Jeudi 23 septembre 2021
TEST: 3277

Gérard Epelbaum, tête de la liste « Union des Français d’Amérique »

Par Rachel Brunet | Publié le 21/05/2021 à 11:30 | Mis à jour le 21/05/2021 à 15:06
Photo : Gérard Epelbaum et ses colistiers
Liste Union des Français d’Amérique pour les élections consulaires aux Etats-Unis

Le 29 mai 2021, les Français des États-Unis éliront leurs nouveaux Conseillers des Français de l’étranger. Dans notre rôle de premier média des Français de l’étranger, il nous est apparu important de donner la parole à ces femmes et ces hommes engagés en politique locale et candidats à cette élection consulaire. Du 17 au 21 mai, nous donnons chaque jour la parole aux têtes de liste et numéros 2. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Gérard Epelbaum, tête de la liste  « Union des Français d’Amérique », soutenue par le président LR du Sénat Gérard Larcher, des sénateurs LR et un député UDI.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je suis le Dr Gérard Epelbaum, Médecin (Faculté de Médecine Paris)-Dentiste (Columbia University) installé à New York depuis plus de 30 ans. J’y vis avec ma famille et ai un enfant de 5 ans et demi qui est scolarisé dans une école publique de la ville.

Depuis toujours un bénévole actif de la communauté française, j’ai d’abord été simple membre de l’Union des Français de l’Étranger pour en devenir successivement son trésorier, son Vice- président, puis son Président.

J’ai aussi l’honneur d’être Président du Comité des associations françaises et de langue française depuis 2011 après en avoir été successivement son coordinateur, secrétaire général, et 2ème Vice- président. Le Comité fédère plus de 60 associations françaises et francophones, Nous organisons notamment chaque année les célébrations du 14 Juillet, j’ai en outre l’honneur et le plaisir de remettre chaque année les médailles d’honneur et de reconnaissance au nom du comité à des membres méritants de notre communauté.

J’ai été pendant 9 ans le Vice-président de l’Entraide Française, la grande organisation caritative de la communauté Française.

Professionnellement je suis dentiste, à New York et Professeur associé à l’école dentaire de New York Université.

Dans le cadre de ces activités j’ai beaucoup appris de mes concitoyens et de leurs problématiques. Ils savent que je suis à leur écoute et qu’ils peuvent compter sur ma disponibilité et mon dynamisme pour m’efforcer de trouver des solutions pragmatiques.

Mes engagements au sein et au service de la communauté depuis de nombreuses années m’ont amené naturellement à me présenter à vos suffrages en 2014, lorsque vous nous avez fait l’honneur de voter massivement pour notre liste déjà intitulée Union des Français d’Amérique.

J’aime notre communauté et j’aime la France.

Comme vous l’avez deviné, c’est dans mon ADN d’aider nos compatriotes et notre communauté.

 

Comment avez-vous constitué votre liste et qui sont ces Françaises et Français qui la composent ?

Je suis fidèle en amitié. Je suis aussi fidèle en élection, si je puis dire, puisque, à 3 exceptions près, ma liste est identique à celle présentée lors des élections de 2014.

Elle rassemble des hommes et des femmes de grande qualité, proches de vous, compétents et dynamiques. Outre leurs responsabilités professionnelles, ce sont tous des responsables communautaires bénévoles, nous avons les mêmes préoccupations que vous.

Depuis des années, bien souvent des décennies, ils se dévouent et consacrent une grande partie de leur temps, énergie et enthousiasme au service de la communauté française. Ils sont tous, ou ont été, responsables d’associations et je connais et partage leur dévouement et leur passion.    

Emeline Foster, notre numéro 2, a été chef de cabinet du Consul General de France, Bertrand Lortholary, Directrice de campagne d’Antoine Treuille puis jusqu’à récemment Directrice de la French American Fondation. Upper West side.

Patrick Pagni, financier et entrepreneur, Vice Président du Comité des associations françaises et de langue française, Président de Paris-Dauphine Fondation, Président de FACE (French American Cultural Exchange Foundation) et Conseiller du Commerce Extérieur de la France. Chevalier de l’ordre national du mérite. Officier de la légion d’honneur. Upper East side.

Pamela Wittman, chef d’entreprise dans l’industrie du vin, mère de famille, dirige aussi une association française et est Chevalier dans l’Ordre du Mérite Agricole. Elle a participé à la création d’un programme bilingue dans une école publique. Elle habite avec sa famille dans le Queens.

Patrick du Tertre, président de l’ACREFEU (Association des Officiers de Réserve aux USA), Conseiller du Commerce Extérieur de la France, Co-Président/Fondateur de “The French Will Never Forget” une association dont le but est de promouvoir l’amitié franco-américaine. Titulaire de la Médaille d’Or des Services Militaires Volontaires et Officier dans l’Ordre National du Mérite, il réside aux USA depuis 1977 et habite dans le New-Jersey avec son épouse Nancy et leurs 2 enfants. Après une grande carrière dans le groupe Dassault il est aussi entrepreneur.

Odile Gorse est Agent d’artistes depuis plus de 40 ans et présidente de l’agence d’art G & O Art. Odile est très impliquée dans la communauté française de New York. Conseiller du Commerce Extérieur de la France , membre de l’ACREFEU et pour la deuxième fois sur la liste Union des Français d’Amérique. Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

Eric Thoby, notre spécialiste santé. Eric est Président et Fondateur d’AGORAEXPAT – Health Insurance Solutions. Aux USA depuis plus de 20 ans, il a été à l’origine de la création de l’Association BZH NY. Il est élu au bureau de l’Union des Français de l’Étranger (UFE) NY, Secrétaire général adjoint du Comité des associations françaises et de langue française. Marié, père de 2 enfants et réside dans le Westchester.

Adriana Agbo, notre expert comptable, CPA – MBA, Trésorière du Comité des associations Françaises et de langue française jusqu’à cette année, membre de la FACC et CCE.

Thomas Vandenabeele, originaire de Lille. Thomas vit à New York depuis 2003. Il est avocat associé au sein du cabinet Kellner, Herlihy, Getty, & Friedman, LLP. Président et cofondateur de la French American Bar Association (FABA). Thomas est également Secrétaire général du Comité des associations françaises et de langue française de New York ; membre du conseil d’administration de l’UFE, et membre de l’ACREFEU. Il est marié et a une petite fille. Queens.

Françoise Cestac. Françoise a été haut fonctionnaire à l’Organisation des Nations Unies. Présidente d’Honneur de l’Association Culturelle Francophone de l’ONU (ACF), et de l’American Society of Le Souvenir Français (ASSF), de l’Association Culturelle Francophone de l’ONU (ACF). Officier de la Légion d’Honneur et Chevalier des Palmes Académiques.

Romain Poirot. Romain est Directeur Commercial Associé de French Morning Media Group, résidant à New York depuis 9 ans. Serial entrepreneur, passionné de vente et du digital. As des réseaux sociaux. Il aime partager ses connaissances et est un formateur hors pair. Brooklyn

Fanny Karaman. Fanny est spécialisée en droit fiscal américain et international. Admise aux barreaux de New York et de Paris, Fanny Karaman a exercé le droit fiscal français en cabinet à Paris et à New York. Elle enseigne un cours de droit fiscal américain au sein du Master II en Droit Fiscal des Affaires de l’Université de Rennes 1. Elle parle couramment l’allemand, l’anglais et le français. Elle parle aussi le turc et comprend l’espagnol.

Ils sont tous et toutes d’une gentillesse et bienveillance incroyable. Chacun et chacune ont des talents complémentaires qui nous rendent très efficaces pour vous représenter et vous défendre. Nous sommes une équipe de proximité, d’expérience et dévoué à notre communauté et à la cause des Français de l’Étranger.

 

La question de la parité est essentielle dans cette élection. Parlez-nous de votre numéro 2 et de votre complémentarité.

Je suis très fier qu’Emeline ait accepté d’être notre numéro 2. Quand Roxane Sirotto, notre numéro 2 en 2014, a dû arrêter son mandat de conseillère après 2 années d’exercices pour des raisons familiales, la question immédiate est, qui sera notre numéro 2. La réponse évidente pour moi a été Émeline Foster. J’ai connu Émeline lorsqu’elle était chef de cabinet de notre Consul General Bertrand Lortholary, puis dans ces responsabilités à la French American Fondation. Cette fondation fait partie du Comité des associations françaises et de langue française.

J’ai tout de suite apprécié sa gentillesse, son efficacité, son intelligence, son humanité, sa sagesse et sa raison. Toutes ces qualités dont je ne saurais me passer et dont la communauté française doit continuer à bénéficier. Par son parcours professionnel, associatif et personnel (mère de famille, 2 enfants scolarisés) elle connait parfaitement toutes les préoccupations de notre communauté. Emeline Foster coche toutes les cases pour être une excellente élue, Conseillère des Français de l’Etranger. En fait, Emeline est bien plus que complémentaire pour moi, elle est indispensable.

 

Quel est, selon vous, le plus grand défi auquel font face les Français de la circonscription ?

Il y a beaucoup de problèmes et la situation ne s’est hélas pas améliorée ces dernières années pour les Français vivant à l’étranger. Cependant, pour faire bouger les lignes, nos compatriotes doivent davantage s’impliquer dans nos échéances électorales. La France est la seule grande démocratie dans le monde à donner à ses citoyens établis hors de France la chance et l’opportunité de voter pour une représentation à trois niveaux : locale, parlementaire et sénatoriale. Aucun autre pays n’offre une représentation aussi importante à ses citoyens vivant à l’étranger.

Il nous faut donc participer massivement à ces élections. Nous sommes près de 2 millions d’inscrits sur les listes électorales dans le monde, l’INSEE pense même que nous sommes en réalité près de 6 Millions à vivre à l’étranger. Si nous voulons changer la donne, il faut voter en masse afin que nos gouvernants, nos politiques, et l’administration nous prennent au sérieux et nous entendent.

Un taux de participation de 11% à 14%, comme ce fût le cas en 2014, n’est plus acceptable quand on a la chance d’avoir désormais le droit de voter par internet. Un des défis les plus importants pour faire bouger les lignes, est donc par notre travail de communication et d’information de pousser nos compatriotes à s’inscrire au Consulat et à voter. Mes cher(e) s compatriotes, allez voter et votez pour notre liste, Union des Français d’Amérique.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Patrick Pagni et moi-même, élus en 2014, considérons notre mission multiple car nous sommes des élus de proximités avec aussi des enjeux nationaux puisque nous sommes des Grands Electeurs pour les Sénatoriales.

Depuis 2014, nous avons travaillé en étroite collaboration avec 3 Consuls Généraux et leurs équipes au Consulat, et avons pleinement exercé notre rôle de relais avec l’administration. Nous siégeons aux Conseils Consulaires, l’équivalant des conseils municipaux en France, mais aussi aux Commissions des bourses ; Commissions d’aide sociale ; Commissions de sécurité ; Commission STAFE ; commission d’attribution de subvention aux associations françaises. Nous élisons nos représentants à la commission des élections.

Nous avons un rôle politique, mais politique au sens large, car ne soyons pas naïf, pour changer ou améliorer la situation de nos compatriotes, il faut avoir des contacts avec les élus de la république, des politiques et l’administration. Nous les avons développé depuis 2014 avec Patrick Pagni et avons également créé de nombreux relais et contacts avec nos élus américains. Nous avons participé aux réunions biannuelles de l’Assemblée des Français de l’Étranger.

Nous avons aussi assisté chaque année à l’Assemblée Générale de l’Union des Français de l’Étranger. Cette dernière est la plus grande association de représentation et de défense des Français de l’étranger, elle est reconnue d’utilité publique. C’est notamment elle qui a obtenu l’annulation par le Conseil d’État du décret d’interdiction de retour en France des Français vivant en dehors de l’Union Européenne. Je suis Président de la section de New York et Patrick est membre de son bureau.

Par ailleurs, nous assumons un rôle de relais de proximité quotidien pour vous écouter et répondre à vos préoccupations multiples : Visas, passeport, bourses scolaires, scolarité, retraite, santé, mesures sanitaires, cartes vitales, restrictions de voyage.... Sur tout ces sujets, nous vous écoutons et vous avons défendu, comme sur l’interdiction de retour en France à travers l’UFE ou par l’intermédiaire de nos sénateurs pour faire abolir les mesures fiscales discriminatoires dont vous faites l’objet.

Enfin, nous organisons chaque année des réunions d’information sur les retraites française et américaine, sur la fiscalité française et américaine, les questions patrimoniales, juridiques et notariales, ainsi que de nombreuses réunions conviviales et culturelles ....

Nous avons avec mon ami Patrick Pagni et notre équipe, bien avant même d’être élus, acquis des expériences et développé des réseaux auprès des décideurs qui sont essentiels à l’exercice de notre mission. Durant ces 6 dernières années, j’ai mis toute ma passion à votre service et porté avec force vos préoccupations auprès de nos élus et décideurs. Mais rien ne se fait sans une présence et disponibilité au quotidien à vos côtés, à votre écoute pour vous défendre, c’est notre mission principale. C’est ce que nous faisons depuis des années.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Les problématiques des français de l’étranger sont au delà des clivages politiques, mais leurs résolutions équitables passent par des solutions administratives, politiques et démocratiques. Si les français nous accordent leurs suffrages, nous travaillerons immédiatement sur 15 grands sujets qui nous apparaissent indispensables pour améliorer et changer la vie de nos compatriotes :

1- Ne plus jamais interdire la liberté de revenir en France pour tous les français, quel que soit leur lieu de résidence.

2- Obtenir l’égalité de traitement en matière de CSG et CRDS entre les français résidant au sein de l’union européenne et ceux résidant en dehors. Cela passe par la suppression de la CSG et de la CRDS pour tous les Français résidant à l’étranger dans des pays ayant une convention fiscale et de sécurité sociale avec la France.

3- L’application immédiate et sans entrave du droit au compte bancaire pour les français vivant aux USA.

4- Obtenir que la durée de cotisation nécessaire à l’obtention de la carte vitale soit abaissée à 3 ans. Elle était de 3 mois et a été récemment relevée à 15 ans, ce qui exclut la plupart des français ayant effectué une carrière à l’étranger.

5- Proposer un impôt sur le revenu progressif et/ou au moins un retour à 20% de l’imposition forfaitaire minimum au titre de l’IR sur les revenus de source française. Il a été relevé à 30% il y a 1 an.

6- Pour l’exclusion du montant des plans de retraite par capitalisation (401K, Keogh, IRA....) dans le calcul du seuil de patrimoine pour l’obtention de bourses scolaires. Ce seuil est de 100.000 Euros aujourd’hui. C’est une injustice flagrante, car il contribue à exclure du bénéfice de ces bourses des français qui épargnent pour une retraite par capitalisation, seule possibilité qui leur est offerte aux États-Unis. En outre, nous voulons relever le montant d’actif immobilier dans le calcul du seuil de patrimoine pour l’obtention de bourses scolaires.

7- Demander une généralisation du vote internet aux élections législatives et présidentielles.

8- Travailler á une réelle politique d’enseignement du Français à l‘étranger avec augmentation des moyens financiers, au lieu d’une réduction de 33 Millions d’Euros de l’allocation de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger.

9- Continuer le développement des programmes bilingues dans le système scolaire public local.

10- Pour le maintien ou le rétablissement des services consulaires supprimés ces dernières années : Service notarial et certificats de vie.

11- Pour une réelle prise en compte des certificats de vie encore envoyés par courrier. Trop souvent, ils ne sont plus pris en compte, entrainant des situations dramatiques pour les retraités.

12- Reconnaitre aux Français vivant à l’étranger le droit de désigner comme résidence principale en France l’appartement ou la maison qu’ils ont conservé lors de leur départ ou acquis depuis celui-ci. Cela leur évitera les majorations de taxe d’habitation au titre de la résidence secondaire ou l’imposition au titre des plus-values en cas de revente.

13- Pour une plus grande transparence dans l’attribution des fonds STAFE.

14- Pour la suppression du délai de carence lors d’une impatriation.

15- Pour le développement de l’amitié franco-américaine.

 

Quels sont vos soutiens politiques ?

L’avantage d’être sur une liste d’Union au delà des clivages politiques avec des opinions libres et diverses, c’est d’avoir de multiples soutiens politiques. Nous sommes aussi à l’aise pour discuter et convaincre des élus et responsables de toutes les grandes familles politiques démocratiques et républicaines. Nous avons l’honneur d’avoir des soutiens d’origines diverses personnelles et politiques comme notre ancien Ambassadeur Gérard Araud et le Président du Sénat, Mr Gérard Larcher. 6 Sénateurs et le député UDI des Français de l’étranger Meyer Habib nous soutiennent, ainsi que de nombreuses personnalités vivant au sein de notre communauté : une garantie d'action et d'efficacité.

Encore une fois les préoccupations de nos compatriotes, la carte vitale, les bourses scolaires, les retraites, une fiscalité équitable, la liberté de retour en France,.... sont des sujets fondamentaux que nous aborderons avec pragmatisme pour des solutions réalistes au-delà des clivages politiques.

 

 

Les Français de la circonscription de New York, Connecticut, New Jersey et Bermudes sont appelés aux urnes le 29 mai 2021 pour élire leurs 5 Conseillers des Français de l’étranger. Le vote par internet est ouvert pendant 5 jours consécutifs, du vendredi 21 mai à 12h (heure de Paris) au mercredi 26 mai 2021. Cette élection locale est aussi politique. Les Conseillers des Français de l’étranger éliront à leur tour les Sénateurs représentant les Français de l’étranger.

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir