EHL campus (Singapour) : l’excellence en hospitalité

Par Catherine Zaccaria | Publié le 22/09/2022 à 18:30 | Mis à jour le 23/09/2022 à 05:31
Photo : @EHL Campus Singapore
entree EHL à Singapour

Ouvert dans un premier temps en janvier 2021 pour des formations courtes exclusivement, le campus de Singapour de EHL Hospitality Business School, fondée en 1893 en tant qu’Ecole Hôtelière de Lausanne, a ouvert ses portes pour la première volée d’étudiants en Bachelor of Science HES-SO en septembre 2021.

 

Après le premier semestre de cours, Lepetitjournal.com de Singapour fait le point avec Damien Dellea, directeur des opérations pour EHL Campus (Singapour).

 

En janvier 2021 le campus de Singapour a ouvert ses portes aux formations courtes exclusivement. C’est en septembre 2021 que 53 étudiants ont fait leur rentrée sur le magnifique campus de Singapour malgré les restrictions liées au Covid. Un aménagement particulier a alors été organisé afin d’avoir des classes de moins de 50 personnes, selon les restrictions en vigueur à cette période. Les classes ont été partagées en deux dont une partie assistait au cours en présentiel et l’autre partie en visio-conférence depuis une salle connexe en alternant ce groupe chaque semaine.

Une deuxième volée d’étudiants

Depuis février, une deuxième volée d’étudiants a fait sa rentrée sur le campus et ce sont au total 60 étudiants représentant 21 nationalités qui peuvent désormais suivre les cours en présentiel. Le programme est identique à celui proposé à Lausanne, excepté pour les langues proposées. Singapour offre la possibilité d’étudier plusieurs langues asiatiques telles que le japonais, le malais ainsi que le mandarin qui est aussi proposé à Lausanne.

Les étudiants en Bachelor ont la possibilité de faire des échanges semestriels entre les campus EHL SSTH à Passug, EHL Campus (Lausanne) et Campus (Singapour). Ils ont également la possibilité de le coupler à un stage qui doit être effectué lors du 4e semestre d’étude, leur permettant de s’imprégner de la culture asiatique pour les étudiants venant d’Europe ou inversement, de la culture occidentale pour les étudiants venant de pays d’Asie.

Les étudiants occidentaux, qui représentent environ la moitié du corps estudiantin à Singapour, veulent profiter de s’imprégner de la culture locale, au même titre que les Asiatiques recherchent une immersion occidentale à Lausanne.

Des aides financières possibles

L’EHL Singapour offre 4 bourses par semestre à des jeunes talents locaux singapouriens ou internationaux pour les encourager à venir étudier à l’EHL Hospitality Business School. Elles sont basées sur le mérite et évidemment sur le besoin.

Les frais d’études sont à peu près identiques sur les deux campus. La différence est due aux prestations qui ne sont pas identiques. Il n’y a pas de logement proposé au campus de Singapour contrairement à celui de Lausanne qui dispose de logements résidentiels pour les étudiants – plus de 800 lits. A Singapour les étudiants ne logent pas sur le campus mais ils bénéficient de l’aide de l’institution pour trouver des logements à proximité. L’EHL travaille actuellement sur des options qui devraient être disponibles dès septembre (EHL comme Master Tenant).

 

etudiants
@EHL Campus Singapour

 

Le campus de Singapour bénéficie d’un espace restauration dont les frais sont inclus dans les frais d’études. A Lausanne, sur le campus qui accueille plus de 3000 étudiants, il existe six points de restauration à la disposition des étudiants, allant du « finger food » au restaurant d’application étoilé « Le Berceau des Sens ». Chaque début d’année un montant couvrant les frais minimums de boissons et nourriture est chargé sur les cartes des étudiants. Ils peuvent donc choisir où ils souhaitent les dépenser – et selon leurs envies, recharger leurs cartes.

 

restaurant EHL
@EHL Campus Singapour

 

Des cursus allant du Bachelor au MBA, des formations courtes ou en ligne

A l’EHL campus (Singapour), vous pouvez, outre le cursus Bachelor, suivre des formations courtes, allant de Luxury Brand Management à Wine Investments. Ces formations, dont certaines peuvent être suivies en ligne, sont destinées tant pour des professionnels en reconversion qu’en spécialisation.

Qu’est-ce que le Covid a changé dans le domaine de l’hospitalité ?

Les normes d’hygiènes et de sécurité ont fortement été renforcées pendant la pandémie. Des habitudes ont été prises et elles vont perdurer. Notamment dans le tourisme ; voyager avec un masque risque de devenir la norme et pas seulement en Asie où il était déjà beaucoup porté spontanément.

La restauration à domicile va se perpétuer grâce à la facilité d’accès à ses plats préférés en quelques clics sur son téléphone. Le mode de consommation est totalement différent pour la nouvelle génération. Seuls les restaurants capables d’offrir une véritable expérience client, tel que les restaurants gastronomiques, vont continuer à servir leur clientèle dans leurs murs ; les gens veulent un cadre, un service, des plats et une ambiance qui stimulent leurs papilles, leur imagination et leur racontent une histoire.

Une évolution dans l’enseignement des cours pendant le Covid

Les étudiants ont pris l’habitude d’étudier depuis la maison avec les cours en ligne. Les professeurs également malgré une résistance au début. L’enseignement sur site reste privilégié mais la porte est ouverte à un enseignement hybride.

A l’EHL, des investissements ont été faits pour ce type d’enseignement. Certaines universités étaient déjà très bien équipées en technologie pour affronter la pandémie. Notamment des universités en technologie, ingénierie ou même certaines grandes business school. D’autres, la majorité, ont dû rattraper le retard qu’elles avaient au niveau technologique et communication pour pouvoir affronter cette période d’enseignement à distance. L’EHL était déjà bien positionnée, les cours en ligne existaient déjà notamment pour des MBA.

Pour les cours pratiques, en classe préparatoire notamment, il a fallu s’adapter et se réinventer. Être inventif et créatif ! Et chacun a apporté sa pierre à l’édifice. L’expérience n’était probablement pas équivalente à celle offerte sur site mais la réactivité et la créativité des personnes engagées ont permis de s’en approcher au plus près.

Les crises sont un boost à l’innovation. Solidarité, compréhension, tolérance ont été les maitres mots durant cette période de crise. Les relations humaines ont changé après avoir été privé de relation pendant le lockdown.

La vision de l’EHL ces prochaines années

L’objectif est de dérouler l’ensemble du Bachelor – soit 6 semestres - jusqu’en juin 2024. 5 volées d’étudiants seront à terme sur le site puisque le 4e semestre est un stage soit environ 250 élèves. Avec une capacité maximale actuelle de près de 300 personnes, la question d’agrandissement du campus de Singapour se posera peut-être à terme – cela dépendra notamment de la croissance de ces prochaines années.

 

EHL & EHT : Un échange culturel riche entre deux écoles hôtelières

Depuis 2015, l'EHL est partenaire de l'École d'Hôtellerie et de Tourisme Paul Dubrule au Cambodge. C’est une institution hôtelière professionnelle à but non lucratif à Siem Reap, dont la mission est de donner accès aux jeunes Cambodgiens défavorisés et aux personnes de la communauté ASEAN à une éducation innovante et professionnelle.

Dans le cadre de son programme de responsabilité sociale des entreprises, l'EHL fournit un soutien académique et managérial, ainsi que des interventions régulières de plusieurs experts de l'EHL à l'école au Cambodge. Les deux écoles partagent depuis cinq ans des valeurs communes d'excellence, de générosité et de réussite professionnelle chez leurs élèves respectifs.

 

 

 

 

 

Catherine Zaccaria

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef de l'édition singapourienne de Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale