TEST: 2287

CORONAVIRUS – Prolongation automatique de deux mois du visa !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 03/03/2020 à 21:30 | Mis à jour le 03/03/2020 à 21:30
visa-arrivée-virus-chine

Le 1er mars, Liu Haitao, directeur du département d'inspection et de gestion des frontières de l'administration nationale de l'immigration de Chine, a annoncé que tous les résidents étrangers peuvent automatiquement prolonger leur séjour de 2 mois supplémentaires à condition que leur visa expire pendant l'épidémie de COVID-19.
                
Quiconque dont le visa a expiré n'a pas besoin de se rendre au bureau d'entrée et de sortie pour le prolonger.

Selon Liu Haitao, vous pouvez soit rester en Chine au cours des 2 prochains mois, soit quitter le pays comme vous l'auriez fait avant l'épidémie dans des circonstances normales.

De plus, tous les travailleurs étrangers impliqués dans les industries médicales telles que l'assistance aux patients, la recherche et le développement de médicaments et toute autre profession contribuant à la lutte contre les épidémies comme le nouveau coronavirus peuvent se qualifier pour les services de visa d'urgence 24 heures sur 24 de l'Administration d'entrée et de sortie.

En raison de ces temps extraordinaires, les professionnels susmentionnés venant de Chine depuis l'étranger pour traiter des questions urgentes et importantes qui n'ont peut-être pas pu obtenir le visa approprié à l'avance peuvent en demander un directement au port d'entrée à leur arrivée.

Haitao a également souligné le nouveau système « Internet + gouvernement » mis en place par l'Administration nationale de l'immigration, grâce auquel les demandeurs étrangers peuvent traiter leurs affaires d'immigration personnelles en ligne, y compris le site Web officiel de l'administration, sans avoir à visiter un centre spécifique, réduisant ainsi le risque de foules pendant l'épidémie.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale