Ce qui change en Suède à compter du 1er juin

Par Hugo Messina | Publié le 01/06/2021 à 18:10 | Mis à jour le 02/06/2021 à 15:09
Photo : Restaurant oaxen slip - Tina Axelsson/imagebank.sweden.se
un restaurant à stockholm

Comme beaucoup de pays européens, la Suède se dirige vers une sortie progressive de la crise pour cet été. Des règles moins strictes rentrent en vigueur dès le 1er juin.

 

Bars et restaurants ouverts jusqu´à 22h30

Jusqu’à présent, bars, cafés et restaurants devaient fermer à 20h30. Désormais, les professionnels pourront accueillir leurs clients plus tardivement, puisque la limite de fermeture vient d’être repoussée à 22h30. Pour le moment, les clients ne pouvaient pas se rassembler aux bars ; dorénavant, il sera possible de se retrouver autour d’une bière au comptoir.

 

Toutefois, certaines mesures continuent tout de même à s’appliquer, comme la restriction de quatre personnes par table, ou encore l’impérative distanciation sociale d’un mètre. De la même manière, le gouvernement recommande toujours le service directement à table, le port du masque, et demande aux restaurateurs de mettre à disposition suffisamment de gel hydroalcoolique.

La vente d’alcool est interdite à partir de 22h dans les bars et restaurants.

 

Les rassemblements limités mais toujours autorisés

Des petits groupes de huit personnes maximum seront autorisés en intérieur, dans le respect des gestes barrières. Les autorités préconisent néanmoins de rencontrer essentiellement les personnes de son cercle restreint. Dans la même idée, pour limiter au maximum la propagation du virus, il est conseillé de privilégier les rencontres et événements à l’extérieur.

 

Pour les événements en intérieur, la jauge est tout de même augmentée à 50 personnes pour le moment. Néanmoins, le public doit être assis. Sont par exemple concernés les salles de cinéma, les théâtres, mais également les mariages en intérieur. Les événements en extérieur, comme les rencontres sportives, voient leur jauge placée à 100 personnes maximum debout ou 500 personnes assises.

 

La « vie normale » semble se dessiner à nouveau, puisque les marchés extérieurs sont désormais plus accessibles ; ils disposent des mêmes règles, plus souples, que les supermarchés ou magasins. En d’autres termes, la seule limite sera d’assurer 10m2 d’espace pour chaque client.

 

Enfin, les plus petits, comme les plus grands, seront heureux d’apprendre que les parcs d’attraction rouvriront dès le 2 juin. C’est le cas du célèbre Gröna Lund, qui ouvre de nouveau ses portes aux visiteurs, en respectant 20m2 par personne.

De manière globale, les rencontres sportives, matchs et compétitions, entre enfants ou entre adultes, sont aussi autorisées. 

 

Un tourisme à l’étranger simplifié ?

Les fameux 7 jours d’isolement à l’arrivée en Suède sont supprimés pour la zone UE, l’espace Schengen, le Royaume-Uni, l’Australie, Israël, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande. Pour les voyageurs en provenance de ces destinations, un second test PCR, 15 jours après l’arrivée, n’est plus requis si aucun symptôme du virus se manifeste. Attention, le test PCR négatif de 48h pour débarquer sur le territoire suédois demeure toujours une obligation pour les Européens, et la plupart des personnes de pays hors-UE sont encore interdits de venir.

 

Lieux culturels et historiques accessibles

Le 1er juin est également la date à laquelle bon nombre de lieux touristiques commencent à accueillir les visiteurs. C’est le cas du Stadshuset, l’hôtel de ville, à Kungsholmen, qui met en place des tours guidés en anglais et suédois, de 10h à 14h, d’une durée de 45 minutes.

Les amoureux de la famille royale suédoise seront comblés. Différents palais et jardins royaux sont maintenant ouverts aux visiteurs ; c’est le cas du Palais Royal ainsi que du Palais Gripsholm. Seules quelques salles et expositions demeurent encore fermées, mais devraient ouvrir dans le courant juin. Même chose pour le reste des palais, comme Drottningholm, qui doivent rouvrir en suivant un calendrier spécifique, entre le 2 et le 28 juin.

Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

LITTERATURE

Les 5 polars nordiques à lire cet été

Pourquoi ne pas vous munir d’un livre et vous installer confortablement dans un parc, à l’ombre d’un arbre, pour entamer une plongée au cœur de la littérature scandinave.

Communauté

LITTERATURE

Les 5 polars nordiques à lire cet été

Pourquoi ne pas vous munir d’un livre et vous installer confortablement dans un parc, à l’ombre d’un arbre, pour entamer une plongée au cœur de la littérature scandinave.