Mercredi 19 décembre 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'industrie alimentaire à Singapour : pour une huile de Palme durable

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 26/02/2018 à 09:05 | Mis à jour le 26/02/2018 à 10:24
Photo : exploitation de fruits de Palme pour la production d'huile
Fruits de Palme; huile de palme durable


Il y aura un avant et après l’épisode de Haze de 2015 à Singapour. Intoxiquée et enfumée, la population s’est organisée et a commencé à demander des comptes aux responsables politiques et aux entreprises utilisant de l’huile de palme. D’après Hervé SIMON, directeur de la Southeast Asia Alliance for Sustainable Palm Oil (SASPO),«les citoyens/consommateurs ont fait pression sur les marques. » Où en est Singapour 3 ans après cet événement ? 

« Le Sud-Est asiatique est face à un désastre écologique » souligne M. Mike Barclay, Directeur général de Wildlife Reserves Singapore. En cause notamment : la production intensive de l’huile de palme, majoritairement en Indonésie et en Malaisie. La technique des terres brûlées fait des ravages pour la biodiversité et la santé des hommes.

Mais, comme le rappelle le Ministre singapourien de l’Environnement, M. Massages Zulkilfi, « le secteur de l'huile de palme apporte des bénéfices économiques importants à notre région qui produit 85% de l'huile de palme mondiale. Ce secteur contribue à hauteur de 2-2,5% du produit national brut en Indonésie et est le quatrième contributeur au revenu national brut en Malaisie. L'industrie de l'huile de palme soutient également la transition de nombreuses communautés hors de la pauvreté et améliore considérablement les moyens d'existence des agriculteurs.»

Il n’est alors pas question de mener la « guerre » contre l’utilisation de l’huile de palme dans l’alimentation mais bien de « soutenir la croissance et le succès d'une industrie durable de l'huile de palme ».

Par ailleurs, comme le rappelle Hervé Simon de SASPO : « la production l’huile de palme  durable, c’est-à-dire sans brûlis et respectueuse de la santé des hommes, nécessite moins de terre que la production de tournesols par exemple. »

 

Ensemble, ces sociétés représentent plus de 81 marques et 200 magasins d'alimentation et de boissons (F&B) à Singapour.

 

Des actions pour l’utilisation de l’huile de palme durable

En 2018, 10 entreprises locales de F&B, y compris des marques renommées telles que Crystal Jade, F&N et Tung Lok, se sont engagées à s'approvisionner en huile de palme durable. Cela multiplie par 3 le nombre d'entreprises locales ayant pris des engagements publics en faveur d'une huile de palme 100% durable. Ensemble, ces sociétés représentent plus de 81 marques et 200 magasins d'alimentation et de boissons (F&B) à Singapour.

Southeast Asia Alliance for Sustainable Palm Oil,  SASPO est la première initiative menée par le secteur privé dans cette région pour répondre au besoin d'huile de palme durable. Cette entreprise, qui n’était qu’une « sorte de club de réflexion », regroupant Ayam, Danone, Ikea s’est considérablement agrandie depuis 2016. « Pour une entreprise, changer l'approvisionnement en huile de palme est toujours un engagement, un effort commun. Mais chaque pas franchi montre aux autres entreprises de Singapour et de la région ce qu'il est possible de le faire. Au fil du temps, cela pousse l'industrie à utiliser une huile de palme 100 % d'origine durable », explique Hervé Simon, directeur marketing du groupe Denis Asia Pacific, qui produit la marque Ayam

Wildlife Reserves Singapore (WRS), qui exploite Jurong Bird Park, Night Safari, River Safari et Singapore Zoo, utilise de l'huile de palme durable pour cuisiner dans ses points de vente F&B.

M. Mike Barclay, Directeur général de Wildlife Reserves Singapore, a ainsi déclaré : « La culture de l'huile de palme d'une manière non durable a un impact dévastateur sur nos habitats régionaux de forêt tropicale. Conformément à notre mission de protéger la biodiversité, nous n'utilisons que de l'huile de palme certifiée durable pour cuisiner dans nos points de vente d'aliments et de boissons, et notre objectif est de sensibiliser les visiteurs de nos parcs à cette question importante. Nous encourageons les entreprises à utiliser uniquement de l'huile de palme durable et les consommateurs à exprimer leur soutien. Travaillons ensemble pour récompenser les producteurs d'huile de palme responsables ».

 

Andrew Kwan, Group Managing Director de Commonwealth Capital, qui comprend des marques populaires telles que PastaMania, Kraftwich, Swissbake, Udders Ice Cream, The Soup Spoon, ou encore Baker&Cook & Kuhlbarra, a déclaré: « Les pratiques durables ne sont pas un mot à la mode, mais une condition préalable à la création d'entreprises mondiales à long terme. A cet égard, nous considérons comme un privilège de contribuer à sensibiliser les consommateurs et le marché à l'importance d'une croissance durable des entreprises, ensemble.»

 

 

L’implication des consommateurs /citoyens

Partout à travers le monde, avec la montée en puissance des enjeux socio-environnementaux, de l'huile de palme non durable aux impacts désastreux sur la biodiversité et au Haze trans-frontalier, les entreprises sont de plus en plus conscientes de l'importance d'intégrer l'huile de palme durable dans leurs impératifs commerciaux. Au Danemark, en France, en Italie, en Allemagne, en Allemagne et au Royaume-Uni, les industries mènent la transition en prenant des engagements publics collectifs en faveur d'une huile de palme durable à 100 % d'ici 2021.

Plus récemment, à Singapour, la population, consommateurs/citoyens, directement concernée par ce phénomène, a fait entendre sa voix. 

Le soutien des consommateurs pour un approvisionnement responsable en huile de palme est en augmentation. Une étude de YouGov a révélé que 56% des consommateurs singapouriens soutiennent les entreprises qui ont une chaîne d'approvisionnement éthique. Lors d'une récente campagne menée par le WWF fin 2017, les habitants de Singapour ont manifesté leur soutien à l'huile de palme durable en envoyant 60.000 courriels à des marques locales. Une pétition en ligne pour l'huile de palme durable lancée par des étudiants locaux a recueilli 8.000 signatures au total.

 

 

Ces initiatives privées et citoyennes sont également relayées au niveau politique au sein de l’ASEAN, depuis notamment le plan de coopération en 2016 Transboundary Haze Pollution Control, Singapour espérant joueur son rôle de leader regional l’année de sa présidence. « Les planètes » ont l’air alignées pour que les choses changent dans ce domaine.

A suivre …

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est spécialiste de tout ce qui touche à la culture, la société, la religion et l'innovation urbaine.
0 Commentaire (s)Réagir