Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Les œuvres de Valérie Goutard sont exposées à Singapour jusqu'au 10 janvier

Le style original de cette sculpteuse française, surnommée "Val", malheureusement décédée en 2016, peut être admiré à la REDSEA Gallery et à l'Alliance Française de Singapour.

Valerie Goutard Jour de fête IIValerie Goutard Jour de fête II
« Jour de fête II »
Écrit par Jean-Michel Bardin
Publié le 29 octobre 2023, mis à jour le 4 décembre 2023

Une artiste par hasard / autodidacte

Dans sa jeunesse, Valérie Goutard a vécu en Afrique et en Amérique du Sud, ce qui en a fait une citoyenne du monde. Après des études littéraires et de communication, elle a travaillé pendant 10 ans dans le marketing et n'avait pas en vue une carrière artistique. Un jour, en 2002, une amie l'invite à un atelier de sculpture. Au moment où elle met ses mains dans l'argile, c'est le coup de foudre : la sculpture est son destin. Curieusement, lors d'un séjour antérieur au Venezuela, un chaman lui avait prédit qu'elle aurait un jour une révélation à laquelle elle ne pourrait pas résister. Elle fait ses bagages et part à Bangkok, ville dont elle apprécie le mélange de ville et de nature, où elle installe son studio dans un parc en 2004. Par ailleurs, la Thaïlande est un des rares pays ou l’industrie du bronze, matériau de prédilection de la sculpteuse, est restée vivante du fait de l'abondance des décorations de ce métal dans les temples. Elle y rencontre Frédéric Morel qui deviendra son partenaire de vie et de travail. A partir de 2015, elle s'intéressera au verre et ira en apprendre la technique auprès des artisans de Murano, près de Venise, où ce matériau est travaillé depuis 7 siècles. En 2015, elle a reçu le trophée des Français de l’étranger. Valérie décèdera prématurément en 2016, à l’âge de 49 ans, dans un accident de moto, une de ses passions.

 

Valerie Goutard atelier
Val en plein travail dans son studio

Elle était aussi férue de plongée sous-marine qu’elle a alliée avec son combat pour la sauvegarde de la planète en installant certaines de ses œuvres au fond de la mer au large de Koh Tao en Thaïlande comme support à la réimplantation de corail. Elle a aussi écrit des poésies, en français avec leur traduction en anglais. Elles ont été réunies dans un livre en cours d’édition.

 

Valerie Goutard Ocean Utopia
« Ocean Utopia », bronze, béton marin et corail

Un style très original

Ayant appris la sculpture par elle-même, sans aucun enseignement académique, Val a développé un style très particulier, qui la rend unique. L’absence de référence lui a donné une grande liberté d’expression. Ses œuvres, qui semblent sorties de rêves, frappent par leurs formes aérées, alors que la sculpture est normalement synonyme de masse. Les vides sont aussi importants que les pleins et une impression de légèreté émane de ces œuvres. Une autre caractéristique des œuvres de Val est ces petits personnages, le regard perdu dans le vide, qui les habitent et nous invitent à les contempler de l’intérieur, comme si nous en faisons partie. L’homme et son environnement est un thème cher à Val.

 

Valerie Goutard Vertical Utopia
« Vertical Utopia » bronze, verre, acier inoxydable, et lumière.

Une œuvre poursuivie par son compagnon

Frederic Morel a poursuivi son œuvre après sa disparition, notamment en supervisant les éditions limitées de ses œuvres, en ouvrant son studio a des élèves désireux d’apprendre les techniques qu’elle maitrisait ainsi qu’à des artistes confirmés venus cocréer ou passer commande auprès des artisans, et en organisant des expositions partout dans le monde pour faire connaitre ses œuvres.

C’est dans ce cadre qu’a lieu l’exposition « Val, a legacy », qui est partagée entre l’Alliance Française (de 13h00 à 19h30 du mardi au vendredi et de 9h00 à 17h30 le samedi), où vous pouvez bénéficier de visites guidées pour en savoir plus sur l’artiste et ses œuvres, et la REDSEA Gallery (tous les jours de 10h à 21h00). Entrée libre. Un catalogue en ligne peut être obtenu sur place. L’ensemble des œuvres présentées sont disponibles à la vente, ce qui est heureux quand on sait que Val a été classée par le magazine Artsper comme une des 10 sculpteurs français à connaître parmi Rodin, Louise Bourgeois ou Niki de Saint Phalle.

 

 

Sujets du moment

Flash infos