Vendredi 18 octobre 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

G20: La rencontre de Macron et Bolsonaro

Par Perrine Bernard | Publié le 01/07/2019 à 11:00 | Mis à jour le 02/07/2019 à 11:16
accord Mercosur Macron Bolsonaro

Le « G20 » a été l’occasion pour le président français et son homologue brésilien de se rencontrer. Le climat entre les deux hommes était quelque peu hostile. Néanmoins, ils avaient tous deux des objectifs précis : l’un, souhaitait exprimer fermement sa préoccupation sur l’environnement, notamment la déforestation de l’Amazonie et les accords sur le changement climatique ( accord de Paris) . L’autre, voulait renégocier les accords de libre-échange avec le Mercosur. Après quelques fermes mises aux points, un accord historique a été signé!

 

Le 28 et 29 juin derniers, lors du  « G20 » à Osaka, le président français, Emmanuel Macron, et le président brésilien, Jair Bolsonaro, se sont rencontrés pour la première fois. Avant qu’il ne soit en fonction, Jair Bolsonaro, avait  mentionné dans sa campagne électorale la possibilité pour le Brésil de sortir des accords de Paris (Traité sur le changement climatique). Il avait ensuite critiqué la politique d’immigration de la France en s’exprimant sur son compte twitter : « Vivre dans certains endroits en France est insupportable » le 20 décembre 2018. Emmanuel Macron, quant à lui, a reçu récemment « Raoni », un cacique d’Amazonie (chef de communauté indienne), et avait ouvertement critiqué la politique d’environnement du gouvernement Bolsonaro. D’autre part, lors d'une rencontre du Brésil avec l'OCDE , les accords sur le Mercosur étaient déjà en négociation, mais malgré les efforts du ministre des Relations extérieures brésilien, Ernesto Araújo, ces dernières négociations s'étaient heurtées au refus de la France, pour des raisons que nous avions exposées dans un précédent article (ici).

C’est donc dans un climat d’hostilité que les deux présidents se sont serrés la main. Emmanuel Macron, avec l’appui de Angela Merkel, ont demandé à Jair Bolsonaro de revoir sa politique d’environnement et de respecter les accords de Paris, rappelant à ce dernier l’enjeu climatique du 21 ème siècle. Jair Bolsonaro a cédé mais en contre-partie la France et l’Allemagne devront accepter les nouveaux accords de libre-échange de la zone Mercosur. C’est ainsi qu’un accord historique entre le Mercosur ( Uruguay- Paraguay- Argentine- Brésil) et l’Union Européenne a enfin été accepté après plus de vingt ans de négociation.

Cet accord est en préparation, il doit ensuite être approuvé par la Commission européenne. Il prévoit notamment une baisse des taxes sur les produits importés au Brésil, en autres, une baisse de 40 % dans le secteur automobile et du textile et 27% sur le vin. En contrepartie, le marché européen accueillera de nouveaux produits sud-Américain du secteur agroalimentaire.

Le président brésilien voit cet accord comme une victoire, il a félicité le travail de son premier ministre Ernesto Araújo, ministre des Relations extérieures. Avec cet accord, le Brésil se positionne comme leader du Mercosur. Une nouvelle politique de commerce extérieur est en train de naître, le pays va sortir du protectionnisme.

 

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Enseignement français à l'étranger : le gouvernement dévoile son plan

Le Président Macron a fixé un doublement des effectifs dans les lycées français à l’étranger d’ici 2030. Le gouvernement a détaillé sa stratégie et les moyens prévus pour parvenir à cet objectif élevé

Actualités

Sur la route à travers l'Amazonie, l'asphalte mange la forêt

Erik Fransuer passe des mois d'affilée au volant de son poids lourd à faire des allers-retours à travers la gigantesque forêt amazonienne pour livrer ses cargaisons dans les ports fluviaux