Dimanche 19 septembre 2021

Les 5 polars nordiques à lire cet été

Par Hugo Messina | Publié le 30/07/2021 à 06:00 | Mis à jour le 30/07/2021 à 06:00
Photo : Crédits : Helena Wahlman/imagebank.sweden.se
Lecture relaxante

Pourquoi ne pas vous munir d’un livre et vous installer confortablement dans un parc, à l’ombre d’un arbre, pour entamer une plongée au cœur de la littérature scandinave.

 

« L'appel de la sirène », Emelie Schepp

L'appel de la sirène
L'appel de la sirène, d'Emelie Schepp

 

L’autrice suédoise est de retour depuis mai 2021 avec ce tout nouveau roman. Comme à son habitude, elle s’inscrit encore dans le genre policier, en poursuivant sa saga autour de Jana Berzelius, une procureure en Suède. La force de ce livre se trouve dans l’originalité du personnage principal, Jana, qui dépeint une figure féminine forte, au passé trouble et intriguant. Le style d’Emelie Schepp est tranchant avec le polar noir nordique ; elle préfère des scènes directe et captivante, avec un rythme soutenu.

Il s’agit du cinquième volet de la romancière, qui a été triplement récompensée entre 2016 et 2018 par le prix des lecteurs au festival international du roman policier à Gotland. Son premier tome s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires à lui seul. Le succès est tel que la saga devrait bientôt être adaptée sur le petit écran !

Cette fois-ci, l’enquête s’organise autour d’un tueur en série dont la signature est assez glaçante : coudre les jambes de ses victimes pour « créer des sirènes ». La trame se déroule dans Norrköping et ses environs, au XXIème siècle. En parallèle, l’histoire entre l’héroïne et son rival Danilo Pena continue à se développer.

 

« Sous protection », Viveca Sten

Sous protection
Sous protection de Viveca Sten

 

Viveca Stern a sorti le 2 juin 2021 la suite des aventures de Nora Linde et Thomas Andreasson, personnages principaux de son histoire ayant lieu sur l’île de Sandhamn.

Au travers de cette série, l’écrivaine met un peu plus en lumière la place de la femme dans la société. Dans ce dernier opus par exemple, elle s’attache en toile de fond à la psychologie des femmes victimes de violences conjugales.

Viveca Sten est connue et reconnue en Suède, notamment avec ses romans policier sur Sandhamn. D’ailleurs, son succès s’est multiplié avec la sortie de la série télévisuelle Morden i Sandhamn, qui découle de la saga. C’est en 2013 que son premier ouvrage « La Reine de la Baltique » s’exporte hors des frontières suédoises. Depuis, Viveca Sten enchaîne les best-sellers dans une quinzaine de pays du monde.

Nouvelle affaire pour la procureure et l’enquêteur, qui devront essayer de faire tomber Andreis Kova, un puissant baron local de la drogue. Mais la tâche s’avère complexe. Les deux compères vont essayer de piéger le trafiquant grâce à son ex-épouse, battue par ce dernier et en fuite avec leur enfant.

 

« Le code de Katharina », Jorn Lier Horst

Le code de Katharina
Le code de Katharina de Jorn Lier Horst

 

William Wisting. Pour les férus du genre policier, ce nom est forcément familier. Pour les autres, bienvenue dans l’univers de Jorn Lier Horst ! Il ne s’agit pas d’un Suédois, mais d’un voisin norvégien. Il crée son univers en 2004. Ce dernier tourne autour de l’inspecteur Wisting, basé à Larvik, dans le sud de la Norvège.

L’intérêt de ses ouvrages réside dans le côté parallèle de l’enquête. En effet, alors que Wisting cherche à régler les affaires sur le plan judiciaire, on suit aussi les avancées de sa fille journaliste, Line, qui creuse d’un point de vue plus accessible au commun des mortels. Cette double casquette rend les histoires de Jorn Lier Horst tout de suite plus attrayantes et abordables.

Jorn Lier Horst est un romancier d’une cinquantaine d’années, qui s’est illustré avec son enquêteur William Wisting, dont le prix Martin Beck du meilleur roman policier en 2014, décerné par la Swedish Crime Writer’s Academy. Son passé d’ancien policier lui permet d’établir avec précision le fil conducteur de ses trames.

Dans ce nouvel ouvrage, on se penche sur un enquête non élucidée, que Wisting veut réouvrir et élucider une bonne fois pour toute. Ainsi, 24 ans après la disparition de Katharina, le policier norvégien doit s’attaquer à cette affaire ambiguë, où le suspect numéro un semble être le veuf, qui est aussi un ami proche de Wisting…

 

« Les Chiens de Pasvik », Olivier Truc

Les Chiens de Pasvik
Les Chiens de Pasvik d'Olivier Truc

 

Depuis le 11 mars 2021, le plus nordique des écrivains français est de retour avec une nouvelle intrigue. Après ses nombreuses réussites, dont « Le Dernier Lapon », il sort un quatrième tome de sa série d’enquêtes en Suède. Néanmoins, c’est la frontiere entre la Russie et la Norvège qui sert cette-fois ci de scène à l’auteur. On y retrouve encore Nina et Klemet, le duo de la série, qui enquêtent dans la vallée de Pasvik.

Olivier Truc, journaliste, romancier et fin connaisseur de la Scandinavie a réussi une percée avec le roman policier « Le Dernier Lapon », traduit dans une vingtaine de langues. Il obtiendra d’ailleurs plus de vingt prix pour cette œuvre.

Le livre débute par des événements assez originaux : des rennes norvégiens passent en Russie et des chiens russes passent en Norvège. En réalité, ce léger « incident diplomatique animalier » crée d’autres problèmes, mêlant rapidement la mafia russe et le FSB, les services de renseignements de Russie, à des affaires de trafics et corruption politique.

 

« Angoisse glaciale », Mads Peder Nordbo

Angoisse glaciale
Angoisse glaciale de Mads Peder Nordbo

 

Pour ce dernier choix, nous décidons de vous emmener au Groenland… et de vous faire frissonner ! Ceux qui ont déjà lu « La fille sans peau » de Mads Peder Nordbo comprendront aisément pourquoi ce thriller risque de faire hérisser vos poils. L’écrivain danois est un spécialiste pour rédiger des romans à glacer le sang, sans pour autant tomber dans l’horreur. Mads Peder Nordbo est un auteur de thrillers policier. Il a entamé avec « La fille sans peau » une série, qui se compose actuellement de deux romans, paru dans une trentaine de pays.

Pour cette histoire, le journaliste Matthew Cave, après avoir enquêté sur l’affaire de la fille sans peau, se retrouve face à un double meurtre de 1990, pour lequel son père avait été accusé. Il s’était alors suicidé. Du moins, c’est ce que Matthew pensait avant de recevoir une lettre de ce dernier en 2014, qui explique se cacher depuis toutes ces années. Entre secrets d’État et monde souterrain sous un village abandonné, la nouvelle affaire de Mads Peder Nordbo s’annonce être palpitante.

Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.