On parle de Singapour dans les librairies

Par Catherine Zaccaria | Publié le 27/02/2022 à 14:30 | Mis à jour le 28/02/2022 à 11:12
On parle de Singapour dans les librairies2

Dans la continuité de notre série d’articles sur les auteurs francophones vivant ou ayant un lien avec Singapour publiés l’année dernière, nous avons le plaisir de vous faire découvrir de nouveaux ouvrages parus depuis.

Certains ouvrages sont disponibles en librairie ou sur les plateformes de vente en ligne ou sur les sites internet de leur auteur.

 

Meissirel les accords silencieux

Marie-Diane Meissirel

Marie-Diane Meissirel, née à Paris en 1978, a écrit plusieurs romans. Ces fictions contemporaines se déroulent en Grèce et en Croatie, pays où l’autrice a vécu avant de s’installer en Asie, à Hong Kong d’abord et désormais à Singapour. Son nouveau roman qui se déroule entre Hong Kong, Shanghai et New York vient de sortir.

Les accords silencieux

Autour d’un Steinway qui a traversé le XXe siècle, les destins de deux femmes que tout sépare se rencontrent, liés par un ancien secret et l’amour de la musique.

New York, juin 1937. Tillie Schultz perpétue la tradition familiale et entre chez Steinway & Sons pour travailler auprès des « immortels », ces pianistes de légende comme Rachmaninov et Horowitz. Grande mélomane, son talent n’égale pas celui des maîtres qu’elle côtoie. Pour vivre sa passion, elle ne peut que se mettre au service de ceux qui possèdent le génie qu’elle n’a pas.

 

c'est arrove a singapour Guilldou

Alain Guilldou

Auteur de livres scolaires, mais aussi de récits de voyage et de guides concernant le Japon et la Chine, entre autres destinations, Alain Guilldou enseigne régulièrement à Singapour avec laquelle il a tissé des liens particuliers.

C’est arrivé à Singapour

Connue pour son extraordinaire réussite économique et son architecture avant-gardiste écoresponsable, la cité-État rassemble une population multiraciale et multiconfessionnelle vivant dans des quartiers huppés ou populaires hauts en couleur.
Ses lois strictes, qui en ont fait un modèle de propreté et de sécurité, et sa culture, valorisant l’ambition et le travail, peuvent faire de « la Ville-jardin » un paradis étouffant auquel on souhaite parfois échapper.
Ajoutez à cela les superstitions, sous-jacentes chez tous, et l’imagination va s’envoler. « Sang d’encre », « Le bateau pour Oulan-Bator » et « Notila », les trois nouvelles qui composent ce recueil, où le miraculeux se mêle au drolatique, en sont l’illustration.

 

les fils du pecheur gregory nicolas

Gregory Nicolas

Grégory Nicolas est né en Bretagne en 1984. Après avoir travaillé en tant que caviste à Rennes et professeur des écoles à Paris, il se consacre désormais à l'écriture. Il est notamment l'auteur de Des histoires pour cent ans (Rue des Promenades, 2018 ; Pocket, 2020) et de Équipiers (Hugo Sport, 2019) qui a reçu le prix Antoine-Blondin.

Les fils du pêcheur

Alors que le narrateur vient d'apprendre qu'il sera bientôt père d'une petite fille, le téléphone sonne. À l'autre bout du fil, sa mère. Le bateau de son père, Jean, vient de sombrer " corps et biens ". Jamais Jean ne saura que sa petite-fille s'appellera Louise.

 

le manuscrit MS 620 claire bauchart

Claire Bauchart

Journaliste pour le magazine ELLE, anciennement pour Les Échos ou encore l'Opinion, Claire Bauchart a également pu réaliser des documentaires sur des sujets de société forts et engagés (violence conjugales, éducation des enfants, prison...) 

Le manuscrit MS620

Herta Mertil, une poétesse au bagne de l’Ile des pins en Nouvelle Calédonie laisse derrière elle un manuscrit indéchiffrable : dialecte latin entremêlé de croquis de femmes. À Washington DC dans les années 2010, une étudiante française passionnée d’affaires non résolues, a accès à cet écrit désormais codé sous le nom MS620, sans parvenir à en dénouer l’énigme. En 2019, une mathématicienne, spécialiste des algorithmes et de la cybersécurité à Singapour se voit confier le décryptage de ce vieux texte. Que recèle-t-il ?

 

cent regards sur le monde de l'art F de Senarclens

Frédéric de Senarclens

Marchand d’art et consultant, Frédéric de Senarclens a dirigé des galeries d’art moderne et contemporain à Genève et à Singapour, représentant des artistes de renommée internationale, tels que Bernar Venet, Fabienne Verdier, Thukral et Tagra, Chun Kwang Young, Armen Agop et Pablo Reinoso. Il a contribué à l’installation de sculptures monumentales en Suisse, à Singapour et en Australie, édité une série de catalogues d’exposition et participé à la publication d’ouvrages sur l’art tribal et l’art contemporain. Il s’intéresse aussi particulièrement à l’impact des nouvelles technologies telles que la blockchain et l’intelligence artificielle sur le marché de l’art.

Cent regards sur le monde de l’art

À l’origine de ce livre, une envie de partager. La même sans doute que celle qui pousse les artistes à soumettre leurs créations au regard du public. Cent regards sur le monde de l’art est une œuvre littéraire, le style est incisif, précis. L’auteur opère au fil des pages l’autopsie du seul secteur qui reste aujourd’hui sans règles strictes, sans contrôles. Le seul donc, où tout est permis, ou presque, où l’audace s’allie à l’imagination pour faire rêver ou fructifier, selon ce que chacun cherche. Il le fait avec bienveillance et humour. 

 

marie dailey ritual singapore

Marie Dailey

À Singapour depuis 2006, Marie est enseignante au Lycée Français. En parallèle, depuis janvier 2020, avec la création d’un site en ligne, elle propose à la vente ses photographies de Singapour. Son premier livre de photos s’intitule « Daily Singapore », qui est dédié à la « photo de rue » qui dépeint un Singapour différent de celui qu’on a l’habitude de voir. En 2021 elle a sorti son deuxième livre « Ritual Singapore ».

Ritual Singapore

Ce livre est composé exclusivement de « photographies de rue » prises à Singapour et présente donc des images captées dans l'immédiateté d'un instant fugace, sans mise en scène d'aucune sorte. Il rassemble des photographies qui capturent la culture unique de l'île, la diversité religieuse et de nombreux festivals colorés.

Catherine Zaccaria

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef de l'édition singapourienne de Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale