Lundi 14 octobre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EDUCATION - NTU lance de nouveaux diplômes en créativité artistique et numérique

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 20/03/2017 à 12:56 | Mis à jour le 21/03/2017 à 03:30
ETUDIANTSntu

En Août 2017, la Nanyang Technological University (NTU) de Singapour lance de nouveaux diplômes (niveau Bachelor) pour former  les jeunes singapouriens aux métiers de l'industrie numérique et créative, et répondre ainsi aux demandes croissantes d'un monde du travail en pleine mutation. A travers ces deux diplômes, il est encore une fois exprimé la volonté de Singapour de changer de paradigme d'éducation en mettant de plus en plus la créativité au centre de l'apprentissage. Une adaptation toujours très pragmatique aux défis de demain. 

Ces nouvelles offres de diplômes en Beaux-Arts et numérique, proposées par l'École d'Art, de Design et de Médias permettent à chaque étudiant d'avoir plus de souplesse dans le choix des matières qui correspondent à ses intérêts et à ses objectifs. Ils peuvent choisir parmi un large éventail de cours au sein et en dehors de leurs majors pour un large éventail de connaissances et d'expertise nécessaires dans une industrie de plus en plus concurrentielle.

En fait, ce nouveau programme proposé aux étudiants est une nouvelle adaptation des formations déjà existantes mais remaniées pour être au plus près des demandes de l'industrie numérique et innovante notamment. 


Etudiants à la NTU School of Art, Design and Media.

Par ailleurs, ces nouvelles formations, pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes, rendront des stages obligatoires dans des studios, des maisons de productions, des médias, processus assez rare dans les formations dites « artistiques » et créatives. 

Une autre nouveauté dans l'approche de ces études est mise avant : celle de l'inter-displinarité exigée des étudiants. «Les étudiants doivent avoir des compétences multidisciplinaires et des connaissances interdisciplinaires pour accroître leur valeur et leur pertinence pour les employeurs et relever les défis et les exigences de demain. » a déclaré  le professeur Kam Chan Hin, vice-recteur adjoint à l'éducation de la NTU. 

Parallèlement à une plus grande souplesse dans le choix des options,  les partenariats et les échanges d'études à l'étranger vers des universités partenaires telles que le Royal College of Art au Royaume-Uni, considéré comme un des meilleurs instituts d'art et de design au monde, seront renforcés. 

Singapour/etudiants
Le Ministre du développement social et de la famille Tan Chuan-Jin devant le projet de fin d'année d'un étudiant de la NTU School of Art, Design and Media

 «Les frontières de l'art, du design et des médias s'étendent, en partie grâce aux progrès technologiques, mais aussi à la complexité croissante de notre vie moderne. Cela aura un impact sur les options de carrière de nos diplômés, et c'est pourquoi la conception du programme d'études doit être améliorée » a clairement affirmé le professeur Alan Chan, doyen du Collège des sciences humaines, des arts et des sciences sociales

 « Les nouveaux diplômes en Arts, Médias et Design traitent de ces changements et fournissent une expérience d'apprentissage plus intégrée dans différents domaines de l'art, du design et des médias interactifs, et agissent aussi comme révélateur des apports des sciences humaines, des sciences sociales, de la communication, de l'ingénierie, de la médecine et d'autres disciplines à NTU» a t-il conclu. 

Par ces adaptations, l'université singapourienne essaie de remédier à un des ses points faibles, à savoir la mise en avant de la créativité comme élément essentiel d'apprentissage et soutien de l'innovation. Tous les spécialistes de l'éducation parlent d'ailleurs de la créativité, comme une compétence essentielle à maitriser au XXIème siècle. Ces nouveaux diplômes, révélateurs d'une ambition singapourienne, seront réévalués tous les quatre ans pour voir s'ils répondent aux objectifs initiaux de mobilité, de co-displinarité et d'innovation.

 

Clémentine de Beaupuy, www.petitjournal.com/singapour, le mardi 21 mars 2017

 

Source et crédits photos : NTU, Nanyang Technological University

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est spécialiste de tout ce qui touche à la culture, la société, la religion et l'innovation urbaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles. 

Sur le même sujet