Lundi 18 octobre 2021
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
TEST: 2282

Le Carnaval de Rio officiellement annulé

Par Anne Pouzargues | Publié le 28/01/2021 à 12:26 | Mis à jour le 28/01/2021 à 12:51
carnaval rio covid

La pandémie de Covid-19 aura finalement eu raison de l’événement emblématique de la ville : initialement reporté au mois de juillet, le Carnaval 2021 a été officiellement annulé.

C’est au nouveau maire de la ville, Eduardo Paes, vainqueur des élections de novembre, que sera finalement revenu la difficile décision d’annuler l’édition 2021 du Carnaval. La nouvelle a été annoncée la semaine dernière : « Je n’ai jamais caché ma passion pour le Carnaval, et je sais l’importance économique que cette manifestation culturelle a pour notre ville, » a écrit Paes sur son compte Twitter. « Cependant, il me paraît insensé d’imaginer que les conditions seront réunies pour pouvoir organiser le Carnaval en juillet. »

Outre l’impossibilité de savoir quelle sera la situation sanitaire d’ici 6 mois, le Carnaval est un événement qui est préparé des mois à l’avance par les écoles de samba et les groupes de musique cariocas. Or, à l’heure actuelle, les regroupements étant toujours interdits, il n’est pas possible pour les danseurs et musiciens de répéter.

« Cette célébration exige une grande préparation de la part des organisations publiques et des associations et institutions liées à la samba, » a poursuivi le maire. « Quelque chose qu’il n’est pas possible de faire à l’heure actuelle. »

Le Carnaval 2021 à la maison

Malgré la tristesse évidente des Cariocas, très attachés à cette tradition, la décision a été soutenue par tous les acteurs du Carnaval, qu’ils soient publics ou privés. La Liga Independente das Escolas de Samba (Ligue indépendante des écoles de samba, LIESA) a déclaré « soutenir et comprendre cette décision, compte-tenu de l’augmentation des cas de Covid-19 à l’heure actuelle, et de l’incertitude quant aux délais de vaccination et d’immunisation de la population. »

Même chose du côté des blocos, ces groupes de musiciens et danseurs qui défilent dans les rues de la ville pendant le Carnaval. L’association des Blocos da Rua do Rio (blocos de rue de Rio) a apporté son soutien à cette décision. A la place, les blocos vont organiser un Carnaval virtuel, Carna em casa (le Carnaval à la maison), qui, dans le contexte politique et sanitaire de la ville, où les restrictions restent minimes malgré l’augmentation des cas, revêt un caractère politique.

« Le Carnaval de rue est un mouvement, une force, qui résiste, occupe, et redonne aux gens un espace qui leur appartient. Cette année, pourtant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, rester à la maison sera notre forme de résistance. Une résistance au négationnisme, qui est l’instrument d’une politique de la mort. Il est vital que nous prenions une position forte, » ainsi que le déclare par exemple le bloco Besame Mucho, spécialisé dans la musique latino-américaine.

Et ensuite ?

Eduardo Paes a toutefois voulu terminer sur une note optimiste, assurant que le Carnaval 2022 permettra de « célébrer de nouveau la vie et notre culture. » « Une fois tous vaccinés, » a-t-il ajouté.

La campagne de vaccination a commencé tardivement au Brésil et à Rio. Aujourd’hui, un peu plus d’1 million de personnes ont été vaccinées, sur les 212 millions d’habitants que compte le pays. A Rio, environ 40 000 personnes ont reçu la première injection, sur 6,7 millions d’habitants.

En même temps qu’il annonçait l’annulation du Carnaval, le maire a également éloigné la possibilité d’un reconfinement de la ville pour le moment : « Nous n’écartons jamais rien, » a-t-il déclaré « mais pour le moment il n’y a pas de lockdown en vue. »

Nous vous recommandons
Anne Pouzargues

Anne Pouzargues

Journaliste indépendante et souvent en vadrouille. Passion voyages en train, musiques traditionnelles, forêt amazonienne, açaï et tambaqui
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

VOYAGES

Habitez-vous dans un des quartiers les plus cool au monde ?

Nous avons sélectionné les 15 quartiers les plus cool du monde que l’on a hâte de visiter. Embarquez pour un voyage 100% urbain. Peut-être ferez vous partis des chanceux qui habitent dans l'un d'eux !