

Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale