Mercredi 8 juillet 2020

Les 7 choses à ne jamais faire en Chine

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 21/01/2020 à 17:29 | Mis à jour le 22/01/2020 à 20:18
savoir-vivre-politesse-interdits-chine

Même si les habitudes et règles de courtoisie ont tendance à s'assouplir avec les jeunes générations, autant avoir connaissance de certaines règles de politesse afin de s'éviter un moment de malaise gênant, notamment lors d'un repas d'affaires, ou avec sa belle-famille !

1/ Ne jamais accepter un compliment gracieusement

Vous pouvez vous retrouver à court de mots lorsque vous félicitez un hôte chinois pour un merveilleux repas, et vous obtenez en réponse, "Non, non, la nourriture était vraiment horrible." Vous entendez la même chose quand vous dites à un parent chinois à quel point votre fils/fils est intelligent(e) ou beau/belle - il répond au compliment avec une rebuffade de "Non, il est vraiment stupide" ou "Il n'est pas beau du tout." Ces gens ne sont pas méchants. . . juste humbleset polis. Morale de l'histoire ici : feignez l'humilité, même si elle vous tue !

 

2/ Ne vous énervez jamais en public

Les manifestations publiques de colère sont mal vues par les Chinois et sont très inconfortables pour eux, surtout si les gens qui se mettent en colère sont des touristes étrangers, par exemple. Les Chinois accordent une grande importance à l'harmonie de groupe, de sorte que les étrangers doivent essayer d'être polis et de régler leur compte en privé.

 

3/ Ne jamais s'adresser aux gens par leurs prénoms en premier

Les Chinois ont des prénoms et des noms comme tout le monde. Cependant, en Chine, le nom de famille vient toujours en premier. La famille (et le collectif en général) a toujours préséance sur l'individu. Jean Dupont en France est connu sous le nom de Dupont Jean (ou équivalent) à Shanghai. Si un homme vous est présenté comme Lî Míng, vous pouvez sans risque se référer à lui comme M. Lî (pas M. Míng). Contrairement aux gens de l'Ouest, les Chinois ne se sentent pas très à l'aise de s'appeler par leur prénom.

 

4/ Ne prenez jamais de la nourriture avec la mauvaise extrémité de vos baguettes

La prochaine fois que vous vous réunirez autour d'une table avec un hôte chinois, vous pourrez découvrir que les cuillères de service pour les nombreux plats communs sont inexistantes. C'est parce que tout le monde se sert de ses baguettes pour prendre la nourriture des plats principaux avant de mettre la nourriture sur les assiettes individuelles. Tout d'abord, ne vous servez pas ni ne commencez à manger avant l'hôte ou l'invité de marque, ou l'aîné lors d'un repas de famille. Servez-vous dans le plat le plus proche de vous, sans "enjamber" les invités assis à vos côtés, et ne vous éternisez pas à choisir votre morceau. Ensuite, il est très mal vu de jouer avec ses baguettes, de les planter dans son bol de riz, ou même de les lécher car elles vous serviront à puiser les mets dans les plats communs... Et bien sûr, toujours les utiliser dans le bon sens !

 

5/ Ne buvez jamais avant d’avoir porté un toast

Les banquets chinois comprennent huit à dix plats et beaucoup d'alcool. Parfois, vous buvez du vin de riz léger, mais parfois vous buvez du baijiu, du Máotái par exemple, connu pour mettre un étranger ou deux sous la table en un rien de temps. Une façon de ralentir la consommation d'alcool est d'observer l'étiquette chinoise en offrant toujours un toast à l'hôte ou à quelqu'un d'autre autour de la table avant de prendre une gorgée. Cela ne vous empêche pas complètement de trop boire, mais montre également votre gratitude envers l'hôte et votre respect pour les autres invités.

 

6/ N’arrivez jamais les mains vides à un rendez-vous

Les cadeaux sont échangés entre les Chinois, et pas seulement lors d'occasions spéciales. Si vous dînez chez quelqu'un pour rencontrer un partenaire commercial éventuel ou pour toute autre réunion pré-arrangée, les deux parties échangent généralement des cadeaux comme des petites marques d'amitié et de bonne volonté. Les Occidentaux sont souvent surpris par le nombre de cadeaux offerts par les hôtes chinois. La règle générale est d'apporter de nombreux petits cadeaux en Chine. Comme vous ne saurez jamais vraiment quand vous rencontrerez quelqu'un qui vous présentera un souvenir spécial, alors mieux vaut arriver avec le vôtre à chaque invitation.

 

7/ Ne prenez jamais le premier "Non, merci" littéralement

Les Chinois refusent automatiquement de boire ou de manger, plusieurs fois d'affilée - même s'ils ont vraiment faim ou soif. Ne prenez jamais le premier "Non, merci" littéralement. Même s'ils le disent une ou deux fois, offrez-leur à nouveau. Un bon invité est censé refuser au moins une fois, mais un bon hôte est également censé faire l'offre au moins deux fois.

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

KRISS mar 28/01/2020 - 21:18

L'art des clichés sans voir le simple essentiel! Les 7 choses à ne jamais faire en Chine ?? Oh bonne mère, pour les baguettes ( les chinoises) à l'envers jamais vu ! Pas plus que prendre une fourchette par les dents? Quand on est aussi idiot c'est incurable on reste à la maison! Pour le reste, j'ai comme l'impression qu'en France et ailleurs il en est exactement de même dans des circonstances similaires. L'humilité, la discrétion et la politesse est universelle et pour l'exceptionnelle petite exception, la meilleure règle est d'observer comment les autochtones agissent avant de le faire soi-même. C'est bien plus simple! Ainsi se contraindre surtout pas! Car l'autre chinois ou autres, les arabes notamment, ne sont pas insensibles ils savent très bien voir votre ignorance de leurs usages et auront eux la discrétion et la fierté de le comprendre pour vous et eux y remédier pas vous. Par contre un asiatique, et pire un oriental, saura immédiatement sentir si vous feignez quoi que ce soit pour vous adaptez à lui, ce n'est donc pas mieux! Pourquoi ne pas voir tout simplement qu'une bonne éducation française (celle justement que nous perdons pour nous américaniser) est acceptée partout et se remarque justement partout, c'est la carte de visite internationale la plus efficace pour nous. C'est donc déjà simplement en France qu'il faut l'avoir et pas attendre d'être ailleurs! Si on est vulgaire goujat prétentieux et ignare que voulez vous y faire? Mieux vaut rester à la maison en charentaises....made in China et s'y croire !

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
CULTURE

Marre du Covid-19, parlons Sexe !

Covid par ici, pandémie par là… STOP ! On fait une pause virus et on vous parle aujourd’hui d’un sujet indien beaucoup plus philosophique (si si), relaxant et…excitant : le Kamasutra !