Législatives 2022 en Amérique du Nord : Patrick Caraco, candidat LR

Par Rachel Brunet | Publié le 31/05/2022 à 16:36 | Mis à jour le 31/05/2022 à 16:44
Photo : Patrick Caraco et Séverine Piquet
Patrick Caraco

Les Français des États-Unis et du Canada sont appelés aux urnes les 4 et 18 juin 2022, dans le cadre des élections législatives. Nos éditions deux éditions américaines — New York et Miami — partent à la rencontre des candidats à la députation pour la première circonscription des Français établis hors de France — qui comprend les États-Unis et le Canada.

Patrick Caraco est le candidat investi par Les Républicains pour les élections législatives en Amérique du Nord.

 

Patrick Caraco

 

 

Rachel Brunet pour Le Petit Journal New York & Miami : Pourquoi avez-vous souhaité vous présenter aux prochaines élections législatives ?

 

Patrick Caraco : Je suis candidat aux élections législatives pour continuer les actions que j'ai menées depuis près de 20 ans pour la défense des Français de l'étranger, d'abord à titre associatif avec les l'UFE, l'Union des Francais de l'etranger dont je fus le président pendant 10 ans, ensuite comme élu conseiller consulaire et Vice-Président du conseil consulaire pendant 7 ans et réélu conseiller des Français de l'étranger depuis mai 2021.

 

Quel est votre rapport avec la circonscription d'Amérique du Nord ?

Je vis en Californie du sud depuis 34 ans avec mon épouse. Notre fils, avec sa famille, y vit aussi avec nos petits-enfants qui y sont nés. Mes activités professionnelles sont aussi entre la Californie et la France.

 

Comment jugez-vous le mandat de Roland Lescure, le député sortant ?

Le député sortant n'a pas été à la hauteur pour défendre les Français de l'étranger. Il n'a absolument pas fait le travail d'un député qui se doit d'être à l'écoute et proche de ses électeurs pour faire remonter les problématiques auprès de l'Assemblée Nationale.

De plus, il a voté toutes les lois à l'encontre des droits inaliénables des Français de l'étranger, comme les motifs impérieux, l'augmentation de la durée de cotisation pour la carte vitale pour les retraités de 3 mois à 15 ans, suppression de 500 postes d'enseignants à l'AEFE, diminution de l'enveloppe des bourses de 10 millions d'euros en 2022, remplacer la réserve parlementaire par le STAFE en réduisant le budget de 1 million, en refusant la moitié des dossiers proposés, refus de la majorité présidentielle de donner les mêmes d'exemptions sur la CSG CRDS à tous les Français de l'étranger et bien d'autres. 

Il a tenu son engagement de 2017, ne rien faire pour les Français de l’étranger !

 

La critique est constructive, qu'auriez-vous fait à sa place ?

Je serais venu régulièrement rendre visite aux électeurs de la circonscription Canada Etats-Unis. En tant qu'élu, je me déplacerai deux mois par an lorsque je serai hors session pour venir à leur rencontre.

J'interviendrai à l'Assemblée nationale pour tous les sujets qui nous concernent, pour que  tous les Français de l'étranger aient les mêmes droits que ceux de l'Union Européenne. Je soutiendrai les initiatives législatives de préservation de la planète et de l'environnement. 

Je voterai les lois en conscience et non pas en obéissance comme l'a fait Roland Lescure et les autres députés de la majorité présidentielle. 

 

D'après vous, quelles sont les préoccupations des Français d'Amérique du Nord ?

J'ai pu rencontrer les Français du Canada et des Etats-Unis lors de la campagne et répondre depuis 18 ans ans dans ma circonscription aux problématiques des Français de l'étanger. Les préoccupations sont les suivantes : 

La santé - carte vitale, les retraités ont été victimes de l'augmentation de la durée de cotisation et nombreux ont perdu leurs droits. 

L'éducation, trop de familles de classe moyennes luttent pour accéder à l'enseignement en français et  sont écartées du système de bourses.

L'accès au services consulaire rapidement avec un contact personnalisé est une préoccupation majeure pour eux, la difficulté d'obtenir des rendez-vous pour effectuer les passeports et autres démarches administratives, le manque de tournées consulaires, la suppression des services notariaux parmi d'autres. 

La fiscalité, considérer la résidence secondaire comme une résidence d'attached et la déduction ou la suppression des prélèvements sociaux est un questionnement étant donné qu'ils n'ouvrent pas aux droits à la sécurité sociale.

L'entreprenariat, de nombreux français ont subi la réduction de la durée des visas d'investisseurs. Des citoyens et familles ont également  témoigné aux États-Unis de la fermeture unilatérale  de leur compte bancaire en France à cause de la loi FATCA. 

Les motifs impérieux, avec l'interdiction de rentrer en France pendant la pandémie a été une préoccupation importante avec des situations de crises à gérer pour certaines familles éloignées. Cette mesure abusive pour nos citoyens a d'ailleurs été abrogée par le Conseil d'État. 

 

Comment voyez-vous votre mandat de député, si vous êtes élu, pour répondre à ces préoccupations ?

Mon mandat de député sera de proposer des projets de lois permettant de réduire  toutes les  inégalités de traitement entre les français de l'étranger et ceux vivant en France ou dans la communauté européenne. Je suis pour une égalité de traitement pour tous les Français de l'étranger, quel que soit leur pays de résidence.

Mes convictions : contre pouvoir législatif, libre vote en conscience et pas en obéissance, scrutin à la proportionnelle.

Élu Député, je choisirai une assistance parlementaire dédiée pour répondre aux attentes des Français de l'étranger.

Mon engagement ici https://www.patrickcaraco2022.org/engagement 

 

Qui sont vos soutiens, votre étiquette politique et comment est financée votre campagne ?

Mes soutiens sont une majorité d'élus locaux des Français de l'étranger au Canada et aux Etats-Unis ainsi que des responsables d'associations, et plusieurs parlementaires français. https://www.patrickcaraco2022.org/comité-de-soutien.

Je représente  les électrices et les électeurs qui se reconnaissent dans La Droite et le Centre et celles et ceux indépendants qui ne se reconnaissent dans aucun parti. Cette campagne est financée par moi-même. 

 

Si vous êtes le seul candidat investi par LR, vous n'êtes pas le seul candidat de droite à vous présenter à cette élection. Comment voyez-vous ces autres candidatures ? N'y avait-il pas une solution pour rassembler vos forces, surtout pour représenter un parti qui à fait moins de 5 % à la présidentielle ?

Je suis le seul candidat officiel de la droite modérée avec une double investiture, des Républicains et du Nouveau Centre/ Les Centristes , avec un accord de l'UDI pour les candidats des Français de l'étranger.

Le parti est une chose, la personnalité du  candidat en est une autre !

 

Vos prochains rendez-vous avec les Français d'Amérique du Nord ?

Après New York , Washington, San Francisco, Montréal, je serai à Los Angeles le 1er juin et San Diego le 2 juin pour des rencontres et prévois ensuite Miami, Houston et Toronto. 

Suivez nos évènements ici https://www.patrickcaraco2022.org/rencontrez-nous 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale