Mardi 11 décembre 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La légende des dragons de Komodo

Par Cécile Brosolo | Publié le 24/08/2017 à 12:47 | Mis à jour le 18/06/2018 à 12:17
Photo : Komodo National Park - Sebayur island
Komodo

En Indonésie orientale, entre l'île de Sumbawa et celle de Florès, les îles de l'archipel de Komodo offrent sans doute l'un des paysages les plus spectaculaires de toute l'Indonésie. Panorama contrasté de côtes découpées aux falaises abruptes, de collines arides, et de plages de sable fin bordées d'une mer turquoise et cristalline, abritant de formidables fonds marins. Encore peu visitées, ces îles enchantent par leur beauté naturelle exceptionnelle et par la présence du mythique Dragon de Komodo, habitant protégé du parc national éponyme, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 
Komodo National Park (c) Giancarlo Brosolo

Komodo, terre de légende

La légende raconte que, sur l'île de Komodo, vivait une très belle princesse, appelée Putri Naga, la princesse dragon. La princesse mit au monde deux jumeaux, l'un était un garçon, nommé Gerong, et l'autre un dragon femelle, nommée Ora. Putri Naga éleva son fils parmi les siens, mais elle cacha sa fille Ora dans la forêt, où elle s'en occupa tendrement, à l'insu des hommes. Les années passèrent, la princesse mourut et les deux jumeaux devinrent adultes. Un jour, alors que Gerong chassait un cerf dans la forêt, un large et redoutable varan surgit pour lui voler sa proie. Gerong voulu tuer le dragon, mais au même instant, dans un éclat de lumière, Putri Naga apparut. « Ne tue pas ce dragon, supplia-t-elle, c'est ta s?ur jumelle, Ora ». Gérong déposa son arc et laissa le dragon en paix. Depuis ce jour, les habitants de l'île de Komodo vivent en harmonie avec les dragons et les considèrent comme leurs frères égaux.

Cette légende fait partie du folklore de Komodo. Elle révèle l'étonnante relation qui lie, encore aujourd'hui, les insulaires et leur mythique reptile, perçu comme un vieil ancêtre et respecté. Nul doute que les premiers voyageurs venus sur l'île ont également fait vivre un mythe en contant des créatures terrifiantes et monstrueuses dans leurs récits de voyages.

Le dragon de Komodo, en réalité un varan, ne crache pas du feu, mais sa morsure n'en est pas moins fatale, et son allure tout aussi effrayante. On ne trouve ces lézards géants que dans cette région du monde. Animal redoutable, qui peut atteindre 3 mètres et peser plus de 150 kg, il est pourtant aujourd'hui menacé de disparition. Le parc national de Komodo a été créé, en 1980, pour assurer la survie et la protection de cette espèce, dont on ne compte plus qu'environ 4500 individus, vivant principalement sur les cinq îles de Komodo, Rinca, Motang, Dasami et Florès.

Komodo Dragon (c) Giancarlo Brosolo
Dragon de Komodo (c) Giancarlo Brosolo

Découvrir Komodo 

L'archipel de Komodo, entre l'île de Sumbawa (à l'est de Lombok) et celle de Florès, n'en reste pas moins un endroit féérique, d'une beauté exceptionnelle. Une kyrielle d'îles volcaniques méconnues aux paysages bruts et sauvages, où des collines arides côtoient des plages paradisiaques et une mer cristalline aux fonds marins parmi les plus beaux d'Indonésie.

Le vol paisible depuis Denpasar ou Jakarta vous transporte, en une petite heure, dans un autre temps. Dès l'arrivée à Labuan Bajo, village de pêcheur principal de Florès, l'atmosphère et les paysages fascinent. L'âme d'aventurier, amoureux de contrées lointaines et de terres inconnues, qui sommeille en nous, se réveille. Loin d'être inaccessible, cette destination reste pour autant encore relativement peu fréquentée, avec quelques dizaines de milliers de visiteurs chaque année qui viennent approcher les fameux dragons.

La route unique de Florès, la transflorès, est une aventure à part entière, mais elle réserve à celui qui l'empreinte des panoramas splendides comme les baies de Maumere et Labuan Bajo ou le volcan Kelimutu et ses 3 lacs mystiques, et des rencontres chaleureuses avec les habitants des villages traditionnels.

Komodo National Park (c) Giancarlo Brosolo Komodo National Park (c) Giancarlo Brosolo

Mais pour découvrir ce chapelet d'îles à la frontière des océans Indien et Pacifique, rien de mieux que d'embarquer sur une croisière pour naviguer à bord d'un voilier ou d'un bateau de pêcheur, et profiter de la mer turquoise, des plages de sable blanc ou rose désertes et de la richesse sous-marine incomparable.

L'île de Rinca, plus proche de Labuan Bajo, plus petite et moins connue que Komodo, est magnifique et renferme une faune incroyable telle que biches, cerfs, buffles d'eau, chevaux sauvages, sangliers, singes aux aguets et le fameux mégapode maléo, cet oiseau endémique d'Indonésie, qui creuse de larges trous dans le sol chaud pour pondre ses ?ufs. Un chemin de palétuviers mène de l'embarcadère au camp de Loh Buaya où, un simple bâton long à la main, les guides attendent les visiteurs. Départ pour une randonnée dans les collines, arides et caillouteuses à la saison sèche ou recouvertes d'herbes hautes en saison humide, pour des rencontres magiques avec les varans, moins habitués sur cette île à la présence humaine, et des points de vues remarquables sur la baie et les îles alentour.

Komodo National Park (c) Giancarlo Brosolo

Sous l'eau, les récifs coralliens, battus par des courants plus ou moins forts selon les jours et les sites, s'étendent à pertes de vue, sublimes et intacts. Ils abritent des myriades de petits poissons et une faune fixée abondante et colorée. Il n'est rare de croiser raies Manta, tortues, carangues, poissons Napoléon et requins de récifs. Un émerveillement pour tous les amoureux de la biodiversité sous-marine.
 

 

Nous vous recommandons

Cecile Brosolo

Cécile Brosolo

Ingénieur de formation et passionnée par la photo, Cécile s'intéresse en particulier à la science et à la technique, à la photographie et à l'environnement.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Sing’Baroque - La quintessence du baroque

Mélomane averti, Arnaud de Fontgalland vient de créer Sing’Baroque, une Académie de musique baroque. Son ambition ? Mieux faire connaître la musique baroque à Singapour et la rendre accessible à tous.

Communauté

Trophées des Français d’Asie – Emotion et fierté

Le jeudi 6 décembre dernier s’est déroulée la cérémonie de remise des premiers Trophées d’Asie à la Résidence de l’Ambassadeur de France à Singapour. Une soirée haute en couleur qui a mis en lumière 5

Sur le même sujet