Octobre Rose : un médecin de Shanghai United nous dit tout sur le cancer du sein

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 13/10/2022 à 21:30 | Mis à jour le 17/10/2022 à 12:31
octobre rose shanghai

 À l’occasion d’octobre Rose - un mois de sensibilisation et de solidarité sur le cancer du sein, nous avons interviewé le Dr Ru Wei, obstétricien et gynécologue à l’hôpital United Family pour en savoir plus sur les risques et les meilleures gestes préventifs.

 

Le saviez-vous, le cancer du sein est la principale cause de mortalité chez les femmes et les chiffres ne cessent d’augmenter (en fonction du taux d’incidents sur les cas de tumeurs bénigne). Chaque année, environ 500 000 personnes meurent du cancer du sein dans le monde. (Source: World Health Organization)

 

Pourriez-vous, tout d’abord, nous en dire un peu plus sur vous et votre parcours? Comment cela se fait-il que vous parliez le Français?

Je suis avant tout, un grand passionné de la culture française, sa langue et sa culture me fascinent. Je suis aussi un grand amateur de la cuisine française. J’ai appris le français à Shanghai avec des cours du soir et j’ai fait un stage en France dans deux belles villes: Paris et Clermont Ferrand.

 

Alors, pourquoi choisir la gynécologie-obstétrique?

Chaque famille est une cellule avec au centre: la femme et l’enfant. Sans eux nous n’existerions pas. Ils sont donc essentiels et c’est pour moi un honneur de les servir grâce à ma profession.

 

dr wei ru shanghai united

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur Wei Ru

 

Le cancer du sein - comment s’en protéger?

Nous possédons tous un système immunitaire et c’est avant tout grâce a une bonne hygiène de vie que votre propre organisme pourra trouver et détruire toutes cellules cancéreuses. Donc, boostez votre système immunitaire grâce a une bonne hygiène de vie!

 

Vous pouvez réduire le risque de cancer du sein en adoptant les comportements suivants:

 

  1. Gardez une activité physique régulière

L'exercice régulier vous permet d'éliminer le stress toxique et de contrôler votre surpoids. L'excès de poids peut accroître le risque de nombreux cancers, dont le cancer du sein, en particulier après la ménopause.

Et méfiez-vous des régimes fréquents et les changements de poids qui peuvent également avoir un effet négatif sur votre santé.

Les femmes qui sont physiquement actives pendant au moins 30 minutes par jour ont un risque plus faible de cancer du sein.

 

  1. Suivez une alimentation équilibrée

Une bonne alimentation peut contribuer à diminuer le risque de cancer du sein. Essayez de manger beaucoup de fruits et de légumes … et limitez l’alcool!

Notamment avec les autres risques associés à l'alcool, ne pas boire est le meilleur choix.

 

  1. Evitez la consommation du tabac

Outre ses nombreux autres risques pour la santé, le tabac cause au moins 15 cancers différents, dont le cancer du sein!

Si vous fumez, essayez d'arrêter dès que possible. Il n'est presque jamais trop tard pour en faire bénéficier votre santé. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous aider à arrêter.

 

  1. Faites suivre vos traitements hormonaux

Il est conseillé pour des traitements hormonaux de toujours suivre les indication médicales de votre docteur. 

Les traitements hormonaux peuvent être bénéfiques quand ils sont recommandés par votre docteur. Ne prenez pas de traitements sans prescription de votre docteur.

Il est donc important de vérifier avec votre médecin pour identifier les risques et les bénéfices.

 

- La pilules contraceptive, surtout après 40 ans.

Les pilules contraceptives présentent à la fois des risques et des avantages. Plus une femme est jeune, moins le risque est élevé.

Lorsque les femmes prennent des pilules contraceptives, le risque de cancer du sein augmente légèrement. Ce risque disparaît cependant rapidement après l'arrêt de la pilule.

Mais il y a également de nombreux avantages!

Les pilules contraceptives orales réduisent les risques de cancer ovarien, de cancer de l'endomètre et de l’endométriose - sans parler de grossesse non désirée.

Si vous avez des antécédents familiaux de cancer du sein par exemple ou autres contre-indications, il est recommandé d'éviter les pilules contraceptives pour réduire le risque.

En résumé, si vous souhaitez prendre la pilule, je vous suggère d'avoir un suivi à long terme avec un gynécologue et d'effectuer des contrôles réguliers.

 

- L'hormonothérapie à la ménopause.

L'hormonothérapie lors de la ménopause ne doit pas être prise à long terme afin de prévenir les maladies chroniques.

Des études montrent qu'il a un effet mitigé sur la santé, augmentant le risque de certaines maladies et réduisant le risque d'autres.

Les hormones œstrogènes et les hormones œstrogéniques peuvent augmenter le risque de cancer du sein.

Mais parfois, l’hormonothérapie peut être bénéfique dans certain cas. Notamment parce que la nature d’un cancer chez une femme plus âgée est souvent moins fort que chez une femme plus jeune. Donc plus facile à traiter dans certain cas.

En règle générale,  les risques potentiels n’ont pas encore été scientifiquement prouvé donc il est fortement conseillé de consulter l’avis de votre médecin avant de commencer ce type de traitement.

 

- Les traitements pour la FIV (Fécondation In Vitro).

Certaines études montrent une augmentation importante du risque de cancer du sein chez les femmes stériles. Ainsi, il existe des hypothèses générales à ce sujet, comme l'effet des traitements hormonaux de FIV.

En raison des risques existant de cancer du sein pour les femmes exposées à une thérapie induisant l'ovulation (TOI), je suggère également de consulter votre gynécologue ou votre médecin de famille pour évaluer les risques d'une stimulation hormonale.

 

shanghai united hopital

 

 

Comment puis-je savoir si je souffre d'un cancer du sein? Quels sont les signes?

Il est très important de savoir si vous êtes une personne à risque et de pouvoir identifier les premiers signes, le plus tôt possible, afin d’éviter des séquelles graves, voire même fatale.

 

1. Identifier si vous êtes une personne a risque

 

shanghai united hospital

 

- Votre âge

Le risque de cancer du sein augmente avec l’âge.

En règle générale les femmes à partir de 40 ans sont considérés comme à risque plus élevé. Cependant, il existe aussi des cas de femmes plus jeunes. Il est donc important de combiner avec les autres facteurs.

 

- Vos antécédents familiaux

Vous pourriez présenter un risque élevé de cancer du sein si votre mère ou votre sœur est atteinte d'un cancer du sein (surtout à un jeune âge).

Les femmes ayant des antécédents familiaux de cancer peuvent prendre des mesures spéciales pour se protéger, il est donc important de connaître vos antécédents familiaux.

 

- Vos antécédents médicaux

Vos antécédents médicaux peuvent également être un facteur de risque.

Exposition aux radiations. Si vous avez reçu des traitements de radiothérapie à la poitrine lorsque vous étiez enfant ou jeune adulte, votre risque de cancer du sein est accru.

Les radiations thoraciques peuvent augmenter le risque de cancer du sein. Le risque varie en fonction de la dose totale reçue et à l'âge de la femme.

 

Source: https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Facteurs-de-risque/Antecedents-personnels

 

  • Vos prédisposition génétiques

Certains gènes héréditaires peuvent augmenter le risque de cancer.

Certaines mutations génétiques, transmises des parents aux enfants, peuvent augmenter le risque de cancer du sein.

Les mutations génétiques les plus connues sont appelées BRCA1 et BRCA2. Ces gènes peuvent augmenter considérablement votre risque de cancer du sein et d'autres cancers, mais ils ne rendent pas le cancer inévitable.

 

  • Vie reproductive

Avoir son premier enfant à un âge avancé.

Les femmes qui donnent naissance à leur premier enfant après l'âge de 30 ans peuvent avoir un risque accru de cancer du sein.

N’ayant jamais été enceinte.

Les femmes qui n'ont jamais été enceintes ont un plus grand risque de cancer du sein que les femmes qui ont eu une ou plusieurs grossesses.

 

2. Ecoutez votre corps et savoir s’auto-examiner.

Voici en images les quelques gestes pour vous auto-examiner devant le miroir: https://www.gynandco.fr/sauto-examiner-seins/

 

3. Vous faire dépister, en fonctions des risques identifié ci-dessus.

Le cancer du sein est parfois détecté après l'apparition des symptômes, mais de nombreuses femmes atteintes d'un cancer du sein ne présentent aucun symptôme. C'est pourquoi le dépistage régulier du cancer du sein est important.

 

octobre rose shanghai

 

 

Comment se faire dépister du cancer du sein ?

 

Étape 1. La Visite Médicale

Les cancers du sein commencent sans symptômes. La visite médicale reste donc de moyen le plus efficace pour pouvoir identifier les premiers signes.

Le cancer du sein est aussi souvent connecté avec les ovaires et stimulation hormonales. C’est donc pour cette raison que vous devez voir votre médecin régulièrement.

En règle générale, il est recommandé de consulter votre docteur régulièrement afin de suivre votre santé.

Des checkups gynécologiques réguliers vous permettent de vous protéger également contre tous cancers et  autres risques.

 

Quelques tests recommandés:

 

- Pour le dépistage gynécologique général, je recommande un co-test régulier du VPH et du TCT, ainsi qu'une échographie pelvienne.

- En cas de sous-types à haut risque (16,18) détectés ou de TCT anormal (peut être considéré comme un frottis de Pap amélioré) combiné à un HPV à haut risque, une colposcopie +/- biopsie sera recommandée.

- Le bilan échographie (trans-vaginal, trans-abdominal) est une méthode efficace pour éliminer la masse suspectée sur l'utérus, les ovaires ou dans la cavité pelvienne.

- Il se peut également que votre médecin recommande des marqueurs tumoraux, tels que CA125/CA199

 

Étape 2. Par mammographie (ou autres types d’examens pas imagerie)

Il est recommandé de vous faire dépisté par un examen mammographie, tous les deux ou trois ans environ.

Le dépistage du cancer du sein par mammographie sauve des vies. Il n’aide pas à prévenir le cancer, mais il peut aider à détecter le cancer tôt quand il est plus traitable.

 

Autres méthodes:

  • Échographie mammaire
  • IRM mammaire
  • Autres types de test mammaire

 

Étape 3. Par Biopsie (seulement si nécessaire)

Une biopsie est effectuée lorsque des mammographies, d'autres tests d'imagerie ou un examen physique montrent un changement mammaire qui peut être un cancer. Une biopsie est le seul moyen de savoir avec certitude s'il s'agit d'un cancer.

Parfois la biopsie n'est pas vraiment nécessaire et votre docteur peut également choisir d'enlever les lésions localement si elles sont visibles et localisées.

Pour toute question, n’hésitez pas nous contacter.

 

Qui sommes-nous ?

United Family Healthcare (UFH) est un réseau international d'hôpitaux et de cliniques qui fournit des soins de santé privés haut de gamme. Fondé en 1997, UFH a ouvert la voie dans le domaine des soins de santé internationaux privés en Chine.

Après près de deux décennies, l'UFH s'est imposée avec 9 hôpitaux et 15 cliniques à Pékin, Shanghai, Guangzhou, Hangzhou, Tianjin, Qingdao et Hainan comme le fournisseur de choix pour ceux qui recherchent des soins de santé haut de gamme et personnalisés. -des médecins à temps partiel de différents pays et régions travaillant à l’UFH.

Nous avons plus de 1000 experts à temps partiel et plus de 800 infirmières dans l'équipe.

Depuis le premier jour où l'UFH a vu le jour, nous avons toujours accordé la priorité aux patients, en puisant dans les meilleurs modèles médicaux de l'Est et de l'Ouest. L'UFH n'a jamais dévié de sa voie d'amélioration continue de la qualité pour le bien des patients ; cela implique de toujours de mettre la qualité, la sécurité et le service avant tout.

 

Contactez-nous:

 

contactshanghai united hospital

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale