TEST: 3208

All of us are dead, la nouvelle série d’horreur sud-coréenne à dévorer sur Netflix

Par Damien Bouhours | Publié le 28/01/2022 à 17:55 | Mis à jour le 30/01/2022 à 22:39
All of us are dead, la nouvelle série d’horreur sud-coréenne à dévorer sur Netflix

Vous avez aimé le film Dernier train pour Busan et l’ambiance à la Battle Royale alors vous allez adorer All of us are dead. Cette série de zombies sud-coréenne a débarqué en fanfare sur Netflix.

 

Décidément, les séries sud-coréennes cartonnent sur Netflix. Après Squid Game, Hellbound et Sauve qui pécho, le pays du matin calme s’intéresse à un genre nouveau : la série de zombies. All of us are dead suit les déboires de jeunes lycéens dans la ville de Hyosan.

 

 

All of us are dead : une attaque de zombies dans un lycée sud-coréen

La série 지금 우리 학교는 (littéralement Maintenant notre école) débarquée sur Netflix le 28 janvier 2022 est adaptée du webtoon Now at our school. Son synopsis est simple : une étudiante se fait mordre par une souris enragée qui a été génétiquement modifiée par un professeur de sciences fou. La lycéenne commence à mordre d’autres élèves qui deviennent à leur tour des zombies, quoi de plus classique pour une série du genre. Les épisodes suivent en particulier un groupe de lycéens qui tente d’échapper à leur triste destinée et survivre à cette attaque, le tout parsemé de rivalités, d'histoires d'amour compliquées, de harcèlement scolaire et de lutte des classes. 

 

Si elle est moins originale que Squid Game, cette série saura plaire aux amateurs du genre mais également à ceux qui aiment les K-drama pour ados.

Allez-vous regarder la série All of us are dead ?
Choices
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale