Mercredi 23 septembre 2020

Quartiers de New York : À la découverte de l’Upper West Side

Par Quartiers de New York - présentés par BARNES New York | Publié le 22/06/2020 à 17:12 | Mis à jour le 22/06/2020 à 17:39
Quartiers de New York

Bienvenue dans notre dossier éditorial « Quartiers de New York » présenté par BARNES New York. Nous vous invitons régulièrement à découvrir les différents quartiers de la ville dans les yeux de francophones qui y sont installés. Ils racontent leur quartier, avec leurs mots, leurs goûts, leurs habitudes. Aujourd’hui, nous découvrons et nous promenons dans l’Upper West Side en compagnie de la sculpteure Gaelle Hintzy-Marcel qui y vit depuis quatre ans avec son mari, Laurent, et leurs trois enfants.

 

Vous habitez l’Upper West Side depuis quatre ans. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce quartier ?

Clairement, ce qui nous a séduit au départ, c’est la proximité avec Central Park avant tout, mais aussi avec Riverside Park. C’est aussi pour être proches des écoles de nos enfants que nous avons choisi ce quartier ; et pas trop loin en métro de Colombus Circle où je travaille, et de Chelsea, où mon mari travaille.

 

Pouvez-vous nous raconter la vie de ce quartier, l’ambiance ? Qu’est-ce qui le fait vivre, qu’est-ce qui l’anime ?

Pour nous, l’Upper West Side est avant tout un quartier vert et calme. La circulation y est moins intense qu’ailleurs, et il est rare, hormis quand nous sommes sur Broadway, d’entendre des sirènes ! Nous donnons sur  une coulée verte entre deux rues, et c’est le concert des oiseaux qui nous réveille le matin.

L’Upper West Side est animé avec une multitude de restaurants familiaux, décontractés, un peu branchés parfois. Une multitude de bars et de cafés aussi. Les gens déambulent le soir principalement sur Amsterdam et Colombus Avenue pour sortir, s’installent sur les terrasses en été. Les trottoirs sont larges et la circulation y est rarement dense, l’ambiance y est décontractée. On y trouve tous les styles de commerces du deli en passant par Trader Joe’s, Whole Foods Market, Grestedes, d’Agostino ou Fairway.  Il y a peu de commerces de vêtements, pour les trouver, il faut aller au sud du Musée d’Histoire Naturelle ou sur Broadway.

Il y a une vraie ambiance de quartier, chaleureuse, entre le fleuriste qui sert aussi des cafés - Plantshed - le café qui sert des macarons - Macarons Parlor - et le centre de yoga Upper West Side Yoga And Wellness qui a créé une véritable communauté de gens très variés et positifs dans le quartier.

 

Vous êtes une maman. Comment est la vie avec des enfants et en famille dans l’Upper West Side ? Y a-t-il beaucoup de familles ?

La vie y est très agréable avec les enfants. La proximité avec les espaces verts, le calme mais aussi la sécurité. Même jeunes, les enfants vont à l’école seuls. Le quartier est régulièrement quadrillé aux alentours des écoles par les associations de parents d’élèves pour s’assurer de la sécurité à la sortie des écoles. Il y a rarement des soucis.

Les restaurants sont kids friendly , il y a même un magasin de jouets éducatifs - West Side Kids sur Amsterdam au niveau de la 84e rue - . Beaucoup d’écoles aussi, publiques et privées, il y a deux écoles publiques bilingues francais-anglais. L’école élémentaire PS84 et la Middle School Lafayette Academy. Du coup, beaucoup de familles françaises se sont installées dans le quartier. Pour les enfants, la proximité avec les musées d’Histoire Naturelle et New York Historical Society sont un must.

Pour les activités extra-scolaires, en plus de celles proposées par les écoles, il y a deux clubs de foot réputés, la fameuse West Side Soccer League, très familiale qui propose des tournois gérés par des parents sur la base du volontariat, mais aussi le réputé Manhattan Soccer Club avec des départs de bus pour les entrainements juste devant le magasin de foot Upper 90 sur Amsterdam. Il y a aussi de nombreuses possibilités de tennis outdoor dans Central Park et à Riverside Park, avec des abonnements adultes et enfants qui sont vraiment accessibles.

 

Vous êtes une artiste. Pouvez vous nous faire découvrir ce quartier avec vos mots ? Est-ce que c’est un quartier qui vous inspire ?

En réalité, j’aime le calme, les oiseaux, la verdure et la vie de quartier. J’adore faire le tour du Reservoir dans Central Park, et admirer la vue sur le San Remo, un beau building aux deux tours soeurs qui est situé sur Central Park West. Cette vue a une resonance  particulière pour moi, car le San Remo resemble étrangement à plusieurs buildings que nous avions l’habitude de voir quand nous habitions à Moscou. En fin de journée, quand la nuit tombe, la vue depuis le nord du Great Lawn, dans Central Park, sur les buildings de midtown est très photogénique. Mais mon coin préféré dans Central Park se situe au niveau de la 86th, au Arthur Ross Pinetum avec ses odeurs de pins et ses nombreux oiseaux. C’est un endroit idéal pour faire du yoga en extérieur. Entre Columbia et le Lincoln Center, l’Upper West Side a un petit côté intello-bohème ! Pendant le Covid, il y avait même des petits concerts impromptus, des groupes de musiciens de tous âges, de tous styles qui s’installaient sur leurs pas de portes pour donner des mini-concerts le dimanche auprès les applaudissements de 19h. Ce quartier m’inspire oui !

 

Est-ce que vous pouvez nous décrire l’endroit où vous habitez, ce qui vous a séduit, ce que vous aimez dans votre appartement ?

J’habite sur la 88e rue, entre Central Park et Colombus. J’y occupe avec mon mari et mes 3 enfants - le plus grand est étudiant maintenant, il est là moins souvent - la partie basse d’un brownstone . C’est un peu comme une petite maison. On y rentre par le basement, une entrée que pour nous. Au rez-de-chaussée, les parties à vivre donnent de plein-pied sur un notre petit jardin, très très agréable été comme hiver. Comme nous sommes en rez-de-chaussée, certes l’espace est assez sombre, mais le jardin est comme une pièce à vivre. À l’étage, les chambres sont plus claires. Ce qui nous a séduit ? Le jardin bien sûr avec ses arbustes, mais aussi le côté maison.

 

En tant qu’Européenne, trouvez-vous un petit côté europeen à ce quartier de par les habitants, les boutiques, les écoles ?

En tant qu’Européenne, je me sens bien dans l’Upper West Side. Je ne cherche pas vraiment à retrouver mes repères européens, mais j’apprécie les beaux immeubles de Central Park West, le côté « à taille humaine » de la vie de quartier, et de connaître les commerçants, les restaurateurs et une multitude de personnes qui sont dans mon quotidien. Nous avons aussi une vie sociale de quartier autour des écoles et des activités, avec beaucoup de gens très différents, ce qui est très sympa.

 

Vos endroits préférés à dans l’UWS ?

Plantshed pour ses fleurs et son petit café. Space Market est notre deli préféré, les commerçants sont très sympas, et il y a un peu de tout, tout y est mieux présenté qu’ailleurs. Bella Luna, notre restaurant fétiche et familial de quartier, un lieu avec de grandes fenêtres pour laisser passer la lumière même en hiver, des plats italiens simples et bons, un service rapide et un tiramisu incroyable ! Mais, Il y a aussi The Consulate avec son côté brasserie, l’Osteria Cotta avec son bar comptoir chaleureux, le petit bar à vin à la française Vin sur Vingt, Bodrum et sa cuisine méditerranéenne, Mermaid Inn et ses plats américains, mais aussi Storico, le restaurant du New York Historical Society pour sa décoration recherchée et lumineuse. Pour prendre un verre, le soir entre copines, le E’s Bar tout simple avec une salle à l’arrière, moins bruyante, et une terrasse l’été, un petit air de bar de nos années étudiantes. Pour prendre un verre dans un lieu branché, j’aime aller au bar du Jacob Pickles, ou juste à côté, au Tiki Chick. Pour les pâtisseries, j’adore Levain Bakery pour ses cookies à tomber ainsi que Orwashers Bakery. Pour le yoga, Upper West Yoga and Wellness avec les deux propriétaires, Stephan et Ingrid, qui gèrent avec sensibilité et bienveillance leur studio de quartier. La liste de mes endroits favoris dans l’Upper West Side est tellement longue... Je termine avec les meilleurs dosas indiens chez Saravanaa Bhavan !

 

Est-ce que c’est un quartier que vous conseillez à ceux qui veulent acheter ou louer ?

Bien sûr, c’est un quartier que l’on conseille ! Mais un quartier, c’est aussi un choix pratique en fonction de son lieu de travail et des écoles, si l’on a des enfants.

 

Si vous deviez décrire l’Upper West Side en 3 mots ?

Décontracté, calme et vivant !

 

Merci Gaëlle Hintzy-Marcel de nous avoir fait découvrir votre Upper West Side !

 

Gaelle Hintzy-Marcel

L’artiste Gaëlle Hintzy-Marcel

 

 

L’Upper West Side, parole d’expert avec BARNES New York :

Marché locatif : avec un loyer moyen mensuel de $4,668, l’Upper West Side est 11% plus élevé que la moyenne observée sur l’ensemble de Manhattan.

Concernant les ventes, le prix médian au 1er trimestre 2020 était de $1,175,000 ($1,265/sq ft), en baisse de 3% sur un an. A comparer avec le prix médian de Manhattan qui se situe à $1,060,000.

 

Propos recueillis par Rachel Brunet - rédactrice en chef du Petit Journal New York

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.