Samedi 5 décembre 2020

COUP D'ETAT 1973 - Un témoignage français

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 10/09/2015 à 22:00 | Mis à jour le 14/09/2015 à 02:07




Le livre El asilo contra la opresiÓn de Pierre et Françoise de Menthon a été présenté mercredi dernier au Musée de la Mémoire de Santiago. Ce livre est le témoignage de ces deux personnalités françaises sur le Chili de 1972 à 1974. Il a été préfacé par l'actuelle Présidente de la République du Chili, Michelle Bachelet.

couverture du livre de P. et F. de Menthon

Pierre de Menthon, ambassadeur de France à Santiago, arrive au Chili avec sa femme Françoise quand le Président Salvador Allende est au pouvoir. Le Chili vit une période de changements politique et économique. Avant leur arrivée, la famille de Menthon suivait avec attention « l'expérience socialiste Allende » et de fait cette nouvelle orientation politique du pays. ?

Pierre de Menthon rencontre à de maintes reprises le Président Allende sur des questions diplomatiques franco-chiliennes afin de discuter de « la construction et du financement du métro de Santiago par la France, des négociations et du paiement de la dette chilienne, de l'établissement d'un secteur mixte semi étatique de l'industrie automobile (Peugeot, Citroën), et de l'expérience nucléaire à Mururoa » (extrait d'El asilo contra la opresiÓn).
?Les deux hommes se fréquentent également avec leur épouse dans un cadre privé. Pierre de Menthon apprécie le caractère ouvert, généreux et la finesse de Salvador Allende, et admire son talent d'orateur.

Le jour du coup d'Etat, le 11 septembre 1973, et de la mort de Allende, la famille de Menthon est en France pour assister au mariage d'un de leurs fils. Leur retour à Santiago ne sera possible que le 21 septembre, date de reprise des vols internationaux à destination du Chili.??

Dans cet ouvrage, Pierre de Menthon évoque ses fonctions diplomatiques, explique la position de la France sur l'accueil des réfugiés, de sa relation avec les autres ambassades, des relations franco-chiliennes avec la junte militaires, des financements qu'il faut rassembler pour payer les billets d'avion et subvenir aux besoins alimentaires de tous leurs réfugiés.
?Il se livre également sur ses ressentis personnels et écrit sur les morts de Salvador Allende et de Pablo Neruda.??

Françoise de Menthon a accepté la réédition de l'?uvre de son mari, Je témoigne (1979), et de la publication de ses propres carnets personnels écrits entre octobre 1973 et février 1974.
Elle y retranscrit son quotidien. Elle décrit la réalité crue du régime du Général Augusto Pinochet dont la répression s'intensifie chaque jour. Elle évoque les disparus, les fusillés, les morts, les corps jetés dans la rivière Mapocho. Elle parle de l'augmentation du prix des produits de base, des provisions qu'elle doit aller acheter pour nourrir les siens et les réfugiés à l'ambassade, et du jardin qu'elle devra cultiver pour trouver une alternative financière. Elle évoque l'Abbé Pierre et son déplacement depuis la France pour faire libérer les « Pélerins d'Emmaüs ». Elle écrit sur la peur des Chiliens, de ceux qui en arrivent à sauter le mur de l'ambassade pour trouver asile et du campement de plus de 160 réfugiés à l'ambassade attendant de pouvoir quitter le Chili.

Ce recueil est un document de mémoire sur l'histoire de la France et du Chili pendant la première année du régime d'Augusto Pinochet.

Jennifer Roux (www.lepetitjournal.com) - Vendredi 11 septembre 2015


El asilo contra la opresiÓn de Pierre et Françoise de Menthon, édité par le Museo de la Memoria y los Derechos Humanos, 2013. Version digitale : www.museodelamemoria.cl
(Edition originale : Je témoigne. Québec 1967. Chili 1973 de Pierre de Menthon avec les carnets de Françoise de Menthon, Les éditions du Cerf, Paris, 1979).

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet