Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

« The Burning of the Amazon Forest » le coup de gueule de JM Cousteau

Par Rachel Brunet | Publié le 25/09/2019 à 16:44 | Mis à jour le 25/09/2019 à 17:39
Photo : Jean-Michel Cousteau et le chef Raoni. Photo par Rachel Scharly
amazon cousteau Ocean Futures Society

De passage à New York où il était invité d’honneur du Monaco Better World Forum, Jean-Michel Cousteau, fils du célèbre commandant, mais aussi président de Ocean Futures Society, n’a pas mâché ses mots à chacune de ses prises de paroles. Mastermind, déjeuner VIP ou gala, Monsieur Cousteau fils le répète haut et fort « il faut agir maintenant ».

S’il a présenté son film « Wonders of the Seas » au grand public dimanche après-midi, il a aussi présenté un très court film, lors du déjeuner VIP en présence du chef Raoni, auprès de qui il est fidèlement engagé.

Il l’a dit avec rage « je me bats pour les générations futures ». Et c’est aussi pour ces générations qu’il a crée le film « The Burning of the Amazon Forest » dans lequel il dénonce les agissements du président brésilien, Jair Bolsonaro.

Jean Michel Cousteau a confié en exclusivité, au site lepetitjournal.com New York,  la diffusion de « The Burning of the Amazon Forest » que nous partageons avec vous.

 

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à New York ?

#WomenInCulture

La designer franco-mexicaine de Cihuah rêve de New York

La designer franco-mexicaine Vanessa Guckel qui vient de créer un ensemble à partir de biomatériaux pour sa marque, CIHUAH, sera l’invitée d’Ingrid Bruha pour sa journée portes ouvertes du 12 décembre

Expat Mag

Chennai Appercu
INSOLITE

L’Inde est championne des records du Monde

Une petite fille de 8 ans vient d’établir deux records du monde dans le Sud de l’Inde. Elle est loin d’être la seule ! En effet l’Inde semble envahie par la fièvre du record.