TEST: 2287

COVID- La Chine donne son feu vert au paxlovid de Pfizer, un signe d’ouverture ?

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 17/02/2022 à 21:30 | Mis à jour le 18/02/2022 à 11:13
La Chine donne son feu vert au paxlovid de Pfizer

La National Medical Products Administration (NMPA) a annoncé sur son site officiel qu’elle avait donné une approbation conditionnelle pour le médicament de traitement covid-19 paxlovid de Pfizer.

 

C’est le premier médicament oral anti-coronavirus approuvé en Chine. Paxlovid sera utilisé pour traiter les patients adultes qui présentent des symptômes légers à modérés de la COVID-19 avec un risque élevé de rencontrer un cas grave. Ces personnes comprennent en particulier celles qui ont des problèmes sous-jacents comme des maladies rénales chroniques, du diabète, des maladies cardiovasculaires et les maladies pulmonaires chroniques, selon l’annonce de la NMPA samedi.

 

Le paxlovid de Pfizer, un élément clé pour l’ouverture de la Chine ?

La nouvelle a suscité une série de spéculations sur les plateformes de médias sociaux de la Chine. Les internautes se sont demandé si l’approbation était un signe que la Chine ouvrirait bientôt ses frontières ou assouplirait ses politiques strictes de lutte contre la pandémie.

 

Le paxlovid renforcera la confiance du public dans la lutte contre la COVID-19

Les experts ont déclaré que l’approbation de Paxlovid renforcera la confiance du public dans la lutte contre la COVID-19, car elle offre une option supplémentaire au pays pour traiter les patients atteints de COVID-19. Cela n’implique toutefois pas que la Chine renonce à sa stratégie de « zéro cas dynamique » et choisisse de « vivre avec le virus », ont déclaré les experts.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale