Vendredi 25 juin 2021
New York
New York

Une pétition pour la réouverture des frontières américaines aux Européens

Par Rédaction - New York | Publié le 03/06/2021 à 15:07 | Mis à jour le 03/06/2021 à 15:23
Les frontières américaines fermées

Les frontières américaines sont fermées aux Européens depuis mars 2020. Ainsi, depuis plus d’un an, des expatriés européens — dont les Français — sont bloqués aux États-Unis sous peine de ne pouvoir poser un pied sur le sol américain après un séjour dans l’espace Schengen. Familles, entrepreneurs, salariés — détenteurs de visas non-immigrant — sont ainsi coincés. Avec une campagne de vaccination qui bat son plein, et une pandémie désormais jugulée, les frontières n’auraient plus de raison légitime d’être closes. Béatrice Leydier, fraîchement élue conseillère des Français de l’étranger pour la circonscription de Washington DC, vient de lancer une pétition afin de faire bouger les lignes et faire entendre la voix des expatriés français, et au sens plus large européens, auprès de l’administration Biden.

 

 

Une pétition pour rouvrir les frontières américaines

« En mars 2020, l'administration Trump a limité les voyages de l'espace Schengen vers les États-Unis pour les personnes (à l'exception des citoyens et des détenteurs de cartes vertes) qui avaient passé l'un des 14 derniers jours dans cette zone, au plus fort de la pandémie de COVID-19. La restriction est restée en place depuis lors, quelle que soit l'évolution de la pandémie, et a été rétablie par l'administration Biden après son expiration. » C’est ainsi que débute la pétition portée par Béatrice Leydier et soutenue par l’ensemble des nouveaux élus locaux « Majorité Présidentielle » des États-Unis.

« C’est notre premier chantier pour prouver que nous prenons sérieusement nos mandats et que nous commençons immédiatement à travailler sur les besoins réels des Français » explique Pascal Royer, fraîchement élu aux côtés de Pascale Richard, pour la circonscription de New York.

Se rendre en France pour raison personnelle ou professionnelle, alors que la pandémie recule et que les voyageurs sont vaccinés, est une réelle nécéssité pour les expatriés. Il y avait bien le NIE, précieux sésame qui permettait de revenir aux États-Unis après un séjour dans l’espace Schengen, mais ce dernier est devenu très difficile à obtenir après que l’administration Biden ait placé la France sur la liste des pays à ne pas visiter, au début du printemps. « Le NIE a été mis en place pour permettre à certaines personnes de voyager et d'obtenir des visas, mais l'administration Biden l'a très fortement resserré en mars 2021, le rendant pratiquement impossible à obtenir pour la plupart des immigrés professionnels (visas E, L , H, O, P et certains visas J) » détaille la pétition.

 

« L’Amérique est notre maison »

L’élection de Joe Biden laissait espèrer un assouplissement migratoire et un espoir de réouverture des frontières, alors même que le Gouvernement français fermait temporairement les frontières de l’Hexagone à ses ressortissants expatriés hors de l’Europe, soulevant un véritable tolé auprès d’une partie des expatriés. Mais force est de constater que Biden se montre plus dur que son prédécesseur sur la question de la libre circulation des expatriés vers les États-Unis. « Nous appelons l'Amérique notre maison. Nous avons construit nos vies dans ce pays. Nos familles ne sont pas ici, mais elles comptent. Beaucoup d'entre nous espéraient que l'administration Biden restaurerait la dignité et le respect du processus d'immigration. Plus de six mois après son investiture, nous attendons toujours que l'administration rebâtisse mieux. Concrètement, l'administration Biden a rendu plus difficile pour les titulaires de visas non-immigrants européens de se rendre aux États-Unis que l'administration Trump ne l'a jamais fait – alors que la situation pandémique s'est largement améliorée des deux côtés de l'Atlantique grâce aux campagnes de vaccination. »

Alors que l’Europe rouvre ses frontières aux ressortissants américains cette semaine, la pétition implore le principe de réciprocité. « Il est temps que l'administration Biden montre qu'elle connaît la valeur de ses immigrants » explique Béatrice Leydier.

Concrètement, la pétition soulève deux points. Le premier est de faire respecter la délivrance de visas approuvés, même dans les pays encore soumis à des restrictions de voyage, afin de résorber le retard dans la délivrance des visas. Le second est de permettre une libre circulation pour les titulaires  de visa non-immigrant, comme elle existe déjà pour les titulaires de carte verte, pour les étudiants étrangers, les journalistes et les diplomates. « Une telle mesure pourrait être prise progressivement, en n'incluant d'abord que les titulaires de visas entièrement vaccinés, et en fixant des repères et un calendrier en cas de pandémie pour une ouverture plus générale ».

Depuis 15 mois, des milliers de Français sont bloqués aux États-Unis. Une situation compliquée au niveau personnel, mais aussi au niveau professionnel. Depuis 15 mois, de futurs expatriés attendent la réouverture des frontières américaines afin de pouvoir venir s’ installer et travailler aux États-Unis.

 

Pour signer la pétition, cliquez ici

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir