Mardi 25 septembre 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Caféine, comment s’en défaire?

Par CHI - Complete Healthcare International Clinique | Publié le 26/09/2017 à 05:00 | Mis à jour le 02/10/2017 à 11:34
Photo : CAFE, LIVRE ET GRAINS
coffee-2541286_1280

Le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. Aujourd’hui cette boisson fait partie intégrante de notre culture et de nos habitudes. La caféine, l’une des substances naturelles qui composent le café, est bien connue pour ses effets stimulants.

Avez-vous besoins de « votre café » pour vous réveiller le matin ? Vous sentez-vous fatigué l’après-midi si vous n’avez pas bu un café ? Si la réponse est « oui » alors il est probable que vous soyez dépendant à la caféine. Alors comment rester en forme sans en consommer autant ?

Il faut avant tout dormir ! Ayez un sommeil de qualité ! Votre organisme a besoin de se reposer suffisamment pour refaire le plein en énergie. Malheureusement, notre train de vie infernal est difficilement compatible avec un sommeil de qualité. Le travail et les enfants nécessitent beaucoup d’énergie et il est parfois dur de récupérer.

Pour bien dormir, adopter une bonne hygiène de sommeil : supprimez tous les objets électroniques dans le lit, plongez la chambre dans l’obscurité et effectuez des exercices de relaxation avant de vous coucher. Si ce n’est pas suffisant, voici quelques astuces qui vous permettront de rester en forme tout au long de la journée :

Faites une sieste dans l’après-midi

Des études ont montré que la sieste a une action bénéfique. Faire une sieste de 5 à 25 minutes, 5 à 6 heures avant le coucher, est une bonne manière de refaire le plein en énergie. Attention, une sieste trop longue peut entrainer un état groggy et confus au réveil. On qualifie ce phénomène d’inertie du sommeil. Une sieste trop proche de l’heure du coucher peut aussi perturber votre rythme de sommeil. Si vous ne pouvez pas faire une sieste, le simple fait de fermer ses yeux pendant une dizaine de minutes peut aider. Une étude supervisée par Harvard a montré que la sieste est plus avantageuse que la caféine en cas de coup de barre dans la journée.

Levez-vous et allez faire un tour

Marcher permet d’oxygéner votre cerveau et vos muscles. Une marche rapide de quelques minutes peut vous rebooster pour les deux prochaines heures. Une étude réalisée par l’université de Californie a démontré qu’une courte marche est plus efficace qu’une barre énergétique pour refaire le plein en énergie. Si votre profession vous contraint de rester assis toute la journée, essayez parfois de faire une courte marche. Au cours de la pause-déjeuner, n’hésitez pas à sortir dehors pour vous relaxer et profiter du soleil.

Grignotez un en-cas équilibré

Manger une barre chocolatée ou tout autre en-cas riche en sucre, vous procure un apport soudain en énergie mais va rapidement disparaitre en raison de l’effondrement de la glycémie. Privilégiez donc les aliments riches en acide gras et en nutriments : une poignée de noix, des fruits, des bâtonnets de carotte ou de céleri, des lentilles, des pois chiche, un toast au houmous ou même des œufs. Enfin, il est conseillé de limiter les glucides au cours du déjeuner pour éviter une éventuelle fatigue dans l’après-midi.

Faites du sport

Une étude regroupant 6800 participants a montré que l’exercice augmente l’énergie, améliore la qualité du sommeil et diminue la fatigue dans la journée. Essayez de faire du sport 30 minutes par jour. L’exercice favorise l’apport d’oxygène aux muscles et au cerveau. De plus, se dépenser permet de secréter de l’endorphine, un neurotransmetteur qui diminue le stress et augmente la sensation d’euphorie.

Exposez-vous au soleil et allumez les lumières

Le soleil agit directement sur l’hypothalamus en charge de réguler le rythme circadien. L’exposition au soleil durant la journée vous aide à mieux dormir la nuit. Une étude réalisée par Brigham and Women’s Hospital a montré que la lumière bleu émise par le soleil serait capable d’augmenter notre seuil de vigilance au cours de la journée. Cette lumière est aussi émise par un éclairage artificiel mais en plus faible quantité. Ainsi, sortez dehors et profitez du soleil ! Par la même occasion, vous obtiendrez un peu de vitamine D, ce qui ne peut pas vous faire de mal. Si le soleil est absent, vous pouvez allumer les lumières qui augmentera aussi votre seuil d’alerte.

Buvez beaucoup d’eau

La déshydratation entraine une fatigue. Notre corps étant composé de 60% d’eau, buvez donc suffisamment pour prévenir tout risque de déshydratation. Les études ont montré que la perte de 1 à 2% d’eau entraine une fatigue et une confusion.

Essayez le thé ou les tisanes

Le thé vert contient aussi de la caféine mais en plus faible quantité. De plus, il contient de la L-theanine aux propriétés anxiolytiques grâce à l’augmentation de deux neurotransmetteurs : le GABA et la dopamine. Elle agit aussi en synergie avec la caféine pour augmenter les performances intellectuelles. Des tisanes de réglisse, de ginseng ou de rhodiole peuvent aussi aider à tonifier votre organisme.

Finalement, l’approche la plus idéale est de connaitre les raisons de votre fatigue. Dormez-vous correctement ? Parvenez-vous à gérer correctement votre stress ? Mangez-vous équilibré ? N’hésitez pas à en parler à votre médecin. Ensemble vous identifierez les origines de celle-ci et trouverez une alternative au café.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet