Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2289

Le Premier ministre Stefan Löfven démissionne pour de bon

Par Anaïs Riu | Publié le 23/08/2021 à 19:40 | Mis à jour le 24/08/2021 à 11:01
Photo : Remerciements après l’annonce de Stefan Löfven durant son discours estival. - Crédits : capture d’écran Socialdemokraterna.
Démission Stefan Löfven

Ce dimanche 22 août, le leader du parti social-démocrate et Premier ministre suédois, Stefan Löfven, a annoncé quitter ses fonctions qu’il occupe depuis 2014. Une décision surprise qui prendra effet en novembre.

 

Tout doit avoir une fin

Après avoir été évincé lors d’un vote de défiance émis par le Parlement, puis réélu de justesse en juillet dernier, Stefan Löfven décide un mois plus tard de quitter de lui-même, et pour de bon, le gouvernement suédois.

« J'ai cherché sans relâche à faire ce qu'il y avait de mieux pour la Suède et pour tous les habitants de notre fantastique pays, mais tout doit avoir une fin. Je veux donner à mon successeur les meilleures conditions pour prendre le relais et remporter les élections » a-t-il déclaré lors de son discours estival ce dimanche.

Un choix motivé par l’approche des législatives de septembre 2022 mais également par un manque d’énergie face à l’opposition de la droite et extrême droite, a-t-il laissé entendre dans une conférence de presse.

C’est donc avec un autre dirigeant qu’iront les sociaux-démocrates aux prochaines élections, déterminantes pour un pays en pleine crise politique et menacé par une motion de censure.

Pour le moment, deux femmes figurent parmi les favoris à la succession de Stefan Löfven : Magdalena Andersson, ministre des Finances, et Lena Hallengren, ministre de la Santé. Une première historique pour la Suède si l’une d’entre elles est élue à la tête du pays.

 

Magdalena Andersson
Magdalena Andersson, ministre suédoise des finances en 2017 - Crédits : Frankie Fouganthin / Wikimedia Commons


 
Lena Hallengren

​​​​​Lena Hallengren, aux côtés de Stefan Löfven - Crédits : Socialdemokraterna / Flickr

 

Nous vous recommandons
Anaïs Riu

Anaïs Riu

Diplômée d'une licence en information et communication, Anaïs poursuit aujourd'hui son parcours en Master de journalisme international. De nationalité franco-suédoise, elle est passionnée par la culture scandinave, le sport et le domaine de l'audiovisuel.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Franzosen mar 24/08/2021 - 15:21

Bonjour.Vu que je suis Francais de Suède depuis plus de 50 ans,j´avais déjá déposé ma candidature comme député européen pour la Suède,car un Finlandais a été député européen pour la France,pour un parti encore inconnu,Jemtland Republiken.Tyvärr,je n´ai pas été accepté pour mon sérieux.On me demandait 1500 voix avec le personnummer et beaucoup avait peur de donner son peronnummer.Maintenan t que le président du Jämtland va prendre sa retraite,j´ai décidéde prendre sa place.Le président s´appelle actuellement ,Ewert Ljusberg,une connaissance ,pour le motif,que la famille de la Gardie,protestant francais ,ont eu des postes importants dans la politique suédoise, que Descartes a aidé la reine Christine pour le francais,que Voltaire a écrit un ouvrage sur Charles XII,que le maréchal de Napoléon I er,Jean-Baptiste Bernadotte est devenu prince héritier,puis roi de Suède et de Norvège,pourquoi pas donc un Francais comme Premier Ministre,puis par la suite ,le président de la république  de Suède.

Pour le moment ,je suis apolitique.Voyez,Nyamko Sabuni,né au Burundi ,elel est devenue chef du parti Folkpatiet/ Les Libéraux.Si je prends ma carte ma carte au parti socilaiste,je pourrais essayer de devenir Premier Ministre.C´est qu´avait fait Manuel Walls en France

Répondre