Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2286

Covid-19 : ce que signifient les 5 couleurs du Plan São Paulo

Par Lepetitjournal Sao Paulo | Publié le 26/01/2021 à 16:10 | Mis à jour le 26/01/2021 à 16:53
Photo : La 19ème actualisation du plan São Paulo (image: governo de São Paulo)
Covid-19 Sao Paulo

Pour tout comprendre du Plan São Paulo : cinq couleurs pour cinq phases, définies par le Gouvernement de l'État de São Paulo et le Comité d'urgence sanitaire qu'il a mis en place, selon des critères intégrant la circulation du virus et les capacités d’accueil du système sanitaire. En français dans le texte.

A lire aussi les mesures prises dans le cadre de la 19ème actualisation du Plan São Paulo, mesures mises en œuvre le 25 janvier 2020.

Phase rouge : alerte maximale

Dans la phase rouge, seules les activités considérées comme essentielles sont autorisées. A savoir :
- Santé : hôpitaux, cliniques, pharmacies, cliniques dentaires et établissements de santé animale.
- Alimentation : supermarchés, hypermarchés, boucheries et boulangeries, primeurs, marchés libres. La consommation sur place est interdite.
- Bars, snack-bars et restaurants : les services de livraison sont autorisés, permettant l'achat sans quitter son véhicule (« drive-thru »). Même chose pour les établissements intégrés aux stations-service.
- Approvisionnement : chaîne d'approvisionnement et logistique, production agricole et agro-industrielle, transport, entrepôts, stations-service et magasins de matériaux de construction.
- Logistique : sociétés de location de voitures, ateliers mécaniques, transports publics, taxis, applis de transport, services de livraison et stationnements.
- Services généraux : blanchisseries, services de nettoyage, hôtels, entretien et conciergerie, services bancaires (y compris les services de loterie), centres d'appels, assistance technique pour les produits électriques et électroniques et kiosques à journaux.
- Sécurité : services de sécurité publics et privés.
- Communication : médias, y compris les médias électroniques, réalisés par la radio et les sociétés de diffusion de sons et d'images.
- Construction civile, agroalimentaire et industrie : pas de restrictions.

Phase orange : contrôle

Pendant la phase orange, les centres commerciaux (avec l'interdiction d'ouvrir les zones de restauration), le commerce de rue et les services en général peuvent fonctionner avec une capacité limitée à 20 %, des horaires d’ouverture réduits à quatre heures d'affilée et l'adoption de protocoles standard et spécifiques à chaque secteur.
Il est interdit d'ouvrir les bars et les restaurants pour la consommation sur place, ainsi que les salons de coiffure et les barbiers, les salles de sport et toutes les activités génératrices d'agglomération.

Phase jaune : flexibilisation

Dans la phase jaune, est autorisée l’ouverture des centres commerciaux (avec interdiction d'ouvrir les zones de restauration). Le commerce de rue et les services en général peuvent fonctionner avec une capacité limitée à 40 %, des horaires d’ouverture réduits à 6 heures d'affilée et l'adoption de protocoles standard et spécifiques à chaque secteur.
Les barbiers et les salons de coiffure/beauté sont ajoutés à la liste, ainsi que les bars et les restaurants qui ne seront ouverts que pour le service en plein air. Les gymnases et les événements qui génèrent de l'agglomération restent fermés.

Phase verte : ouverture partielle

Dans la phase verte, l'exploitation de tous les établissements commerciaux et de services, y compris les gymnases et les zones de restauration dans les centres commerciaux, est autorisée, à condition que la capacité soit limitée à 60 % et que des protocoles standard et spécifiques aux différents secteurs soient adoptés. Les événements qui génèrent de l'agglomération restent interdits.

Phase bleue : normalité "contrôlée"

Reprise de l'économie dans le cadre de la "nouvelle normalité", i.e. avec des protocoles sanitaires de vigilance.

0 Commentaire (s) Réagir