TEST: 3277

À Governors Island, une équipe de 5 moutons recrutée pour désherber

Par Rédaction - New York | Publié le 21/04/2021 à 17:30 | Mis à jour le 22/04/2021 à 10:32
À Governors Island, 5 moutons désherbent naturellement cette île de New York

Traditionnellement, Governors Island réouvre son accès au public le 1er mai. Cette année, une surprise attend les visiteurs : une famille de 5 moutons a été recrutée afin de participer au désherbage naturel de l’île.

 

5 moutons à Governors Island

Leurs noms de code : Flour, Sam, Evening, Chad et Philip Aries ; ils sont les nouveaux employés de Governors Island. Leur mission pour la saison : aider à contrôler les espèces végétales envahissantes à Hammock Grove en les mangeant. Tout un programme, sinon un festin.

« Les moutons sont très heureux de se joindre à nous sur Governors Island pour l'été, et nous sommes ravis de les avoir ici » explique Clare Newman, présidente et cheffe de la direction du Trust for Governors Island.

Et de rajouter « ce programme d’aménagement paysager innovant et respectueux de l’environnement protégera la vie végétale de notre île contre les espèces envahissantes tout en permettant à notre équipe d’horticulture de consacrer son temps à des activités plus productives que le désherbage de Hammock Grove. Nos moutons sont arrivés au moment idéal et nous nous félicitons de leurs contributions pour aider à protéger les paysages naturels de Governors Island ».

Les moutons sont connus pour être très friands de plantes herbacées, y compris les phragmites, l'armoise et d'autres espèces envahissantes présentes sur Governor Island. Au fur et à mesure que le joyeux troupeau mangera ces plantes,  ces dernières se décomposeront et s’affaibliront, devenant alors incapables de fleurir et donc de se propager.

 

Une équipe de choc pour un désherbage 100 % naturel !

 

Pour en savoir plus et visiter Governors Island à compter du 1er mai 2021

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com