Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

7 erreurs à ne pas commettre sur un CV américain

Par Josselin Petit-Hoang | Publié le 17/07/2019 à 10:00 | Mis à jour le 17/07/2019 à 10:09
Photo : ©️ Ian Schneider
faire son CV Etats-Unis emploi

Pour une personne à l’écoute du marché, un CV est une carte de visite. Il détermine si le recruteur vous rappelle pour un entretien ou non. Beaucoup de français présentent un CV américain qui est une simple une traduction de leur CV français. Et il y a peu de chance pour que cela parle à un recruteur américain.

Le CV américain est très différent du CV français et il est donc indispensable de bien suivre ses conventions. Non seulement, vous faciliterez le travail des recruteurs car ils pourront parcourir rapidement votre CV en trouvant facilement les informations qu’ils recherchent. De plus, vous montrez que vous savez vous adapter.

Alors quels sont les pièges à éviter pour écrire un bon CV américain ?

 

Erreur 1 : Utiliser un design à la française

Sur nos CV français, nous avons l’habitude de mettre beaucoup de couleurs, plusieurs colonnes, bref de prendre de la liberté dans le design.

Aux États-Unis, le CV est très sobre avec un design très standardisé.

faire son CV Etats-Unis emploi

Même si vous les trouvez peu à votre goût, il est conseillé de vous y conformer plutôt que de tenter un design plus original, sauf si vous être dans le domaine artistique.

Cependant, un design sobre ne veut pas dire qu’il faille négliger la présentation. Travaillez la lisibilité de votre CV :

- Utilisez une taille de police de 11 au minimum

- Laissez des espaces pour aérer le contenu

- N’utilisez pas trop de styles de police différents (gras, italique, tailles différentes, etc.), trois au maximum

- Privilégiez une police sans serif de type Arial plutôt qu’une avec serif comme Times qui sont plus difficiles à lire.

 

Erreur 2 : Mettre ses informations personnelles et une photo

En France, nous avons l’habitude de mettre une photo sur nos CV. On ajoute aussi parfois des informations personnelles, comme notre âge ou notre situation familiale.

Aux États-Unis, il est illégal de mettre des informations personnelles sur un CV. La loi l’interdit pour tout simplement éviter les discriminations à l’embauche.

faire son CV Etats-Unis emploi

 

En clair, vous devez mettre en avant :

- Votre prénom et nom

- La ville dans laquelle vous habitez

- Votre numéro de téléphone

- Votre adresse email

- Le lien url de votre profil Linkedin

 

Erreur 3 : Ne pas résumer ses compétences en haut du CV

Imaginez un recruteur qui cherche des candidats pour un poste. Il parcourt des dizaines de CV et sa tête s’embrouille. Aussi, si vous indiquez clairement vos principales compétences en haut de votre CV, vous lui facilitez la vie. Il peut comprendre en quelques secondes quel type de profil il tient entre les mains.

Si vous avez moins de 10 ans d’expérience, vous avez deux options :

La première est de rédiger une phrase en haut du CV du type « Marketing manager with a 5-year experience in online acquisition, paid online advertising, and data analysis »

La seconde est d’ajouter vos principales compétences à la suite : Online acquisition / paid online advertising / data analysis / search engine optimization

faire son CV Etats-Unis emploi

Si vous avez plus de 10 ans d’expérience, vous pouvez utiliser plus de place pour indiquer vos expertises avec 2 parties.

faire son CV Etats-Unis emploi

 

 

Erreur 4 : Ne pas commencer les phrases avec un verbe

Sur les CV français, les phrases qui décrivent les expériences commencent le plus souvent par un nom commun. Aux États-Unis, elles commencent avec un verbe. Ce verbe est conjugué au passé s’il s’agit d’une expérience passée, et au présent s’il s’agit de votre expérience actuelle.

Exemple :

- Au lieu de : Transformation of the sales team and increase of the revenue by 23%

- Ecrivez : Transformed the sales team and increased the revenue by 23%

 

Erreur 5 : Faire des phrases trop alambiquées

Les recruteurs sont pressés, facilitez leur la tâche. Vous ne paraissez pas plus brillant en construisant des phrases compliquées.

En revanche, c’est signe d’intelligence que d’expliquer ce que vous faîtes de manière synthétique et claire :

- Au lieu de : Generated +30% in sales by conceptualizing the launch of new bundles and implementing an impactful go-to-market campaign (print, media, web, social media)

- Écrivez : Increased sales by 30% by launching new bundle offers and implementing go-to-market campaigns (print, media, web, social media). 

 

Erreur 6 : Ne pas suffisamment mettre en avant ses succès

Les Français n’aiment pas mettre trop en avant leurs succès par peur de paraître prétentieux. Mais nous sommes aux États-Unis, le pays où chacun est un vendeur né !

Aussi, il ne faut pas hésiter à mettre en avant ses réussites afin de se mettre en valeur. Et surtout, utilisez des résultats chiffrés le plus souvent possible.

Ainsi, un recruteur qui lit votre CV pourra se dire : « Si cette personne a eu ces résultats dans le passé, elle pourra avoir les mêmes dans mon entreprise ! ».

Au lieu de juste parler de ce que vous faîtes, parlez donc des résultats de votre travail :

- Au lieu de : Ensure the quality of operational activities in three Emmaüs Connect’s centers

- Ecrivez : Hired 35 new volunteers for the NGO by improving the quality of the training program.

 

Erreur 7 : Mettre en avant ses soft skills à la place des hard skills

Nombre de CV comportent des listes de soft skills, c’est-à-dire des compétences sociales, de communication, liées à la personnalité du candidat, comme  « proactive - dedicated - organized - pressure & stress resistant - result & success oriented - expert multi-tasker – details oriented - open minded ».

Le problème de ces énumérations de soft skills est que tout le monde les met en avant sur son CV. Aussi, elles sont souvent ignorées par les recruteurs car elles peuvent difficilement être vérifiées à la lecture d’un CV.

À la place, mieux vaut indiquer ses hard skills, ces compétences qui montrent que vous êtes compétent pour un poste spécifique : programming in Python, budgeting, cooking chinese food. Elles sont beaucoup plus crédibles car vos expériences professionnelles ou votre formation confirment que vous les avez acquises. Vous montrez ainsi votre domaine d’expertise !

Quant à vos soft skills, vous pourrez toujours les mettre pendant vos entretiens d’embauche.

 

 

Josselin Petit-Hoang

Josselin Petit-Hoang

New-Yorkais depuis 6 ans, Josselin est le fondateur de www.unjobpouralex.fr qui permet aux français de trouver plus facilement un emploi aux USA.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à New York ?

#WomenInCulture

La designer franco-mexicaine de Cihuah rêve de New York

La designer franco-mexicaine Vanessa Guckel qui vient de créer un ensemble à partir de biomatériaux pour sa marque, CIHUAH, sera l’invitée d’Ingrid Bruha pour sa journée portes ouvertes du 12 décembre

Vivre à New York

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Le caviar, un produit noble qui devient accessible

Le caviar n’est plus un produit intouchable, inaccessible ou consommé par une seule élite. Le Petit Journal New York a assisté à un « caviar tasting » et voici ce que nous avons appris.

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.