Covid19 : Quel bilan pour la Chine en juillet ? Solidarité Covid nous dit tout !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 26/07/2022 à 21:30 | Mis à jour le 26/07/2022 à 21:30
covid en chine un homme pcr test refuse d'etre teste

Bilan de Juillet : pas de trêve estivale pour le covid en Chine

Côté épidémie, le mois de juillet s’écoule avec un rythme soutenu de nouveaux foyers (31 au 24 juillet, on atteint les 300 foyers post Wuhan) dont, et c’est une première depuis les méga foyers, 2 foyers en cours (à Beihai / Guangxi et dans plusieurs villes du Gansu) dépassent les 1000 cas et 5 autres dépassent les 100 cas. On n’en est pas encore aux foyers BA.4/5 puisque seuls 3 foyers BA.5 maintenant clos ont été recensés en juillet en Chine (à Xi’an, 48 cas en 10 jours, le foyer post quarantaine de la Grande Muraille 26 cas en 7 jours, Zhuhai 83 cas en 9 jours et quelques cas liés aux arrivées internationales à Shanghai).

 

solidarite covid

La carte de Chine des cas du mois de juillet. 3 provinces livrent des gros foyers de plus de 1000 cas et quelques provinces sont complètement épargnées. A Shanghai qui n’est plus en dynamique de méga foyer, on revient à un % d’asymptomatiques plausible et signe qu’il n’y a pas de saturation logistique, il n’y a plus de « conversion » d’asymptomatiques en confirmés (il n’y en a jamais eu d’ailleurs pour les importés)

 

Shanghai : Le complexe des guéris

La lassitude est grande à Shanghai, libérée du méga-foyer et du confinement généralisé, la plupart des activités sont réouvertes mais la ville reste à la merci de rebonds liés :

  • 1) aux arrivées internationales : notamment le foyer de Baoshan, un micro foyer BA.5 de 2 familles, est  lié à une employée de centre de quarantaine qui n’a pas respecté le closed loop. Le nombre de cas importés à Shanghai devrait augmenter début août avec le retour à l’aéroport de Pudong des vols China Eastern déroutés depuis fin mars vers d’autres villes.
solidarite covid

 

  • 2) aux cas re-positifs, ou Fuyang tardifs. La plupart des cas sociétaux dépistés ces dernières semaines proviennent de résidences où il y avait eu beaucoup de cas en avril mai, voire même juillet pour l’un des tout derniers cas sociétaux à Songjiang. Normalement un cas testé positif PCR 2 fois n’est comptabilisé qu’une fois mais on sait qu’il y a eu pendant le confinement de nombreux cas positifs aux antigéniques et négatifs au PCR et donc pas comptabilisés.
solidarite covid chine

 

La probabilité de résurgence virale après plusieurs PCR négatifs d’un guéri diminue avec le temps mais n’est pas nulle. On estime à 3.5% des contaminés (nb de patients relâchés / nb de patients comptabilisés) sujets à une reprise virale, principalement dans la semaine de quarantaine à domicile après la sortie d’hôpital / centre désigné, mais dans des cas rares, la résurgence virale surgit plusieurs semaines après. On l’a vu sur des cas importés et locaux avant le méga foyer (cf article https://lepetitjournal.com/shanghai/actualites/mesures-anti-covid-en-chine-les-tendances-de-la-rentree-320460). On a donc une probabilité infime mais sur 628 000 cas, ça fait des chances accrues d’avoir quelques Fuyang qui semblent être contagieux (les Fuyang pré-Omicron ne l’étaient pas) encore liés à ce foyer. Piteuse Conséquence de ces Fuyang tardifs présumés sporadiques, la méfiance est grande envers les anciens contaminés, et le gouvernement entreprend des actions en justice contre des faits de discrimination à l’emploi envers les anciens contaminés et a réduit l’historique des tests PCR sur l’application santé de 3 mois à 14 jours.

Soyons positifs, le nombre de ces cas « en liberté » a été réduit de juin à juillet mais il en reste encore (3 le 19 juillet, 3 le 25 juillet, 1 le 26 juillet), et c’est pour ça qu’on en est encore au milieu du commencement de la fin…

 

Quand Solidarité Covid rencontre SinoFrance ...

sino france solidarite covid

 

L’entretien en vidéo

Après 7 jours de "vacances" improvisées dans le Nord de la Chine, Carole Gabay et son fils ont pu pénétrer la forteresse de Pékin et rencontrer Mike, fondateur de la chaîne You Tube SinoFrance qui comme Solidarité Covid - Français de Chine montre la Chine telle que nous la vivons, sur place et souvent loin des clichés.

Entretien sur notre projet de recherche avec enseignements et illustrations issus de notre travail quotidien, nos articles PetitJournal et bien d'autres choses !

Pour visionner la video (1h 08 divisée en 14 chapitres), si vous êtes en Chine, assurez-vous que votre V.. cliquez sur ce lien

https://youtu.be/71VjESYOk8g

ou sur le site www.solidaritecovid.com, section in the Buzz / live events

 

sino france solidarite covid chine

 

****************************************************************************************************************************

Carole Gabay est en expatriation familiale à Shanghai depuis 2013. Diplômée de l’ESSEC, avec une longue carrière dans les études de marché et data management, elle se retrouve impliquée dès le début de l’épidémie en Chine dans le tracking des données Covid avec le projet de l’équipe bénévole Solidarité Covid – Français de Chine.

Articles, pages interactives CovidFlow, post quotidiens archivés sur www.solidaritecovid.com

Ou en rejoignant l’un des groupes wechat : contact UFE Shanghai, Doozyben

Soutenez l’équipe bénévole qui travaille de très longues heures pour maintenir les bases de données et l’analyse https://yoopay.cn/cf/10215

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale