Mercredi 17 octobre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bénévole sur le Stockholm Film Festival : une expérience valorisante

Par Killian Moreau | Publié le 22/11/2017 à 05:00 | Mis à jour le 23/04/2018 à 12:19
Photo : Killian Moreau
SFF - Salle Victoria 2 le 09%2F11%2F17

Le 28ème Stockholm Film Festival s’est terminé dimanche 19 Novembre 2017. Ce sont 150 films de 60 pays qui ont été diffusés pendant 12 jours.
Le festival, c’est également de nombreux sponsors, un partenariat avec la ville et environ 280 volontaires. Ce sont ces personnes qui, bénévolement, participent au bon déroulement du festival.

Chiara est une étudiante Erasmus venant d’Italie et qui est venue étudier à Stockholm pour 6 mois. Passionnée de cinéma, elle n’a pas hésité à devenir bénévole pour l’édition 2017. Elle a accepté de répondre à nos questions. 
 

Quelles sont les étapes pour devenir bénévole ?

J’ai envoyé un mail au département des bénévoles un mois avant le début du festival en me présentant et très vite j’ai été contactée pour me rendre à une réunion. La rencontre consistait à présenter le travail des bénévoles sur le festival et son organisation. Suite à cette réunion, j’ai reçu un email du département de l'événementiel, pour lequel je m’étais proposée, avec toutes les informations nécessaires.

 

Quelles étaient tes motivations pour t’inscrire à ce travail ?

Etant intéressée par le cinéma, j’avais entendu parler du festival avant même d’arriver à Stockholm. Au début, je recherchais des informations pour pouvoir assister au festival en tant que membre de l'audience. De plus, je dois débuter mon master autour du cinéma et de la culture l’année prochaine. Il est conseillé d’avoir une expérience dans ce domaine pour être sélectionné. C'était donc ma principale motivation que d’acquérir un peu d’expérience.

 

Tu as mentionné des “départements”. Peux-tu nous en dire plus ?

Il y a plusieurs départements, ils offrent un aspect différent du festival. Certains ne requièrent aucune expérience : le département du cinéma va s’orienter vers la vente de ticket, le département des évènements organise les “red carpets”. Le département des invités s’occupe de l’aide et de l’accompagnement des invités du festival. D’autres peuvent cependant requérir de l’expérience comme l’Industry et le Face2Face. Les choix sont nombreux et tout le monde peut trouver ce qui l'intéresse le plus. Chaque volontaire peut choisir un ou plusieurs départements. Nous sommes ensuite tous répartis dans chacun d’entre eux.

 

Qui planifie vos temps de présence ? Etes vous autorisé à choisir où et quand vous souhaitez travailler sur la période du festival ?

Ce sont les managers et assistants de chaque département qui fixent le planning en accord avec les disponibilités de chaque bénévole. Nous pouvons choisir les horaires où l’on souhaite travailler mais pas le lieu. Cependant vu le nombre de volontaires, tout le monde travaille moins que ce qu’il a proposé.

SFF cinéma skandia
Photo : Killian Moreau


As tu aimé ton expérience au Stockholm film Festival ?

Je faisais partie du département des événements et j’ai vraiment apprécié y participer. J’ai choisi celui-ci parce qu’il s’occupait de l’organisation. C’était une belle et unique opportunité de rencontrer des amoureux de cinéma de tout âge venant du monde entier. J’ai particulièrement apprécié l’idée que tant de personnes différentes se retrouvent autour du festival pour n’en faire ressortir que le meilleur.

Le staff qui nous encadrait était très à l’écoute et reconnaissant envers les bénévoles, nous donnant véritablement la sensation que l’on jouait un rôle important dans le bon déroulement du festival. Ils étaient toujours disponibles en cas de souci d’emploi du temps. Un événement avec tous les bénévoles leur a permis de nous remercier et en même temps de créer une belle rencontre. Je peux aujourd’hui dire que cette expérience en valait le coup.

 

Quelles est la chose que tu as le moins aimé pendant le festival ?

La chose qui m’a le plus dérangé est sans hésiter le fait que le suédois soit la langue la plus parlée du festival. Chaque présentation avant les projections étaient en suédois et les membres du staff commencent toujours par parler en suédois avant de se reprendre en anglais quand ils voient que tu ne comprends pas. Il y a plusieurs volontaires qui ne parlent pas suédois et même dans l’audience certaines personnes ne comprenaient que l’anglais. La majorité des films en VO sont sous-titrés en anglais sauf ceux en anglais qui sont sous-titrés en suédois.Il m’est arrivé d'aller à une projection d’un film français sous-titré en suédois,je n’ai donc pas pu assister à la séance. Ce genre d’information est normalement indiqué sur le site. Le Stockholm film festival est international et je pense que c’est le point qu’il faudrait améliorer avec le temps. L’avantage est tout de même que tout le monde est capable de passer à l’anglais sans difficulté une fois qu’on leur a demandé.

 

Quels sont les avantages d’être bénévole ?

Les bénévoles qui travaillent au moins sur 6 périodes se voient attribuer un badge de bénévole qui leur permet d'accéder à toutes les séances gratuitements, si il reste des places. Grâce à cela j’ai passé beaucoup de temps au cinéma durant le festival, j’ai pu voir les films qui m'intéressaient le plus en fonction de mon emploi du temps. J’ai également eu l’occasion de rencontrer les directeurs des films aux évènements Face2Face et le meilleur pour la fin, j’ai un T-shirt du Stockholm Film Festival !

 

SFF bénévole
Photo : Killian Moreau



Etre bénévole est de plus en plus valorisé dans le milieu professionnel. Que l’on soit étudiant comme Chiara ou déjà inséré dans la vie active, c’est toujours un bon moyen d'acquérir des compétences et de valoriser les activités qui nous tiennent à coeur.

 

Pour postuler l’année prochaine, rendez vous sur la page du site internet du Stockholm Film Festival : work as a volunteer.



Killian Moreau, (lepetitjournal.com/stockholm), 21 Novembre 2017
 

Killian Moreau Stockholm

Killian Moreau

Etudiant Erasmus en géographie, je suis passionné d'images et de photographie. Je découvre la Suède au sein de l'équipe du Petit Journal Stockholm.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENFANCE

L’effet “nourrisson” ou la surprenante gentillesse suédoise

Après des années passées à l'étranger et un retour en Suède, Annie notre rédactrice suédoise vous propose de redécouvrir son pays natal, aujourd'hui, elle se penche sur la question de la parentalité..

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Bel engagement solidaire pour les coureurs du LFSL !

La course solidaire, organisée ce mercredi 3 octobre par le Lycée Français Saint-Louis de Stockholm (LFSL), a été un véritable succès. Plus de 600 élèves, du CP à la terminale, ont couru au profit...

Vivre à Stockholm

ENFANCE

L’effet “nourrisson” ou la surprenante gentillesse suédoise

Après des années passées à l'étranger et un retour en Suède, Annie notre rédactrice suédoise vous propose de redécouvrir son pays natal, aujourd'hui, elle se penche sur la question de la parentalité..