Mercredi 21 août 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pascale Monté-Papée - Promenade nostalgique dans les rues de Shanghai

Par Laurence Huret | Publié le 17/01/2019 à 14:30 | Mis à jour le 18/01/2019 à 08:01
Photo : Pascale Monté-Papée @ Jean Papée
Pascale Monté-Papée

Son séjour de deux ans à Shanghai (1993-1994) a amené Pascale Monté-Papée à sillonner les lilong de cette ville fascinante et en pleine transformation, son appareil photographique en main. De retour en Asie, c’est de Singapour qu’elle publie en France un beau livre de photographies noir et blanc, « Shanghai Streets », souvenirs d’une époque révolue, dont plus d’une quarantaine seront présentées lors d’une exposition du 19 au 27 janvier 2019 au Selegie Arts Centre. Le petit journal partage avec vous ses clichés préférés.

 

Quel est votre parcours ?

Pascale Monté-Papée : Originaire de La Rochelle, j’ai développé très tôt un goût prononcé pour les voyages et la photographie. Spécialisée dans les relations humaines et l’accompagnement professionnel en entreprise, j’ai exercé durant plus de vingt ans mon métier en France, notamment dans le Groupe Lagardère dans les activités Haute Technologie et les Médias, en tant que DRH à la Direction Générale. J’exerce depuis plus de quatorze ans le métier de conseil en ressources humaines, formation et coaching (France, Chine, Sénégal). Le changement et la créativité ont toujours fait partie de ma vie. J’ai eu la chance de passer du monde de la Défense à celui des Médias, de vivre des expatriations (Chine, Sénégal, Singapour) de m’engager dans des responsabilités associatives (Vice-Présidente du Cercle Francophone de Shanghai et Présidente du Club International Féminin de Dakar), d’enseigner au Celsa, et de poursuivre des activités artistiques en photographie et sculpture.  

 

Quelle est la genèse de votre livre « Shanghai Streets » ?

 

Expatriée à Shanghai en 1993-1994, j’ai très vite rejoint le Cercle francophone de Shanghai créé et Présidé par Annick de Kermadec-Bentzmann. J’ai notamment développé et mis en œuvre un projet photographique « Shanghai de l’Art au quotidien » qui a permis d’organiser et de faire une exposition avec trois autres photographes Chinois au Sofitel (une centaine de photographies). Fascinée par la vie trépidante qui régnait dans les rues à cette époque, j’ai réalisé plus de mille clichés durant cette période unique. Une vingtaine de mes photographies y ont été exposées, me laissant un goût d’inachevé. Depuis, je suis revenue plusieurs fois à Shanghai, et à chaque fois plus impressionnée par les changements spectaculaires de cette nouvelle ville.

 

Un quart de siècle plus tard, de retour en Asie et résidente à Singapour, j’ai réalisé un livre pour témoigner à travers mes photographies des personnes et de la vie de cette époque unique à Shanghai et dans le village de Zhouzhuang. Au temps de l’argentique, j’avais fait le choix dès le début du noir et blanc, qui a ce pouvoir magique d’embellir le quotidien d’une ville en plein chantier, et renforce le côté intemporel des scènes de vie qui y régnaient.

 

Serpents à sonnette @ Pascale Monté-Papée
"Serpents à sonnette" @ Pascale Monté-Papée
« Rêverie au marché » @ Pascale Monté-Papée
« Rêverie au marché » @ Pascale Monté-Papée
« Vie dans le lilong » @ Pascale Monté-Papée
« Vie dans le lilong » @ Pascale Monté-Papée
« Trois amies à Dongtai Lu » @ Pascale Monté-Papée
« Trois amies à Dongtai Lu » @ Pascale Monté-Papée
« L’homme invisible » @ Pascale Monté-Papée
« L’homme invisible » @ Pascale Monté-Papée
« Trois amis au jardin Yu » @ Pascale Monté-Papée
« Trois amis au jardin Yu » @ Pascale Monté-Papée
« Un petit rayon de soleil » @ Pascale Monté-Papée
« Un petit rayon de soleil » @ Pascale Monté-Papée
« Sieste à l’étal » @ Pascale Monté-Papée
« Sieste à l’étal » @ Pascale Monté-Papée
« Paix » @ Pascale Monté-Papée
« Paix » @ Pascale Monté-Papée
« L’heure de la récréation » @ Pascale Monté-Papée
« L’heure de la récréation » @ Pascale Monté-Papée

 

- Livre « Shanghai Streets » – Mes promenades à Shanghai en 1993, publié en mars 2018, Imprimeur Escourbiac

- Livre « Shanghai Streets » en vente en ligne sur le site de l’imprimeur Escourbiac et à la Maison de la Chine. Les recettes sont au bénéfice d’œuvres sociales.

- Shanghai Streets, Exposition du 19 au 27 janvier 2019, au Selegie Arts Centre (30 Selegie Road, Loke Wan Tho Gallery, 3rd Floor, Singapore 188351)

 

 

Laurence Huret

Laurence Huret

Co-Directrice de l'édition. Avocate de formation, Laurence multiplie les engagements auprès de la communauté française à Singapour : Elue Conseillère consulaire, elle est membre du CA de l’Alliance française et du Conseil d’établissement du Lycée français
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Singapour ?

A gentleman’s tale, un tailleur en 3 dimensions

​​​​​​​Kenneth Chia et Lyn Chan sont en train de révolutionner la taille de costumes sur mesure, en apportant une touche technologique et en venant directement à la rencontre des clients sur leur lieu

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.