Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le sapin de Noël du Rockfeller Center, une tradition New-Yorkaise

Par Rachel Scharly | Publié le 27/11/2018 à 14:00 | Mis à jour le 27/11/2018 à 14:00
Photo : Sapin de Noël du Rockfeller Center - Source photo Timeout
sapin de Noël du Rockfeller Center

Ce mercredi 28 novembre, le célèbre sapin du Rockefeller Center sera illuminé, et le restera jusqu’au 7 janvier. Symbole des fêtes de fin d’année, il est le sapin le plus connu des Etats-Unis. Son illumination, retransmise en direct par la NBC, est suivie par des millions de téléspectateurs, tandis que des milliers de touristes et de New-Yorkais se presseront, Rockfeller Plaza, ce mercredi, pour suivre cette tant attendue cérémonie. 

 

New York et son sapin de Noël, c’est une histoire de près de 90 ans. La première installation d’un sapin de Noël à Rockfeller Plaza remonte à décembre 1931. En pleine Dépression et à l’initiative des travailleurs qui construisaient alors le Rockfeller Center, il fut non seulement payé, mais aussi installé et décoré par cette bande de travailleurs, en quête de quelques festivités de fin d’années. C’est en 1933 que le Rockfeller Center prend en charge la gestion et l’illumination de ce qu’est devenue une tradition New-Yorkaise. Trois ans plus tard, la célèbre patinoire de Rockefeller Plaza est construite, venant parfaire ce double symbole des fêtes de fin d’année. Il faudra attendre 1951 pour que la NBC retransmette à la télévision, l’illumination du sapin géant. Depuis, c’est devenu une véritable institution faisant ainsi du sapin de Rockfeller Plaza le sapin le plus connu de l’Amérique toute entière, et un rendez-vous pour des millions d’Américains, de tous âges et de toutes classes sociales.

 

Paré de milliers d’illuminations, toutes aussi magiques au fil des années, le sapin s’est toutefois transformé en symbole patriotique en 1942 ou encore, en 2001. Frappée par la guerre et par le terrorisme, la ville de New York avait alors accueilli un sapin illuminé aux couleurs des Etats-Unis.

 

Pour faire honneur aux New-Yorkais, la sélection de ce sapin est drastique. Généralement de la famille des « Norway Spruce », il doit mesurer au minimum 75 feet de hauteur et 45 feet de diamètre. Et s’il ne coûte pas un centime au Rockfeller Center, puisqu’il est chaque année offert par un propriétaire de la filière conifère, il fait aussi la joie des commerces des alentours qui accueillent avec sourire une masse débordante de visiteurs. Peut-être que vous aussi, vous ferez partie du demi-million de badauds, qui passe chaque jour à côte du sapin.

 

Une fois la fête terminée, le sapin sera offert à l’association Habitat For Humanity, qui recyclera et transformera celui qui, le temps de quelques semaines, fut le symbole New-Yorkais de la magie de Noël. Mais finalement, il continuera à faire des heureux, puisque transformé en planches, il servira à la construction de maisons pour des familles en difficulté.

 

Finalement, peut-être que le Père Noël existe vraiment…

 

Rachel Scharly

Rachel Scharly

Sociologue Urbaine et photographe, elle est expatriée à New York depuis 2012, où elle analyse l'espace urbain Nord-américain. Elle est la Correspondante New York du site lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet