TEST: 2288

La Cie Bellepoque présente sa nouvelle production IN YOUR HANDS

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 17/02/2022 à 18:30 | Mis à jour le 22/02/2022 à 05:16
In your hands affiche

Nous entrons dans la troisième année de pandémie ; même si le secteur du spectacle à Singapour a désormais repris son rythme, les compagnies locales font toujours face à mille restrictions et obstacles pour pouvoir continuer leur travail de réflexion et de création et nourrir la communication avec le public.

 

Dans ce contexte, la Compagnie Bellepoque s’interroge sur le sens de l’Art et sur son rôle dans nos sociétés. La directrice Sabrina Zuber raconte à l’équipe du PetitJournal.com de Singapour le processus de création de la nouvelle production In Your Hands, qui aura lieu à l’Esplanade Recital Studio le samedi 26 février.

Ce nouveau spectacle est un “double bill”, soit la combinaison de deux actes différents mais connectés thématiquement. C’est une formule que la compagnie avait déjà expérimentée en 2021.

 

danseurs sur scene
@Xavier Keutch

 

Pourquoi ce choix ?

La pandémie de Covid19 a changé nos modes de vie et nos valeurs ainsi que la façon dont nous percevons nous mêmes et les autres.

Dans cette nouvelle ère, je suis fermement convaincue que la musique, la danse, l’expression visuelle et les mots continuent d'être nos moyens les plus humains de communiquer les uns avec les autres.

Parce que les arts nous offrent un chemin vers la sérénité et l’équilibre intérieur, j'ai décidé que LOTUS FUGUE, un spectacle qui avait été créé en 2021, devait être présenté de nouveau. Nous avons souhaité aller plus en profondeur de nos questionnements et réflexions. Cette performance s’inspire des tableaux de l’artiste peintre Georgette Chen, que j’avais découvert il y a désormais 5 ans à la National Gallery. Cet acte met l'accent sur la nature transformatrice des arts et illustre parfaitement mon credo personnel.

Au cours des deux dernières années, j'ai pris l'habitude de faire du vélo le week-end. En m'immergeant dans le paysage du réservoir de Kallang, du parc de la East Coast, de Marina Bay Sands et de la rivière, j'ai souvent rencontré des panneaux de signalisation qui nous rappellent le respect des règles de sécurité de Covid-19.

Ces images sont devenues un déclencheur créatif. Qu'est-ce qu'une interdiction/prohibition ? Comment réagissons-nous en tant qu'individus et en tant que citoyens à de telles limitations ? Comment l'interdit impacte-t-il ma perception de l'espace autour et en moi ?

BU KE YI (en Mandarin, « je ne peux pas ») est né de ces considérations et de la nécessité d'explorer et de traiter la notion de « interdit/interdit ».

 

danseurs en repetition
@Anne Valluy

 

Bellepoque était originairement une compagnie productrice de spectacles de musique classique, mais dans les créations les plus récentes, la musique accompagne la danse, la littérature et les projections vidéo. Que ce que s’est passé ?

Je pense que cela reflète ma propre nature ; j’ai une formation de musique classique, pendant des années je ne me suis sentie à l’aise qu’avec une partition musicale dans mes mains. Puis, a petit à petit, le théâtre est rentré dans mes productions, j’ai commencé à explorer des formes artistiques différentes et je suis arrivée à la danse. Il faut dire que la danse était ma grande passion depuis ma jeunesse ; j’ai ainsi l’impression d’avoir bouclé la boucle.

En 2020 avec la fermeture des théâtres, je me suis redirigée vers le digital, j’ai rencontré des personnes créatives qui ont su me transmettre leur savoir faire et leur passion et nous avons démarré des belles collaborations. Grâce à eux, j’ai découvert un nouveau langage artistique qui me correspond totalement et me nourrit profondément.

Je crois que la multidisciplinarité est devenue une nécessité artistique pour moi ; je serais incapable de « limiter » mon expression a un seul medium. J’aime la sensation de pouvoir créer et exprimer en liberté, sans être contraint par un genre ou étiquette.

 

danseurs en repetition
@Anne Valluy

 

Ma production autour de l’histoire de la danse en septembre 2021 (1,2,3…plié, au Aliwal Arts Centre) et ma nouvelle production cette année en témoignent. Aucune subvention publique n'a été demandée. Certes, cela est très dure de faire cadrer le budget, mais c’est aussi la seule forme possible d’autonomie créative.

Néanmoins, je souhaite remercier l’Ambassade d’Italie à Singapour et l’école de danse The Dance Place pour leur soutien précieux.

 

Le cast de cette production est vraiment multiculturel, combien de nationalités sont représentées ?

En effet ! A part moi (avec une double nationalité franco-italienne) mes artistes viennent de Singapour (avec origine malaise et chinoise), Canada, Malaisie et France. La plupart d’eux me suit depuis trois ans, alors que deux sont de rencontres récentes. J’aimerais les mentionner tous et les remercier pour leur confiance en moi et leur générosité : l’écrivaine/narratrice Verena Tay ; la pianiste Tabitha Gan ; le designer lumières Yeo Hon Beng ; les vidéastes Tejas Ewing et Deepesh Vasudev ; le chorégraphe Sharul Mohammed, les danseuses Emmanuelle Grizot et Geraldine Tng, les compositeurs aryel et Ming.

 

danseuse
@Xavier Keutch

 

Le titre de ce nouveau spectacle est intriguant…Y a-t-il un message ?

Ce spectacle est un voyage à l’intérieur de soi, une invitation à réfléchir sur la façon dont la résilience humaine nous permet de surmonter les crises.

Ce qui se passe sur scène est le fruit des réflexions des artistes, de nos conversations sur le sujet, de nos expérimentations lors de répétitions. On lance notre message au public, mais puisque chacun élabore ce qu’il ou elle reçoit à sa manière et à travers son propre vécu, la réponse de chaque spectateur sera …dans ses mains.

 

Il y aura deux représentations de ce spectacle, ouvert aussi aux enfants à partir de 3 ans, au Esplanade Recital Studio, le Samedi 26 février 2022 à 17h et à 20h. Les billets sont en vente sur Peatix.

 

Cast : BU KE YI    

Compositions de Ming & aryel

Danseuses : Emmanuelle Grizot, Sabrina Zuber et Geraldine (Garret) Tng

Chorégraphe et danseur : Muhd Sharul Mohd, 

Créateurs images et projections : Tejas Ewing & Deepesh Vasudev, 

Designer lumières : Yeo Hon Beng

 

LOTUS FUGUE

Script & voix narrant : Verena Tay

Chorégraphe et danseur : Muhd Sharul Mohd, 

Pianiste : Tabitha Gan

Mezzo-soprano & danseuse : Sabrina Zuber

Créateurs images et projections : Tejas Ewing & Deepesh Vasudev, 

Designer lumières : Yeo Hon Beng

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale