Lundi 22 avril 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

The Ocean Mapping Expedition fait escale à Singapour

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 15/03/2018 à 14:00 | Mis à jour le 20/03/2018 à 02:57
Photo : The Ocean Mapping Expedition, 33m-long Swiss Ketch,Fleur de Passion
The Ocean Mapping Expedition_33m-long Swiss Ketch Fleur de Passion_2


Depuis le 13 et jusqu’au 25 mars 2018, The Ocean Mapping Expedition avec son voilier Fleur de Passion fait escale à Singapour. Cette expédition océanographique, menée par la Fondation Pacifique, s’est donnée comme mission de fournir des éléments scientifiques pour mesurer l’impact humain sur les océans et alerter sur les changements climatiques qui en découlent. Au delà de l’enjeu environnemental lié à cette collecte de données, l’aventure humaine d’une telle expédition est toujours fascinante. Détail d’une expédition contemporaine. 

 

Collecte de données pour réévaluer le rôle des océans dans le changement climatique


« Le changement climatique est l’un des plus grands défis auxquels notre époque fait face et sa compréhension constitue un enjeu majeur pour la communauté scientifique. Pour qu’on puisse espérer inverser la tendance efficacement, les scientifiques ont besoin de disposer d’une vision globale et précise des concentrations de gaz à effet de serre à la surface des océans et d’être en mesure de mieux comprendre leur rôle non seulement en tant que réservoirs de tels gaz, mais aussi en tant qu’émetteurs, de source d’émission » explique le Professeur Daniel McGinnis, chef du Groupe de Physique aquatique à l’Université de Genève et responsable du programme the Winds of Change sur la collecte de données d’émission de gaz à effet de serre de cette expédition. 
Et ces données scientifiques déjà collectées dans le cadre de ce programmes, lancé fin 2017,  sont déjà significatives. 


« Les concentrations de méthane et de dioxyde de carbone augmentent très clairement à proximité des villes, à l’approche des îles et au-dessus des eaux peu profondes,(…) où l’on observe une plus forte croissance des algues » précise le professeur et poursuit « Le programme a déjà révélé plusieurs « hot spots », des zones de très forte émission de gaz à effet de serre qui nécessiteraient des études plus approfondies. Comme par exemple à Mactan, aux Philippines, où était amarré le bateau lors de son escale en décembre-janvier dernier et où les émissions de méthane sont plus de six fois supérieures à la moyenne » et poursuit le scientifique américain,«ces premiers résultats stimulants représentent un énorme pas en avant pour le projet et pour la problématique du réchauffement climatique dans son ensemble »


Et cette donnée est d’autant plus importante que selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), les océans émettent plus de gaz a effet de serre qu’avant « Il est donc urgent de réévaluer le rôle des océans dans le cycle du carbone mondial pour une meilleure compréhension des questions de réchauffement climatique » estime le scientifique. 


Dans le cadre du programme The Winds of Change, le voilier de 33 mètres Fleur de Passion - un ancien démineur de la Marine allemande construit en 1941 et converti depuis en ketch - est équipé d’un analyseur de gas à effet de serre relié à une prise d’air située à 16 mètres au dessus de la surface de la mer sur le mât d’artimon (à l’arrière du bateau) et qui procède automatiquement à des analyses toutes les minutes. Il poursuivra ainsi sa mission climatique jusqu’au terme de l’expédition autour du monde, en août 2019 à Séville.

 
La pollution sonore des océans : un enjeu environnemental peu connu 


Au delà de ce programme spécifique sur les gaz à effet de serre, l’expédition développe d’autres projets concernant l’impact humain sur les océans, notamment celui peu évalué et connu : la pollution sonore des océans. 
Baptisé 20.000 lieux sous les mers, ce programme dirigé par le biologiste français Michel André met en avant la pollution sonore « reconnue aujourd’hui comme l’une des sources majeures de perturbation des écosystèmes marins et une menace de l’équilibre naturel des océans »
« Or elle augmente avec le développement des activités industrielles en mer et se diffuse à très grande vitesse dans tous les recoins de la planète à tel point que pratiquement plus aucune région du globe n’est épargnée », précise le Dr Michel André. 
La pollution sonore observée est par exemple actuellement mise en corrélation avec l’état de santé des récifs sur la grande barrière de corail. Quel est son impact sur l’état des récifs coralliens ? Enjeu  auquel ce programme a l’ambition de répondre. 


Plus connu -malheureusement- le 3ème programme de cette expédition, baptisé, Micromégas cartographie la pollution micro et méso-plastique à la surface des océans. 
Dans ce cadre-là, de Séville à Singapour, 148 échantillons d’eau de surface ont été effectués par l’équipage et sont, pour les derniers, en cours d’analyse par les biologistes d’Oceaneye, partenaire de Micromégas.


Un dernier champ d’action, toujours lié au réchauffement climatique, évalue l’impact des comportements humains : pollutions et surpêche notamment, sur les océans. En partenariat avec le projet CoralWatch de l’Université du Queensland à Brisbane, en Australie, l’équipage de Fleur de Passion procède à des observations de l’état de santé des coraux, victimes de blanchissement liés au réchauffement des eaux. A mi-mars 2018, plus de 1300 observations ont été menées en Australie, îles Salomon, Papouasie-Nouvelle Guinée et Indonésie à mesure que l’expédition poursuivait sa route. Transmises à CoralWatch, elles alimentent une vaste base de données gérée par le projet et couvrant 77 pays 


En parallèle à ces programmes scientifiques, The Ocean Mapping Expedition comporte un volet plus socio-éducatif et de partage d’expérience . Depuis avril 2015, 35 adolescents et jeunes adultes en rupture  ont embarqué par deux-trois ou en groupe, pendant 2 mois en moyenne, ce qui a représenté plus de 50 passagers. Par ailleurs, des artistes illustrateurs sont accueillis « en résidence » à bord du voilier. A l’escale de Singapour, Cécile Koepfli sera accueillie . 

 

 

Programme de l’escale à Singapour 


Pendant son escale au Republic of Singapour Yacht Club (RSYC) jusqu’au 25 mars 2018, et avec le soutien également de l’ambassade de Suisse à Singapour, The Ocean Mapping Expedition offre l’opportunité de partager l’esprit de l’aventure sous forme de visites guidées à bord de Fleur de Passion. samedi 17 mars de 10h à 17h (public); dimanche 18 mars (membres du RSYC) et lundi 19 (membres de JCU). 
Sur inscription obligatoirement sur le site 
 

A propos de la fondation Pacifique 


La Fondation Pacifique est une organisation suisse à but non-lucratif reconnue d’utilité publique basée à Genève. Elle a été créée en 2007 par une poignée d’hommes et de femmes épris de grand large et d’aventure, et mus par un puissant esprit d’entreprise placé au service de la collectivité. Depuis sa création, elle conçoit, organise et mène en mer à bord de son voilier Fleur de Passion, vieux gréement de 33 mètres, des expéditions thématiques mêlant programmes de recherche scientifique, projets culturels, socio-éducatifs et de sensibilisation à l’environnement.

 


Source : Fondation Pacifique / Ocean Mapping Expédition 

Nous vous recommandons

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est spécialiste de tout ce qui touche à la culture, la société, la religion et l'innovation urbaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Élections européennes. Comment voter par procuration ?

Les élections européennes auront lieu le 26 mail. Si vous ne pouvez pas vous déplacer pour voter personnellement, il vous est possible de faire établir une procuration de vote. Voici les démarches à f

Vivre à Singapour

Divorcer à Singapour

Des couples venant de France peuvent être amenés à se séparer lors d’une expatriation. Quelles sont les règles à Singapour ? Cela implique-t-il de rentrer en France ? Si la procédure de divorce est po