Samedi 29 janvier 2022
TEST: 2288

Être enceinte à Singapour : comment choisir entre hôpital privé et public ?

Par Votre couverture santé avec UEX | Publié le 05/12/2021 à 17:00 | Mis à jour le 05/12/2021 à 17:00
femme enceinte sur un fond orange

En tant que futurs parents, c'est l'une des premières grandes décisions que vous devez prendre: allez-vous consulter/accoucher dans un hôpital privé ou public ?

 

À quel niveau de soins médicaux les expatriés doivent-ils s'attendre lorsqu'ils accouchent à Singapour ?  

À Singapour, nous avons la chance d'avoir accès à des soins médicaux très sûrs, tant dans le système public que privé. La façon de travailler peut différer au sein des deux systèmes, mais le niveau de soins est l'un des plus élevé dans le monde avec des pratiques de santé occidentales.

 

Les soins prénataux. Quelles sont les différences entre le recours aux soins prénataux dans le public et le privé ?

La première grande différence entre le public et le privé concerne les durée des rendez-vous et la continuité des soins.

La durée des rendez-vous :

-Les rendez-vous dans le système public ont tendance à durer en moyenne 30 minutes. La prise de rendez-vous peut aussi s’avérer plus longue si vous souhaitez consulter un médecin en particulier.

-Dans le système privé, les rendez-vous sont plus longs (jusqu’à 1h30 selon votre cas!), plus flexibles et vous avez l'avantage d’avoir une prise de rendez-vous très rapide.

 

La continuité de soins :

-Dans le système public, les médecins proposent généralement deux échographies à 12 et 20 semaines, et d’autres avant l'accouchement si cela est nécessaire. S’il n’y a pas de complications il s’en tiendront au “cliniquement nécessaire”.

-Dans le système privé vous avez bien entendu la possibilité d'effectuer autant d’échographies supplémentaires que souhaité.

 

Quels sont donc les critères à prendre en considération pour choisir entre privé et  public ?

Dans l'ensemble, la sécurité ne devrait pas être un critère : le niveau de soins est extrêmement sûr et d'un très haut niveau à Singapour, tant dans le système public que dans le système privé.

Le choix public/privé reposera donc sur vos propres besoins, souhaits et considérations financières.

Le coût : Le prix des soins et d’un accouchement dépendent beaucoup du type d'hôpital (public ou privé), du type de chambre (privée, semie-privée), du type d’accouchement (naturel, césarienne, etc) et des complications éventuelles.

>Mieux comprendre les tarifs pratiqués à Singapour

 

Pensez à souscrire à une assurance maternité pour pouvoir couvrir les frais liés.

Le prix d’une couverture maternité étant élevé, une alternative est possible. Vous pouvez choisir de ne couvrir que les éventuelles complications. Ce sont des évènements qui peuvent survenir avant ou pendant un accouchement. D’ailleurs, si vous ne deviez choisir qu’un risque à couvrir pour votre maternité, nous vous conseillons de couvrir celui-ci. En effet, l’impact financier peut être particulièrement élevé.

 

Si vous n’avez pas souscrit à une assurance santé, vous pouvez toujours optimiser les coûts en mixant : réaliser votre suivi de grossesse dans le privé puis d'accouchement dans le public. Ou bien, ne choisir de vous rendre que dans le public.

 

 

Nos conseillers français sont à votre disposition pour vous proposer les meilleures options de couvertures maternités adaptées à vos besoins et budget, contactez les experts d’UEX hello@uexglobal.com.

Pour plus d’informations sur la santé, découvrez Abroad With Care, le podcast fait pour les expats de Singapour.

0 Commentaire (s) Réagir