Édition internationale
  • 0
  • 0

Cinq Signes Physiologiques Indiquant un Risque de Cancer du Sein : Conseils d'Experts

De nombreuses femmes connaîtront des problèmes mineurs de seins au cours de leur vie, en particulier des problèmes courants tels que les nodules mammaires. Ces problèmes peuvent souvent entraîner un stress significatif, en particulier lorsqu'ils sont accompagnés de douleur et d'inconfort.

octobre rose cancer du seinoctobre rose cancer du sein
Écrit par Le Petit Journal Shanghai
Publié le 5 octobre 2023, mis à jour le 6 octobre 2023

En réalité, la plupart des nodules mammaires sont bénins et ne sont pas une cause de préoccupation. Cependant, un petit pourcentage d'entre eux peut être malins.

Alors voici les conseils de nos experts de United Family Healthcare (UFH) pour comprendre ces signes physiologiques et prendre des mesures éclairées pour votre santé mammaire.

Qu'est-ce qui Déclenche les Nodules Mammaires ?

Les nodules mammaires constituent un concept large, faisant référence à des masses à l'intérieur du sein, y compris les nodules inflammatoires, l'hyperplasie mammaire, les fibroadénomes, les kystes mammaires, le cancer du sein et d'autres masses non spécifiées.

Par conséquent, les nodules mammaires sont également connus sous le nom de masses mammaires ou de bosses mammaires. La plupart des nodules mammaires sont bénins, mais une minorité est maligne.

Les causes exactes des nodules mammaires ne sont pas claires, mais le stress, le bien-être émotionnel, les modes de vie irréguliers et d'autres facteurs sont des contributeurs significatifs. Ces facteurs peuvent perturber facilement l'équilibre hormonal dans le corps, entraînant la formation de nodules mammaires. De plus, des conditions telles que les infections mammaires ou les blessures peuvent également entraîner la formation de tissu fibreux localisé.

Que Faire Si Vous Avez des Nodules Mammaires ?

Il est tout à fait normal que de nombreuses personnes ressentent de l'anxiété après avoir découvert des nodules mammaires lors de leurs examens médicaux. Cette anxiété découle souvent de l'incertitude quant aux options de traitement, à la nécessité éventuelle d'une intervention chirurgicale, et à la possibilité de cancer. Nous comprenons que cela puisse créer un stress significatif.

Chez United Family Healthcare (UFH), nous mettons un point d'honneur à fournir un soutien et des informations rassurantes à nos patients confrontés à de telles préoccupations. Notre équipe médicale qualifiée est là pour vous guider tout au long du processus, répondre à vos questions et vous fournir les soins adaptés à votre situation. Votre santé et votre tranquillité d'esprit sont notre priorité.

Il est essentiel de comprendre que les nodules mammaires ne sont pas aussi effrayants que beaucoup de gens peuvent le penser. Après avoir reçu un diagnostic, la première étape consiste généralement à passer une échographie ou une mammographie pour déterminer la nature des nodules. Des évaluations préliminaires sont réalisées en fonction du système de notation BI-RADS pour les nodules mammaires, et des mesures ultérieures sont prises en conséquence.

Le système de notation BI-RADS va de 0 à 6 :

BI-RADS 0 : L'évaluation est incomplète ; des examens d'imagerie supplémentaires sont nécessaires.

BI-RADS 1 : Résultats négatifs.

BI-RADS 2 : Résultats bénins, avec un suivi recommandé tous les 6 à 12 mois.

BI-RADS 3 : Probablement bénin, avec moins de 2 % de risque de malignité ; un suivi est recommandé tous les 3 à 6 mois.

BI-RADS 4 : Suspect, avec différents degrés de risque de malignité (4A : 2-10 %, 4B : 10-50 %, 4C : 50-95 %).

BI-RADS 5 : Très suspect, avec plus de 95 % de risque de malignité.

BI-RADS 6 : Maligne, confirmée par biopsie.

Pour les nodules BI-RADS 1-3, des suivis réguliers sont généralement recommandés. Pour les nodules BI-RADS 4-5, une biopsie ou une excision chirurgicale peut être conseillée pour déterminer la nature du nodule. Le BI-RADS 6 confirme la malignité, nécessitant généralement une intervention chirurgicale.

La décision de procéder à une chirurgie pour les nodules BI-RADS 3 et 4 dépend souvent de la volonté du patient. Dans de tels cas, les médecins peuvent fournir des réponses ambiguës pour accommoder les préférences du patient.

Si la nature de la masse est incertaine, la chirurgie peut être envisagée dans les conditions suivantes :

  • Une seule masse ayant un diamètre dépassant 2 cm.
  • Un score BI-RADS ≥ 4, quelle que soit la taille.
  • Traitement médicamenteux inefficace avec une augmentation perceptible lors des suivis.
  • Antécédents familiaux de cancer du sein.
  • Projet de devenir enceinte.

Bien que certains patients puissent hésiter à subir une intervention chirurgicale, en particulier pour des nodules bénins tels que les fibroadénomes, les alternatives sont limitées. Les contrôles réguliers tous les 3-5 mois sont souvent la seule option.

Parfois, une intervention chirurgicale précoce peut conduire au résultat le plus favorable. Une petite intervention chirurgicale avec un court séjour à l'hôpital peut être réalisée. En revanche, choisir de ne pas subir de chirurgie nécessite des contrôles réguliers, ce qui peut entraîner de l'anxiété. Si une transformation maligne se produit pendant la période d'observation, une procédure plus invasive peut être nécessaire, causant un traumatisme physique et émotionnel significatif pour les patients.

Quels Facteurs Déclenchent le Cancer du Sein ?

Le cancer du sein est la principale tumeur maligne chez les femmes, aux côtés du cancer du col de l'utérus, souvent qualifié de "tueur silencieux" pour les femmes. Bien que le cancer du sein résulte de multiples facteurs, ses causes spécifiques restent floues. Cependant, il est bien établi que l'estrogène et l'estradiol sont directement liés au développement du cancer du sein.

Des facteurs tels qu'une ménarche précoce (<12 ans), une ménopause tardive (>55 ans), l'infertilité, un premier accouchement tardif (>30 ans) et une thérapie hormonale substitutive après la ménopause augmentent ou prolongent l'exposition à l'estrogène, ce qui est étroitement lié au développement du cancer du sein.

De plus, la génétique joue un rôle significatif dans le risque de cancer du sein. Les personnes ayant un parent au premier degré (parents, enfants ou frères et sœurs) ayant des antécédents de cancer du sein présentent un risque 2 à 3 fois plus élevé que la population générale.

Cependant, avoir des antécédents familiaux de cancer du sein ne garantit pas un cancer du sein héréditaire. Le cancer du sein héréditaire n'est confirmé que lorsque les personnes portent des gènes de prédisposition connus au cancer du sein, tels que BRCA1 et BRCA2, qui peuvent être identifiés par des tests génétiques.

Examinons les premiers symptômes du cancer du sein :

  • Masse dans le sein : Une masse dans le sein est le symptôme le plus courant du cancer du sein. Environ 90 % des patientes consultent un médecin en raison de ce symptôme. Les masses liées au cancer du sein ont certaines caractéristiques, telles qu'une localisation plus fréquente dans le quadrant supéro-externe du sein, principalement dans un seul sein, une croissance irrégulière, des limites floues, une surface inégale, une sensation nodulaire, une immobilité et une position fixe.
     
  • Écoulement du mamelon : De nombreux facteurs peuvent provoquer un écoulement du mamelon en dehors de la lactation. Les tumeurs mammaires avec hémorragie ou nécrose peuvent également entraîner un écoulement du mamelon, souvent sanguin ou purulent. Un écoulement unilatéral du mamelon est particulièrement préoccupant, avec 12 à 25 % des cas indiquant un cancer du sein.

 

  • Changements du mamelon : Au cours du développement du cancer du sein, le mamelon peut devenir aplati, rétracté, concave ou complètement caché sous l'aréole. Parfois, les mamelons ne sont pas alignés au même niveau, ou des changements comme l'érosion du mamelon et des modifications semblables à l'eczéma (comme la maladie de Paget, un type spécifique de cancer du sein) peuvent survenir.
     
  • Changements de la peau : Les tumeurs mammaires peuvent provoquer divers changements cutanés, en fonction de leur emplacement, de leur profondeur et de leur invasion. Les manifestations cutanées courantes comprennent :
    • Adhérence cutanée, ressemblant à une "peau d’orange”.
    • Dilatation veineuse superficielle due à la compression tumorale.
    • Rougeur de la peau, comme observé dans le cancer du sein inflammatoire (à distinguer de l'inflammation du sein).
    • Œdème cutané dû au blocage des vaisseaux lymphatiques sous-cutanés, entraînant l'accumulation de liquide lymphatique, appelé "peau d’orange”.
    • Ganglions lymphatiques axillaires élargis : Au cours du développement du cancer du sein, il peut se propager le long des vaisseaux lymphatiques. Le plus souvent, il affecte les ganglions lymphatiques axillaires (aisselles) du même côté que la tumeur. Les ganglions lymphatiques enflés peuvent initialement être petits et mobiles, mais ils peuvent finalement fusionner et devenir fixes.

 

  • Les ganglions lymphatiques élargis peuvent comprimer la veine axillaire, entraînant un gonflement du bras du côté affecté. Si les nerfs sont affectés, cela peut provoquer des douleurs, des engourdissements ou des picotements dans le bras et l'épaule.

Comment Prévenir le Cancer du Sein ?

La prévention du cancer du sein implique principalement les méthodes suivantes :

Réduction des Facteurs de Risque : La gestion du mode de vie est essentielle. Cela inclut le maintien d'un mode de vie sain, des habitudes de sommeil régulières, la limitation de la consommation d'alcool, l'arrêt du tabac, la pratique d'une activité physique et la réduction de l'exposition aux agents cancérigènes et aux substances dangereuses.

Dépistage, Détection Précoce et Traitement : La méthode de dépistage la plus simple et la plus pratique est l'auto-examen des seins. Vous pouvez vérifier régulièrement les changements dans vos seins. Des méthodes spécifiques d'auto-examen des seinspeuvent être consultées sur des ressources en ligne.

L'échographie mammaire et la mammographie peuvent également être utilisées pour dépister diverses affections mammaires, notamment les fibroadénomes, l'hyperplasie pathologique et les kystes mammaires. Les deux méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients, et le choix entre elles peut dépendre de la recommandation d'un médecin.

En résumé, la mammographie et l'échographie sont complémentaires, chacune ayant ses propres avantages. En pratique clinique, elles sont souvent utilisées ensemble pour diagnostiquer le cancer du sein et d'autres affections. La fréquence des examens varie d'une personne à l'autre et peut être trouvée dans le tableau fourni.

De plus, il n'est pas nécessaire d'être excessivement anxieux. La médecine moderne a réalisé d'importantes avancées dans le traitement du cancer du sein, et il présente l'un des taux de guérison les plus élevés parmi les tumeurs solides. La détection précoce est essentielle, et la plupart des cas de cancer du sein, s'ils sont détectés tôt, peuvent être efficacement traités.

En conclusion, il n'est pas nécessaire de s'inquiéter inutilement. En gérant le stress, en maintenant un mode de vie sain et en suivant une routine régulière, la formation de nodules mammaires peut être réduite.

Si des nodules apparaissent et qu'ils sont classés relativement bas sans symptômes significatifs, une observation régulière peut suffire. Si le risque est évalué comme étant plus élevé, un traitement médicamenteux peut être prescrit, ce qui peut être assez efficace. Si le traitement médicamenteux s'avère inefficace et qu'il est confirmé que la douleur n'est pas d'origine psychosomatique, une intervention chirurgicale peut être envisagée. La douleur constante et l'inconfort ne sont pas des résultats souhaitables.

Chez United Family Healthcare (UFH), nous sommes engagés à offrir des soins de qualité, à répondre à vos besoins médicaux et à garantir votre bien-être général. Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter.

************************

Qui sommes-nous

United Family Healthcare (UFH) est un réseau international d'hôpitaux et de cliniques qui fournit des soins de santé privés haut de gamme. Fondé en 1997, UFH a ouvert la voie dans le domaine des soins de santé internationaux privés en Chine.

Après près de deux décennies, l'UFH s'est imposée avec 9 hôpitaux et 15 cliniques à Pékin, Shanghai, Guangzhou, Hangzhou, Tianjin, Qingdao et Hainan comme le fournisseur de choix pour ceux qui recherchent des soins de santé haut de gamme et personnalisés. -des médecins à temps partiel de différents pays et régions travaillant à lUFH.

Nous avons plus de 1000 experts à temps partiel et plus de 800 infirmières dans l’équipe.

Depuis le premier jour où l'UFH a vu le jour, nous avons toujours accordé la priorité aux patients, en puisant dans les meilleurs modèles médicaux de l'Est et de l'Ouest. L'UFH n'a jamais dévié de sa voie d'amélioration continue de la qualité pour le bien des patients ; cela implique de toujours de mettre la qualité, la sécurité et le service avant tout.

Contactez-nous:

 

shanghai united hospital

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions